Fil info
12:00 c'est vrai aussi pour les coursiers pour lesquels les difficultés d’accès liées aux chiens méchants augm… https://t.co/U1J7w4VOTP
11:14# # - -Vienne : Engagement solidaire Uniday mercredi à Limoges -> https://t.co/xFRDif4dyu
11:12# # - -Vienne : Burkin’Alphabet cherche de nouveaux parrains -> https://t.co/UAuBfAWZlw
11:10# # - -Vienne : Un challenge international E-KART à Limoges -> https://t.co/NYmgTWHc1F
11:09France : Ils défendent le droit d’asile -> https://t.co/PmE5vgkdzX
11:07Région : Elections:A trop tirer sur la corde... -> https://t.co/9ETLeam3AZ
11:04Région : Les morsures de chien cause d’accidents de travail de postiers -> https://t.co/nHpaVKTTXm
22:40 Garder la mémoire pour soutenir notre tête !
21:33RT : Élections européennes : en Dordogne, les premiers résultats tombés donnent tous le RN en tête. Mauvaise soirée...
20:10RT : Tulle : bureau Latreille À où a voté François Hollande. Résultats : LREM 88 voix ; RN 65 voix ; PS 59 voix... Derr… https://t.co/mb1zchRGEP
19:54Châteauroux : Les lauréats Escapages désignés après une année de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49Châteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47Le Blanc : Système de santé : chronique d’un « désastre annoncé » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45La Châtre-Langlin : Les « vieilles grands-mères » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52Périgueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49Périgueux : 220 Périgourdins ont défilé pour défendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
16:49 En espérant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12Corrèze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 Toujours, toujours ✌️✌️
14:01 Il est sérieux monsieur le maire
12:43Élections européennes : le taux de participation à midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).

Travailleurs d’hier et d’aujourd’hui

« Le travail en miroir », tel est le titre de l’exposition inaugurée vendredi dernier et qui est visible jusqu’au 19 mai au musée Bertrand.

Associer des œuvres des collections du musée Bertrand datant de la fin du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle et des photos prises entre 2016 et 2018 pour les mettre en regard, tel est le concept de la nouvelle exposition temporaire présentée actuellement au musée Bertrand et visible jusqu’au 19 mai.
Dans une première partie, cette exposition nous donne à voir la vision d’artistes sur le monde du travail de leur époque : les travaux des champs, des ouvrières dans une usine de textile, les petits métiers que l’on trouvait jadis à la campagne... Des objets anciens proposent des jeux de correspondance avec les œuvres, s’intégrant dans la dimension pédagogique de l’exposition. Il y aussi la vision d’artistes sur d’autres artistes, une façon de rappeler qu’une vie d’artiste n’en est pas moins une vie de travail. On s’arrêtera notamment pour apprécier la finesse d’une statue de Victor Hugo par le sculpteur Jacques-Léonard Maillet.
Dans une seconde partie, on bascule dans le XXIe siècle avec des photos... en noir et blanc. Une série de trente-trois grands portraits réalisée en argentique avec une chambre 4X5 inch par Christophe Delory, un photographe professionnel installé depuis une dizaine d’années à Argenton-sur-Creuse.
« Je faisais faire des travaux chez moi et j’ai sympathisé avec les artisans. Parmi eux, il y avait Serge qui est maçon-couvreur. J’ai été frappé par quelque chose : c’est la satisfaction qu’il avait à la fin de la journée ! », raconte Christophe Delory.
De bouche à oreille, il est entré en contact avec d’autres artisans, des gens tous « passionnés par leur métier », et tous du département, à deux exceptions. Certains ont refusé par manque de temps. Car le photographe ne veut pas d’un cliché à la va-vite, il veut « qu’il y ait une rencontre ». Si ces artisans sont pris dans le cadre de leur univers professionnel, il ne s’agit pas de photos prises sur le vif, mais de photos posées où tous ont le regard tourné vers l’objectif, et donc vers le visiteur de l’exposition.
Une partie de la série a été présentée à l’institut d'études avancées de Nantes et au lycée des métiers Sainte-Croix à Orléans dans le cadre d’un projet pédagogique. Christophe Delory souhaite prolonger son travail avec deux nouvelles séries consacrées aux artisans d’art et aux artistes.
JMD

Musée Bertrand, 2, rue Descente des Cordeliers, ouvert du mardi au dimanche de 14 h à 18 h, fermé le lundi, entrée libre et gratuite.