Fil info
08:00🔜 vous invite à , un village médiéval remarquable du . Laissez-vous guider par Nadia… https://t.co/qnKXg3btV9
07:55 jaunes - -Vienne : Des gilets jaunes reçus par le préfet -> https://t.co/IKTJ6Wgned
07:53 # - -Vienne : Manifestation vendredi: la CGT très très remontée -> https://t.co/14JOVi3O5c
07:50Région : Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination -> https://t.co/X4xYRYqd0x
07:48France : Le mensonge d’une augmentation du Smic -> https://t.co/vJyECp6fPj
07:46France : Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël -> https://t.co/izj9XTH8qD
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao
18:49Châteauroux : Dernier chantier à la peupleraie -> https://t.co/pfvW6RFY6w
18:46Dordogne : Ils n’ont plus confiance et veulent la démission de Macron -> https://t.co/VazS1u1NLj
18:46Indre : Gilets jaunes : « On reste là, les annonces faites ne suffisent pas » -> https://t.co/D22YnigAPA
18:42Corrèze : Les avocats creusois en grève -> https://t.co/J1DjpUZS39
17:53RT : Bellac : Un automobiliste en panne vêtu d'un gilet jaune, proclamé porte-parole de la fédération 87. Sa première r… https://t.co/noek8ZnaA0
16:49Sarlat-la-Canéda : Trouver le Juste Prix -> https://t.co/IkaKBdtl1B
16:45Corrèze : Ce qui est humain les concerne -> https://t.co/BjaA1IQBaS
15:41Périgueux : Le salon du tatouage victime collatérale des Gilets jaunes -> https://t.co/6vmTzxMKn9
14:01Périgueux : « Une mascarade de notre méprisant de la République » -> https://t.co/nTWhmkF4d1
13:44Un nouvel article sur la prestation de à Limoges. Merci ! https://t.co/JP9Rkv3hNL
13:38Coulounieix-Chamiers : La Société d’économie mixte (Sem) Périgord énergies inaugure sa première centrale photovolt… https://t.co/S0hQA3ewVE
12:40Bergerac : L’intersyndicale des retraités bouscule le député -> https://t.co/fhlgfYdxLE
11:58RT : . n’entend que de l’oreille droite . Les riches restent ses protégés , ils ne seront pas mis à contr… https://t.co/hziRZ6uM9Q
11:51RT : L'exercice de sécurité civile simulant un incendie actuellement en cours au est destiné à tester l… https://t.co/fQk8XsOJck
11:08RT : Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
10:59Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
09:49RT : Les agriculteurs souhaitaient rencontrer la Préfète de la Creuse et le député, réunis hier à la préfecture de Guére… https://t.co/zkY4EfPrKN

À l'harmonie, démission du président et appel à l'imagination

Pour ceux qui, sans être de grands mélomanes, ont l'oreille un tant soit peu attentive, entendre jouer l'harmonie municipale lors d'une commémoration, d'une animation de rue ou d'un concert, oblige au constat d'un véritable talent qui ne se dément pas depuis une bonne décennie parmi ses musiciens ; la seule mise en cause pouvant être imputée à l'acoustique, bonne ou moins bonne, de la salle où ils sont amenés à se produire.
L'ensemble dispose d'une quarantaine d'instruments dont ses membres affinent l'usage lors de répétitions qui se déroulent chaque vendredi dans leur local situé au sous-sol de la salle des fêtes Ils sont composés de 24 hommes et de 18 femmes dont la moyenne d'âge est de 44 ans (la plus jeune n'a que 12 ans, le plus ancien en a atteint 80).
Au cours de l'assemblée générale de l'association tenue sous la présidence de Joël Alapetite, président démissionnaire (pour raisons personnelles) après trois ans à ce poste, celui-ci a en préambule demandé un moment de recueillement en hommage à trois personnes récemment disparues. Puis la parole a été donnée à Emilie Trinquart, trésorière, qui a entre autres explicité pourquoi Clothilde Loiseau et Emmanuel Tribet, respectivement cheffe et sous-chef de l'harmonie, devaient selon la loi en vigueur être considérés administrativement comme étant des salariés directs et non plus des employés municipaux comme c'était le cas jusqu'à présent. Ce qui a conduit à une modification des statuts.
Présents à cette réunion et afin de soutenir l'harmonie face à cette nouvelle situation, Patrick Judalet, maire de La Châtre, a promis l'octroi d'une subvention exceptionnelle tout en évoquant un contexte général de restriction budgétaire. Par Michèle Selleron, il a été appris que le conseil départemental a accordé à l'harmonie, ayant validé cette décision en commission permanente le 24 novembre, une subvention de 5 000 e à laquelle s'ajoutent 300 e.
Au long de l'année 2017 qui, n'étant pas terminée, fera accorder encore quelques prestations, l'harmonie municipale a émaillé à sa manière aux commémorations locales (ce qui, a-t-il été rappelé, constitue son « image principale ), donné ou participé à quatre concerts, présenté sept animations, animé trois feux d'artifice, deux fêtes patronales, et fait trois « petites sorties » selon les termes d'Agnès Ducousset, secrétaire, dans son rapport d'activités. Pour écouter et applaudir l'harmonie, il y aura eu dans ce lot 13 prestations payantes. À cela s'est ajoutée, en interne, une « journée détente » le dimanche 24 septembre, au bord de la plage de Fougères, à Saint-Plantaire. En moyenne, les musiciens auront été au nombre de 32 lors des concerts, 22 lors des animations et 17 lors des commémorations.
En 2018, le premier rendez-vous fixé par l'harmonie est le concert de nouvel an qui aura lieu le dimanche 7 janvier à la salle des fêtes castraise. Le 22 avril, l'harmonie a été invitée à y animer le congrès des anciens de la gendarmerie. Le clou de l'année  sera la venue ici, à la date du 3 juin, de l'orchestre harmonique départemental de l'Indre dont nos harmonicistes assureront la première partie. Comme à l'ordinaire, la fédération syndicale des musiques de l'Indre (FSMI) propose des stages qui se déroulent à Déols. Appel à inscription a été lancé.  
Dans un exposé-fleuve, Clothilde Loiseau a commencé par un éloge à l'égard de Joël Alapetite. Puis, tout en mettant en avant son rôle primordial, l'estimant « solide et militante » avec actuellement 58 inscrits, la cheffe, exprimant franchement une « impression » proche du « malaise », s'est déclarée « surprise du peu d'élèves de l'école de musique municipale qui, après s'y être instruits, entrent ensuite à l'harmonie. »
Pour ce qui touche à la trésorerie, les dépenses se sont élevées à 13 313 e et les recettes à 12 872 e.
En ce qui concerne l'assiduité des membres aux répétitions, Clothilde Loiseau a indiqué que « ça ne se passe pas trop mal mais, après la période du nouvel an, il faudra garder cette régularité, maintenir l'esprit associatif voire familial qui règne, toujours viser plus haut, savoir se remettre en question. En quatre mots: racines, ambition, écoute, innovation. »
Denis Bonnet