Fil info
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1
12:47RT : Un défilé du 14 juillet presque parfait https://t.co/MjPZIXUI9g
12:47RT : Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota https://t.co/FdUUwenjeF
07:52Découverte à Limoges d'un parchemin de l'ordre de Grandmont datant de 1496 https://t.co/NbP7Wbp4QJ https://t.co/mPOD0mqX9l
07:46# # - -Vienne : A Clédat, la pause nature s’impose -> https://t.co/Ia2O2vr9Yt
07:40# # - : Quel futur pour l'îlot Elie-Berthet? -> https://t.co/zMs31MMn5t
07:37# # - -Vienne : 1001 Notes s’ouvre au Zénith de Limoges -> https://t.co/aKiWwRFXzR
07:35Région : La croissance économique ralentit -> https://t.co/DuwYyEZWQD
07:33# # - -Vienne : Pas si simples que ça! -> https://t.co/WrMAkEOlWz
23:45France : Le cabinet de curiosité de Saint-Pardoux -> https://t.co/vV7qC0hGPF
19:30Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés -> https://t.co/Dy68bmW5qL
19:28Châteauroux : Des sportifs de l’extrême attendus à la Martinerie -> https://t.co/uoWq7XKQiS
19:23Indre : La ministre des Transports se veut rassurante sur le POLT et l’A20 -> https://t.co/u8JcL2TKc8
19:03Campagne : Un été d’animations à Campagne -> https://t.co/esGfgfTlHM
18:53Dordogne : Chez les pompiers la maison brûle | L'Echo https://t.co/f4ISQR8c76 via
18:27Dordogne : Chez les pompiers la maison brûle -> https://t.co/LRQ9PrlL19

Incursion dans le cœur historique de la ville

Le temps est revenu des incursions à thème culturel ou historique. C'est dans cette seconde catégorie qu'était située la balade commentée par Clémence Charrier, laquelle quittait mardi à 11 h l'accueil de l'office de tourisme et son poste de conseillère en séjour spécialisée dans la cumulation numérique de clichés photographiques pour aller guider une douzaine de personnes à travers des rues plus ou moins étroites. Toutes ou presque possèdent au moins quelques maisons de caractère et de loin en loin des monuments classés.
Le point de départ était donné près de la statue de George Sand qui orne le square portant son nom, entre l'hôtel de la sous-préfecture et l'hôtel de Villaines dont la construction remonte au XIXe siècle, à l'endroit qui constituait jadis l'un des faubourgs de la cité.
Le cheminement était sciemment destiné à faire resurgir le passé médiéval de La Châtre. D'abord celui de l'hôtel de ville et de la salle Maurice Sand qui lui est accolée puis de l'hôtel du chevalier d'Ars. Et, en face, même intention au travers de la maison à pans de bois (l'une des deux qui ont été conservées ici) que la municipalité, propriétaire comme elle l'est des lieux précédents, ne cesse d'entretenir avec grand soin.
Puis les pas assortis d'explications brèves mais précises ont mené naturellement vers le quartier du P'tit Mur. Le presbytère était alors signalé pour avoir abrité naguère la sous-préfecture. L'ancien donjon des anciens seigneurs de Chauvigny a été une prison avant de contenir le musée, ce qui ne sera plus désormais. Il y a eu le rappel que des tanneries faisaient jusqu'en 1969 la prospérité d'une population composée de meuniers, d'artisans et d'ouvriers. Le pont aux Laies, classé monument historique, y a été admiré. Il a été fait savoir que, rue des pavillons, George Sand fut bien heureuse d'être logée chez des amis, s'y réfugiant après la crise de 1848. Et beaucoup d'autres anecdotes ont été narrées.
De retour en haut de la ville, un arrêt s'imposait sur la place de l'abbaye, à l'ombre de vénérables grands arbres. Après un regard complet sur l'église dont l'épisode de l'écroulement du clocher date de 1896 (il a été reconstruit et tient bon jusqu'à présent), les promeneurs se voyaient signifier la fin du parcours  en arrivant sur les places du docteur Vergne et du marché, lieu névralgique en terme de commerces, qui reste vivant comme autrefois grâce à la tenue chaque samedi d'un marché que chacun s'accorde, locaux comme estivants, à trouver d'un constant intérêt.

Prochaines visites guidées :
- mardi 23 juillet, La Châtre et George Sand, Rendez-vous au square George Sand.
- mardi 6 août,  11 h, La Châtre au Moyen Âge. Rendez-vous devant le donjon des Chauvigny, rue Venôse.
- mardi 20 août, 11 h, La Châtre et son histoire. Rendez-vous au square George Sand.
Participation : 4 euros pour un adulte, gratuite pour les enfants.
Renseignements et réservation auprès de l’office de tourisme, 134 rue nationale ou au 02 54 48 22 64.