Fil info
08:00🔜 vous invite à , un village médiéval remarquable du . Laissez-vous guider par Nadia… https://t.co/qnKXg3btV9
07:55 jaunes - -Vienne : Des gilets jaunes reçus par le préfet -> https://t.co/IKTJ6Wgned
07:53 # - -Vienne : Manifestation vendredi: la CGT très très remontée -> https://t.co/14JOVi3O5c
07:50Région : Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination -> https://t.co/X4xYRYqd0x
07:48France : Le mensonge d’une augmentation du Smic -> https://t.co/vJyECp6fPj
07:46France : Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël -> https://t.co/izj9XTH8qD
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao
18:49Châteauroux : Dernier chantier à la peupleraie -> https://t.co/pfvW6RFY6w
18:46Dordogne : Ils n’ont plus confiance et veulent la démission de Macron -> https://t.co/VazS1u1NLj
18:46Indre : Gilets jaunes : « On reste là, les annonces faites ne suffisent pas » -> https://t.co/D22YnigAPA
18:42Corrèze : Les avocats creusois en grève -> https://t.co/J1DjpUZS39
17:53RT : Bellac : Un automobiliste en panne vêtu d'un gilet jaune, proclamé porte-parole de la fédération 87. Sa première r… https://t.co/noek8ZnaA0
16:49Sarlat-la-Canéda : Trouver le Juste Prix -> https://t.co/IkaKBdtl1B
16:45Corrèze : Ce qui est humain les concerne -> https://t.co/BjaA1IQBaS
15:41Périgueux : Le salon du tatouage victime collatérale des Gilets jaunes -> https://t.co/6vmTzxMKn9
14:01Périgueux : « Une mascarade de notre méprisant de la République » -> https://t.co/nTWhmkF4d1
13:44Un nouvel article sur la prestation de à Limoges. Merci ! https://t.co/JP9Rkv3hNL
13:38Coulounieix-Chamiers : La Société d’économie mixte (Sem) Périgord énergies inaugure sa première centrale photovolt… https://t.co/S0hQA3ewVE
12:40Bergerac : L’intersyndicale des retraités bouscule le député -> https://t.co/fhlgfYdxLE
11:58RT : . n’entend que de l’oreille droite . Les riches restent ses protégés , ils ne seront pas mis à contr… https://t.co/hziRZ6uM9Q
11:51RT : L'exercice de sécurité civile simulant un incendie actuellement en cours au est destiné à tester l… https://t.co/fQk8XsOJck
11:08RT : Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
10:59Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
09:49RT : Les agriculteurs souhaitaient rencontrer la Préfète de la Creuse et le député, réunis hier à la préfecture de Guére… https://t.co/zkY4EfPrKN

[Gratuit] Hippodrome : un nouveau départ

Les courses hippiques sont de retour au Petit Valençay, le 19 août et les 16 et 30 septembre. La piste a été refaite et les virages relevés. Des travaux que
les entraîneurs réclamaient depuis plusieurs années.

Après plusieurs années difficiles, la société des courses de Châteauroux voit enfin le bout du tunnel. Les travaux, qui avaient été reportés d’une année suite à un avis défavorables des services de l’Etat, ont eu lieu en novembre dernier. La ligne droite située le long de l’ancienne peupleraie, qui était toute bosselée, a été entièrement refaite et les deux virages ont été relevés de 4 %, comme c’est le cas sur l’ensemble des hippodromes pour éviter aux chevaux de se déporter du fait de la force centrifuge. Trois bassins de rétention ont été créés au centre de la piste. Celle-ci a été élargie, passant de 15 à 20 mètres, de manière à accueillir jusqu’à dix-huit partants. La lice qui entoure la piste a également été changée.
Le coût des travaux s’élève à 270 000 euros. La moitié a été prise en charge par la fédération du cheval. La société des courses a aussi bénéficié de l’aide du Département et de Châteauroux Métropole.
Ces travaux étaient devenus indispensables pour la pérennité des courses. Plusieurs accidents heureusement sans gravité avaient eu lieu dans les virages. Les risques de blessures avaient incité certains entraîneurs à bouder l’hippodrome de Châteauroux. « Nous espérons maintenant le retour de chevaux de bonne qualité avec des entraîneurs connus, car c’est ce qui fait venir les parieurs », explique Francis Mory, président de la Société des courses de Châteauroux.
Les premières réunions hippiques eurent lieu ici à la fin du XIXe siècle. L’hippodrome est désormais dédié aux trotteurs avec trois rendez-vous par saison. Cette année, on retrouve le calendrier habituel avec trois dimanches, un en août et deux en septembre.
Six courses au minimum seront au programme. On pourra parier à partir de deux euros. Il y aura comme l’an passé un guichet mobile. La nouveauté, c’est une application (SmartTurf) qui permettra de jouer sans avoir à se déplacer avant chaque course. Pour la première fois, l’hippodrome accueillera un quarté régional le 19 août. On pourra donc parier sur cette course dans tous les PMU de la fédération du Centre-Est.
La première et la troisième journée se feront sous le parrainage du Département et de la Ville de Châteauroux. Plusieurs autres communes apportent une aide en dotant certains prix qui portent leurs noms. La Société des courses peut également compter sur le soutien financier de sponsors privés.
L’entretien du site est assuré par le service des espaces verts de la Ville. Depuis quelques semaines, les bénévoles sont à l’œuvre pour le nettoyage des locaux et des boxes, monter les chapiteaux et donner ici et là un coup de pinceau. Et ils seront bien sûr mobilisés durant trois dimanches pour accueillir le public. La buvette sera, elle, tenue par les Amis de la Martinerie.
Il sera possible de déjeuner sur place uniquement sur réservation au 06 34 46 24 01. Début des opérations à 14 h.