Fil info
10:38Bergerac : Téléthon : moins de recettes mais toujours autant d’espoirs -> https://t.co/tlagS6K8Ls
09:26France : L'actualité en France à 9 heures -> https://t.co/ksSbs37h0Y
08:29 d'agriculture - -Vienne : Quel président à la Chambre d'agriculture après Jean-Marie Delage?… https://t.co/Oh7SMjFZsO
08:26 # - -Vienne : 16e recensement, décollage imminent -> https://t.co/t7mV3P91WF
07:58France : Les Steva veulent du concret -> https://t.co/rA8Xgxx9HC
07:46Région : Un bon début d’année pour les ventes aux enchères -> https://t.co/pYOxVrUEUN
21:22Saint-Sulpice-le-Guérétois : Le travail du bois, une passion, un métier | L'Echo https://t.co/Vdq0ECnUrO via
20:52 Engendrer..
20:51 L’écologie n’a rien à voir avec tout ça !!! Vous ne savez rien de ce que peut engendré ce… https://t.co/W12hCtgkST
19:53Brive-la-Gaillarde : Solidaire est le Secours Populaire -> https://t.co/pmngsMMHRb
19:47 Le cri de soulagement du Patrimoine et de la biodiversité 🐾🌳🌍
19:08Indre : 258 millions d’euros pour un an -> https://t.co/3qu1tQJEnK
18:12Plus que jamais Président des Régions de France… https://t.co/cwZ8G394sk
17:52Dordogne : Le parti socialiste compte sur ses valeurs pour retrouver des couleurs -> https://t.co/x71S0Ovl7u
17:49Beynac-et-Cazenac : Déviation : le cri de colère des entreprises -> https://t.co/uEmRSQEDBv
17:28RT : Les agents des finances publiques ont protesté à Tulle contre 17 suppressions de postes en https://t.co/TebYxVnJE7
17:20RT : En fin de cortège, on rend hommage au ⁦⁩ ⁦⁩ Par le… https://t.co/7Pw3YkiwHx
17:10Périgueux : Nouvelle saignée aux impôts -> https://t.co/fIsU0LOw5Y
16:54Sarlat-la-Canéda : A vos agendas 2019 -> https://t.co/hXvkLBbxtE
15:57RT : En fin de cortège, on rend hommage au ⁦⁩ ⁦⁩ Par le… https://t.co/7Pw3YkiwHx
15:53Marsac-sur-l'Isle : Un salon de passionnés à l’ambition régionale -> https://t.co/PYalTw0ytJ
15:37Mérigny : Les seuils de l'Anglin arasés cette année -> https://t.co/UnmtKOBc0c
15:32Indre : Le photovoltaïque au centre des vœux -> https://t.co/xqPyrT2nf2
15:26RT : Pour conquérir le numérique, « La Marseillaise » a un besoin vital de votre soutien https://t.co/zsWebVd2tu

Un pôle inter-hospitalier en création

« Je vois mal l'état fermer cet établissement », a déclaré Patrick Judalet, maire et président du conseil de surveillance du centre hospitalier des Oiseaux, se montrant aussi rassurant que possible vis à vis d'une population bientôt informée de la création de ce qui a été dénommé « pôle inter-hospitalier territorial de médecine et de soins de suite et de rééducation ».
Ce nouvel organisme liera en partie le destin de l'hôpital castrais à celui de Châteauroux, en une décision empreinte toutefois de la crainte que l'annonce de cette démarche ne la fasse comparer avec celle, que l'on sait actuellement au point mort, qui n'a à l'évidence pas porté bonheur à l'hôpital du Blanc.
Personnalité connue et appréciée pour ses compétences et son ouverture d'esprit, le docteur François Christiann, spécialiste en oncologie (traitement des cancers) a néanmoins œuvré de manière pugnace et dynamique et orienté cette fusion sur la base d'un projet dont, historiquement et pour reprendre les termes d'un document mis à notre disposition, les axes partenariaux concernent en premier lieu : « le fonctionnement d'une consultation avancée d'obstétrique, de cardiologie et de cancérologie du centre hospitalier de Châteauroux-Le Blanc localisée dans le centre hospitalier de La Châtre; l'adhésion des deux établissements à une communauté hospitalière de territoire de l'Indre puis à un groupement hospitalier de territoire »; et d'autres rapprochements de formes sanitaires.
Cette évolution consistera à prendre en charge globalement les consultations externes et internes en oncologie médicale, lesquelles ont respectivement concerné près de 200 et 135 patients en 2018. Devant se révéler rationnelle, sera engagée la restructuration du centre gratuit d'information, de dépistage et de diagnostic des infections par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH, vecteur du SIDA), des infections sexuellement transmissibles et des hépatites virales.
En prenant de nouveau les termes du document, il y est considéré qu'il convient dans cette optique « d'assurer une meilleure prise en charge des patients, de veiller à leur orientation entre les deux sites en tenant compte de la proximité géographique; de l'adaptation (pour chacun, N.D.C.L.) du plateau technique ; d'harmoniser les protocoles (...) sur la base des procédures médicales validées par les conférences de consensus; de faciliter le relais local (...) pour les malades provenant du bassin de La Châtre. »
Le parcours du patient, de son accueil à son accès à la modernité de la machinerie médicale, et la pérennisation des filières conduisant de la médecine polyvalente aux services spécifiques d'oncogériatrie et de soins palliatifs, devront, si cela convient en tenant compte d'une supposée période de crise budgétaire, souvent prétextée pour anéantir bien des espoirs et des efforts, en être facilités.
Pour Dominique Delaume, directeur du centre hospitalier de La Châtre, il s'agit « d'un moment important dans la vie de l'institution en matière de position des normes. Le docteur Christiann a gardé un grand intérêt pour l'hôpital de La Châtre et, parce qu'il a laissé ici une large empreinte, à son égard, le personnel soignant comme les agents administratifs et techniques, s'en souviennent et lui conservent le plus grand respect. D'ailleurs, le docteur Christiann revient régulièrement, pour une demi-journée, s'occuper dans nos locaux de patients installés en soins palliatifs. Il n'est donc jamais complètement parti. Nous souffrions jusqu'ici d'un réel manque d'objectifs. Désormais, l'institution s'adapte mieux à la démographie médicale. Favorisé par un rapport sentimental et amical, un besoin est comblé, en animant une équipe, avec au bout du compte la qualité du service rendu dans un contexte difficile. Mais nous avons l'expérience de devoir soigner une population âgée, en conséquence à forte dépendance. Et il est nécessaire de bouger pour faire face à tous les problèmes."