Fil info
10:38Bergerac : Téléthon : moins de recettes mais toujours autant d’espoirs -> https://t.co/tlagS6K8Ls
09:26France : L'actualité en France à 9 heures -> https://t.co/ksSbs37h0Y
08:29 d'agriculture - -Vienne : Quel président à la Chambre d'agriculture après Jean-Marie Delage?… https://t.co/Oh7SMjFZsO
08:26 # - -Vienne : 16e recensement, décollage imminent -> https://t.co/t7mV3P91WF
07:58France : Les Steva veulent du concret -> https://t.co/rA8Xgxx9HC
07:46Région : Un bon début d’année pour les ventes aux enchères -> https://t.co/pYOxVrUEUN
21:22Saint-Sulpice-le-Guérétois : Le travail du bois, une passion, un métier | L'Echo https://t.co/Vdq0ECnUrO via
20:52 Engendrer..
20:51 L’écologie n’a rien à voir avec tout ça !!! Vous ne savez rien de ce que peut engendré ce… https://t.co/W12hCtgkST
19:53Brive-la-Gaillarde : Solidaire est le Secours Populaire -> https://t.co/pmngsMMHRb
19:47 Le cri de soulagement du Patrimoine et de la biodiversité 🐾🌳🌍
19:08Indre : 258 millions d’euros pour un an -> https://t.co/3qu1tQJEnK
18:12Plus que jamais Président des Régions de France… https://t.co/cwZ8G394sk
17:52Dordogne : Le parti socialiste compte sur ses valeurs pour retrouver des couleurs -> https://t.co/x71S0Ovl7u
17:49Beynac-et-Cazenac : Déviation : le cri de colère des entreprises -> https://t.co/uEmRSQEDBv
17:28RT : Les agents des finances publiques ont protesté à Tulle contre 17 suppressions de postes en https://t.co/TebYxVnJE7
17:20RT : En fin de cortège, on rend hommage au ⁦⁩ ⁦⁩ Par le… https://t.co/7Pw3YkiwHx
17:10Périgueux : Nouvelle saignée aux impôts -> https://t.co/fIsU0LOw5Y
16:54Sarlat-la-Canéda : A vos agendas 2019 -> https://t.co/hXvkLBbxtE
15:57RT : En fin de cortège, on rend hommage au ⁦⁩ ⁦⁩ Par le… https://t.co/7Pw3YkiwHx
15:53Marsac-sur-l'Isle : Un salon de passionnés à l’ambition régionale -> https://t.co/PYalTw0ytJ

Peanuts, une comédie sociale et grinçante

Le Théâtre de la Mûrisserie répète sa création 2018 : Peanuts, une pièce de Fausto Paravidino qui sera présentée les 26 et 27 mai et les 23 et 24 juin à la salle Piaf.

Créé en 1998 par Joël Derrier, le Théâtre de la Mûrisserie a repris ses activités en septembre 2016 après plusieurs années de mise en sommeil. Son nom lui vient de ses débuts dans un ancien entrepôt de fruits et légumes rue Anatole-France à Châteauroux. Après avoir présenté l’an passé Les Bonnes de Jean Genet, la troupe amateur s’attaque au texte d’un auteur contemporain, Fausto Paravidino.
Cet homme de théâtre, tout à la fois dramaturge, comédien, metteur en scène, cinéaste et traducteur, est né à Gênes en 1976. Sa pièce la plus connue, créée en 2002 à Milan, est Nature morte dans un fossé. Il a d’abord écrit à 24 ans un reportage documentaire brut des manifestations altermondialistes du G8 en 2001 au cours desquelles la répression policière avait fait un mort.
Il a ensuite écrit une pièce, Peanuts, où il traite davantage des problèmes soulevés par les événements du G8 et les facteurs qui les ont permis. Il articule le travail de lutte contre la désinformation et de contre-information à une critique radicale du système économique et politique que constitue la démocratie de marché dont les États-Unis comme l’Europe sont autant d’exemples.
Douze comédiens
La troupe comprend cette année douze comédiens âgés de 17 ans à une soixantaine d’années, dont un seul homme. La moitié d’entre eux sont déjà montés sur les planches. Depuis septembre, ils se retrouvent tous les lundis soir, soit à la salle Edith Piaf, soit à la maison des associations.
« Après une préparation sur le jeu et de nombreuses lectures et essais sur des fragments de plusieurs textes d’auteurs contemporains, c’est finalement sur ce texte de Fausto Paravidino que nous nous sommes arrêtés parce qu’il a déclenché l’unanimité dans le groupe à la fois pour le contenu de la pièce et le fait d’avoir le plaisir de jouer des personnages à deux périodes très distinctes de leur vie avec des évolutions parfois inattendues. La pièce se déroule en effet à deux époques, en 2005 au moment du G8 et dix ans plus tard dans un appartement », explique Joël Derrier, qui assure la direction des acteurs et la mise en scène.
La pièce sera présentée à quatre reprises à la salle Edith Piaf les 26 et 27 mai et les 23 et 24 juin. A noter qu’en accord avec l’Ecocampus de Châteauroux, la représentation du 27 mai sera gratuite mais les spectateurs seront invités à faire un don au profit d’étudiants sans ressources.

Peanuts par le Théâtre de la Mûrisserie, samedi 26 mai à 20 h 30, dimanche 27 mai à 16 h 30, samedi 23 juin à 20 h 30 et dimanche 24 juin à 16 h 30. Réservations : 06 82 39 93 64 ou theatredelamurisserie@gmail.com.