Fil info
07:50Boulazac : (VIDÉO) Boulazac reçoit… et cueille Monaco -> https://t.co/3WJaodJjdZ
23:35Trélissac : (VIDÉO) A 15 ans, Héléna est "inspirée" par la figure de Roger Ranoux, son grand-père -> https://t.co/JkFOSGhrXF
22:37Victoire à domicile des Panthères de Feu du face à sur le score de 31 à 23. Bravo ! En… https://t.co/amH0xhXydC
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS
10:41Périgueux : « Travailler dans une bibliothèque, ce serait le rêve » -> https://t.co/Om386ffkdU
08:48Marsac-sur-l'Isle : Dixième salon animalier du Périgord : coup d'envoi au parc des expo' ! -> https://t.co/p6CLIkLE08

L’aérodrome renouvelle sa flotte

L’aéroclub de Villers-les-Ormes connaît un boum de son activité. Il vient de faire l’acquisition d’un deuxième avion avec l’aide des collectivités.
L’aéroclub de Villers-les-Ormes vient de faire l’acquisition d’un deuxième avion, un DR401 identique au premier. Ces dernières années, ses dirigeants ont été amenés à renouveler une flotte vieillissante et qui nécessitait des réparations de plus en plus fréquentes et coûteuses. Un premier appareil a donc été acheté en 2017 avec l’aide des collectivités locales. Un deuxième avion, un CESSNA 150, est loué à la société PGA.
Mais le club est victime de son succès : il est passé entre 2015 et 2018 de 45 à 85 membres. Les championnats du monde de voltige en 2015 à Châteauroux ne sont pas étrangers à cet engouement : « Ça a créé une forte envie chez les pilotes », reconnaît Bruno Barraud, président de l’aéroclub. L’activité est croissante : on a dénombré 1100 heures de vol en 2018, 15 brevets de pilote décernés et quinze renouvelé. Pour l’année en cours,  le nombre d’heures pourrait grimper entre 1500 et 1800. L’achat d’un deuxième avion se justifiait donc mais il a été un peu plus difficile de convaincre les collectivités qui avaient déjà donné deux ans plus tôt. Le coût est bien sûr important. Sur une dépense de 255 000 euros, l’aéroclub a pu bénéficier de 80 000 euros de subventions de la part de Châteauroux métropole, du Département et de la Région. Il a emprunté 130 000 euros et pris le reste sur ses fonds propres.
Les élus étaient conviés samedi à la présentation de ce deuxième DR401 arrivé la veille de Dijon. C’est en effet un appareil 100 % français conçu par une entreprise familiale, Robin Aircraft, dont les modèles équipe 50 % de la flotte des aéroclubs. « Ce sont des avions très populaires, très sûrs et faciles à entretenir. Quelqu’un qui ne va le piloter qu’une dizaine d’heures dans l’année en sera néanmoins familier », explique Guy Pellissier, PDG de l’entreprise implantée à Darois en Côté d’Or.
un nouvel instructeur
Autre nouveauté à l’aéroclub, le recrutement d’un instructeur à temps plein, Alain Guérin, qui prend ses fonctions ce lundi. Depuis 2016, le club faisait appel à Alexandre Trotet, qui y intervenait régulièrement avec le statut d’auto-entrepreneur. Ce dernier part pour Ryanair. Une étape est donc franchie avec l’aide du Centre National pour le développement du sport (CNDS) et de la Région via son dispositif Cap’asso.
L’aéroclub se prépare à accueillir du 14 au 18 août le championnat de France biplace de voltige et servira ensuite de base arrière aux participants au championnat du monde de voltige qui viendront s’y poser et seront acheminés en minibus sur l’aéroport Marcel Dassault.

Nike Air Jordan