Fil info
20:29Dordogne : Chasse au syndicaliste à la Sobéval -> https://t.co/9IBNUkTIvO
18:41Indre : Un nouveau jumelage sur fond de projet économique -> https://t.co/jOjQQAwo70
18:40Indre : 200 lycéens pour le climat -> https://t.co/ghQqNEAhih
18:39Indre : [intégral] Entre traditions et innovations -> https://t.co/7OJxmkL5je
18:07RT : Ce qui se passe ici avec la liaison Perpignan-Rungis c’est aussi la conséquence de la libéralisation du fret ferrov… https://t.co/Ubew1U4Aei
17:55RT : Tête de liste pour les européennes, a fait face sur à la vulgarité absolue d'un improbable… https://t.co/tDujckou22
17:24RT : Pour l'humain et la planète d'abord ! était à la marche à Paris. https://t.co/7KKSQc6Mfg
17:24RT : Le glyphosate pollue, le glyphosate est un poison. C'est la raison pour laquelle nos députés européens se battront… https://t.co/qlP87HuAuO
16:47Saint-Gaultier : Gérard Laude expose ses œuvres pour la première fois -> https://t.co/kasdDr0c7A
16:44La Châtre : Une résidence pour seniors dans le quartier Saint-Lazare -> https://t.co/fnvOlrcuSH
15:41Périgueux : Apprentissages et travaux -> https://t.co/RklGmcjxRW
14:22Boulazac : Mobilité danoise et gourmandises à Métro -> https://t.co/1zzKln03hk
11:34RT : La déontologie et la liberté d'expression convoquées à leur tour par la DGSI https://t.co/LJGceBICkS
11:22RT : ⚠️ [] ⚠️ La est placée en ⛈️ par . Des averses à caractèr… https://t.co/G3WCoSiLEe
09:46RT : La est en alerte jaune aux 🌩️. Soyez prudents dans vos déplacements et si vous pratiquez u… https://t.co/paTzzgZeGb
07:59France : Brossat : « Les 5% sont à portée de main » -> https://t.co/72MgMbyeNJ
07:51# # - : Hervé Labetoulle ancien résistant, partage son histoire -> https://t.co/ZWbLrKNqam
07:49# # - : A hurler de silences... -> https://t.co/zobI35vBDL
07:47# # - -Yrieix-la-Perche : Contes en musique pour Coquelicontes -> https://t.co/a2L8gOLnu1
07:46# # - : Le club de foot prépare ses 70 ans -> https://t.co/AxopmlqSew
07:44# # - -Yrieix-la-Perche : Rester actif et bien se nourrir pour être en forme -> https://t.co/rqEZf8Evjh
07:39# # - : Aurora, sur la route de la créativité et des festivals -> https://t.co/FDhPQDMGlr
07:38# # - : 3 jours de fête et des nouveautés -> https://t.co/6ErmOQw6me
07:35# # - -sur-Vienne : Les composteurs partagés -> https://t.co/QgLTGM6cmq
07:34# # - -Junien : Un Rabelais toujours jeune à La Mégisserie -> https://t.co/lKxTzzJeNt
07:32# # - -Junien : De la danse poignante sur la scène de La Mégisserie -> https://t.co/rBbaf2waIK
07:29# # - : Retrouver sa part d’enfance avec la nouvelle saison de l'Opéra de Limoges -> https://t.co/AxX86V6MPC
07:27# # - : Le jeu fait sa fête demain à la ludothèque -> https://t.co/mFm0lcQVtl
07:24# # - -Vienne : Une programmation culturelle riche pour le vaste territoire d'ELAN -> https://t.co/F0MJRWER7s
07:22# # - -Germain-les-Belles : Le circuit du Martoulet inauguré -> https://t.co/zQuhQW6D3t
07:20Région : « Le contournement Est (de Limoges) n’est pas enterré » -> https://t.co/Zg61eSc3xo
07:16France : Les bébés entassés comme la volaille en batterie? -> https://t.co/XmsVUyIRng
07:13Région : Vins Noirs offre le premier prix du roman policier Francophone -> https://t.co/wwgCLJwSEp

PCF : encore deux semaines pour convaincre !

A l’approche des élections européennes, le PCF multiplie les initiatives pour faire élire des communistes. Delphine Piétu, candidate, était à Châteauroux jeudi pour soutenir les militants.
La question qui ressort souvent au fil des discussions, c’est : “ A quoi ça sert d’aller voter ? ” Bruxelles et Strasbourg, c’est loin ! Pourtant pour que ça change en France, il faut que ça change en Europe ! » Voilà, en substance, ce que Delphine Piétu est venue dire jeudi soir à la quarantaine de personnes réunies salle Barbara à Châteauroux.
Directrice d’école et maire-adjointe de Thénioux (Cher), Delphine Piétu est candidate en 42e position sur la liste conduite par Ian Brossat. Depuis trois mois, elle bat la campagne pour écouter les gens et leur faire connaître les propositions des communistes pour une Europe des gens, justement, et pas une Europe de l’argent.
« La règle des 3 % d’endettement maximum imposé par le traité libéral européen a des conséquences terribles sur notre quotidien, rappelle-t-elle. En appliquant des mesures d’austérité, les gouvernements réduisent les dépenses de santé par exemple – la fermeture de la maternité du Blanc en est une conséquence directe –, les services publics dans leur ensemble sont directement impactés. Nous proposons un moratoire sur toutes les fermetures de services publics. Il faut stopper cette hémorragie. La Banque centrale européenne a versé 3 000 milliards d’euros sans conditions ni contreparties. Nous proposons qu’une partie de cet argent alimente un fonds pour le développement des services publics. Cet argent serait plus utile plutôt que de faire de la spéculation. »
Dans la salle, des militants font part de leurs difficultés à convaincre les électeurs, peut-être « parce que nos gouvernants disent toujours que c’est la faute à l’Europe », et d’une difficulté aussi à rendre audible leur parole auprès des personnes les plus modestes.
« À force de se servir de l’Europe pour imposer partout des politiques de régression sociale, les libéraux ont fini par dégoûter les Européens de l’Europe, estime Delphine Piétu. Dans ce contexte, il n’est pas étonnant que les nationalismes progressent. Tout l’enjeu est de faire la démonstration que l’Europe pourrrait être autre chose. Face aux multinationales qui pratiquent l’évasion fiscale, face au défi climatique, face à l’accueil des réfugiés, nous avons besoin d’Europe. »
Il reste deux semaines avant l’élection, « deux semaines pour aller chercher les abstentionnistes : il faut y croire, il faut rallumer les étoiles ! », martèle la candidate. Avec, pour enjeu, d’avoir au moins quatre élus communistes au parlement européen.
Ne pas non plus laisser le terrain au RN « qui mène une politique du faux-nez ». « Dans son duel face au RN, Emmanuel Macron escompte trouver une nouvelle légitimité pour continuer sa politique », analyse Michel Faure. En cela, le 26 mai porte aussi un enjeu national pour Delphine Piétu, « celui de sanctionner Macron pour sa politique de démantèlement des conquêtes sociales et pour son insupportable mépris ».

Agenda
- Réunion publique à Issoudun, vendredi 17 mai à 18 h 30 salle Guilpin (mairie) avec Marie-Hélène Bourlard, n°2 sur la liste.
- Meeting vendredi 17 mai à 18 h 30 au Palais d'Auron à Bourges avec Ian Brossat (tête de liste) et Delphine Piétu.