Fil info
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !
21:23Naves : L’agglo de Tulle mise sur les circuits courts -> https://t.co/QWWfgVIdne
19:42Boulazac : Souvenir et vigilance -> https://t.co/OUB59l94YS
19:36Périgueux : Ta différence, c’est ma richesse -> https://t.co/IzYsbhRbgm
19:28Trélissac : Besoin d’honnêteté en politique -> https://t.co/SxaTVJI2tz
18:13Sarlat-la-Canéda : Une voix palestinienne à Sarlat -> https://t.co/qK2jdd2WXL
18:12Dordogne : Faire du sport ou aller au cinéma, même combat -> https://t.co/3ySLsunvrZ
16:56Festival départemental des sociétés de musique https://t.co/trKmC7mifq

La maroquinerie Rioland s’installe au cœur de la ville

Ce jeudi soir aura lieu le dernier conseil municipal à Châteauroux avant la trêve estivale. Parmi les deux points à l’ordre du jour, l’achat par la mairie d’un local cours Saint-Luc pour le louer à la maroquinerie de luxe Rioland.

Fini la devanture couverte de panneaux « À vendre ». L’ancien local de supermarché du cours Saint-Luc a trouvé un nouvel usage. D’ici quelques mois ouvrira ici un atelier de confection de l’entreprise Rioland, sous-traitant de grandes marques de maroquinerie de luxe (fabrication de sacs, porte-feuilles...) installé dans le nord du département. « Ils cherchaient depuis longtemps à revenir vers Châteauroux car ils ont épuisé le potentiel de nouveaux salariés dans leur bassin d’emploi, explique le maire, Gil Avérous, engagé sur le projet. Quand on leur a montré ce local, ils se sont vite rendu compte que le site bénéficiait de nombreux avantages : bus gratuits, taille, équipements... »
Pour concrétiser le projet, la mairie n’hésite pas à s’investir et va, pour cela, acheter le site (900 000 euros hors frais de notaire) d’environ 1 800 m² pour en louer 1500 m² par la suite. L’entreprise Rioland aura à sa charge de mener des travaux d’aménagement (375 000 euros) sur cette partie, et paiera un loyer de 5 000 euros une fois les travaux amortis.
Elle devrait débuter son activité en janvier prochain et prévoit d’embaucher en premier lieu vingt personnes et à terme une centaine d’ici environ deux ans. « C’est particulièrement intéressant de ramener de l’activité salariée, un atelier de production, en centre-ville et  pas uniquement des commerces. Les salariés vont pouvoir consommer sur place », se réjouit Gil Avérous.
La partie restante du site n’a pas encore d’utilité annoncée et n’a d’ailleurs jamais été utilisée.