Fil info
21:09Sympa la mention en couv & l’article sur en p.2 de du jour 🧡 Merci 👍 https://t.co/4PzomCGlY1
19:14RT : [] 🌲🌿🔥 Pour sécuriser et faciliter le travail des qui luttent contre les de , p… https://t.co/zzvyL0i1gb
18:22🔴 Dernier coup de manivelles pour les machines au centre de tri de Limoges ! Demain 6H c’est Poitiers qui traitera… https://t.co/pKeBLdqtY1
18:00RT : Quand ça veut pas, ça veut pas. Un candidat de la liste conduite par Nathalie sous le coup d'une enquête f… https://t.co/f3ggkcRsUq
17:58La Châtre : Berry nature environnement s'apprête à nettoyer nos paysages -> https://t.co/kQVDS7PhiK
17:57Argenton-sur-Creuse : Mariana Ramos, l’héritière de Cesária Évora à l’Avant-Scène -> https://t.co/EcN4pQQrQo
17:55Indre : Une BD pour démocratiser la téléassistance -> https://t.co/7XMPikuprM
17:54Indre : La double vie de Gilles Paris -> https://t.co/BwIz1BlF2D
17:40RT : Nathalie Loiseau : "Ce que j’ai hérité de mon père, c’est la détestation de l’extrême droite." Ouais enfin sauf qua… https://t.co/ha3gSXFwQ0
17:40RT : Réponses de : 1/ « Votre document est un faux » - On l’a authentifié. 2/ « Je n’en ai aucun souve… https://t.co/7hPANIsJGv
17:38RT : Nathalie Loiseau affirme qu'elle ignorait que LaREM était un parti de droite https://t.co/oabcQq70mt
17:37RT : Les sur la Croisette ! Bravo à pour la sélection de son film à la à C… https://t.co/AwkyIh31PN
17:37RT : Soutien à et à Mediapart face aux declarations outrancières de Mme . Et vive la presse libre e… https://t.co/vA8EmwLgqE
17:36RT : C'est le moment de se rappeler que nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire du . Plus que jamais, on… https://t.co/tcuTjpFYkk
12:12Varetz : Les Jardins de Colette aux couleurs pascales -> https://t.co/1xbbQSkfz0
11:49Brive-la-Gaillarde : La moustache en ordre de bataille ! -> https://t.co/zLKMGzZX6R
11:18RT : Région : Herboriste : un métier nécessaire? -> https://t.co/Dfy1rZt3Sp
11:17RT : Vernissage : vend. 26 avril 19h suivi d'une conférence "Combat d'esclaves et d'abolitionnistes" par Frédéric Régent… https://t.co/UYazhIgaJc

Les retraités, sept fois dans la rue

Hier matin, trois organisations syndicales de retraités (CGT-FO-FSU) avaient lancé un nouvel appel à la mobilisation pour demander la revalorisation des pensions et du pouvoir d’achat. Près de deux cents personnes ont répondu présent.
Septième journée de mobilisation des retraités depuis le début du mandat. Sept fois en vingt-deux mois. Hier à Châteauroux comme partout dans le pays, CGT-FO-FSU avaient appelé à défendre les retraites et le pouvoir d’achat. Partis de la place de la République, près de 200 manifestants ont convergé vers la préfecture avant qu’une délégation ne soit reçue par le préfet pour le dépôt d’une motion.
« Le mécontentement se fait entendre tous les jours, souligne Michel Raynaud (CGT). Depuis le 9 juin 2014, nos organisations se mobilisent contre les mesures qui menacent les retraités. Ces mesures se sont accélérées dès l’arrivée de Macron au pouvoir, avec le gel des pensions et la hausse de 25 % de la CSG. »
Pour Daniel Clémente (FSU), le combat syndical se place désormais au niveau de la lutte pour la survie. « On se bat contre la paupérisation des retraités et la disparition du statut de retraité. Il y a un grand danger. On est face à une grande entreprise de destruction de notre système social. On n’obtiendra rien de Macron. Il faut être plus nombreux. »
Une analyse que partage FO. « Macron, c’est le président du moins : moins de service public, moins de retraite, moins d’école. Ce n’est plus possible. Contre le danger de la retraite à points, il faut continuer à se mobiliser. »
Dans la foule, les oreilles sont attentives. Retraité de la métallurgie, Jean-Claude a milité la moitié de sa vie. Aujourd’hui, il est amer. « On a quelque chose sur le cœur. Depuis mai 1968, je dis qu’il y en aura d’autres. La rancœur, elle est là. » Un sentiment partagée par Geneviève, retraitée mobilisée depuis le début. « Après trente ans de gouvernance du libéralisme, ils ont bien tout cassé. Les gens n’y croient plus. Les révolutions se sont faites dans la rue et je crois que les Gilets jaunes expriment le besoin d’être entendus. » Prochain rendez-vous samedi à 10 h 30 devant la préfecture à l’appel de la LDH.

Motion
Les retraités disent non à l’austérité et revendiquent :
- l’indexation des pensions sur les salaires
- le rattrapage des six années de quasi gel des pensions
- suppression de la hausse de la CSG
- prise en charge de l’autonomie
- maintien des pensions de reversion
Ils demandent également le maintien des services publics, une sécurité sociale « digne du XXIe siècle », le retrait de la loi travail, condamnent la loi anticasseurs et réfutent le projet de loi Delevoye.