Fil info
01:11 DESDE SALUDOS A Y A TODOS LOS COMPAÑEROS LUCHADORES DE… https://t.co/FZrMHxRNmM
23:17Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes | L'Echo https://t.co/txBydPUZxh via
23:11Basket : Les dés sont jetés -> https://t.co/S9nwin3FrL
23:09Football : Et Mboné surgit… -> https://t.co/dHlUp7oKmN
19:34Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
16:41Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Le pastolarisme en exemple -> https://t.co/WTVlHIibwi
16:29Sarlat-la-Canéda : Vers de nouvelles modalités de collecte -> https://t.co/LKSm8QZgRn
15:14RT : Les salariés de Carrefour se battent pour une revalorisation de leurs salaires : « On ne vit pas, on survit »… https://t.co/u0GCFAwa2q
15:07Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes -> https://t.co/fHGJLF3bLu
15:06Périgueux : La permanence du député Philippe Chassaing vandalisée -> https://t.co/DFIpWtOj4F
15:00Dordogne : Un bol d’air financier pour la Semitour qui veut voir plus loin -> https://t.co/8U8VMDUtrp
14:58Dordogne : L’école pour tous les enfants -> https://t.co/0aqEHYICp3
14:32Bergerac : Cheminots et retraités s’invitent à la permanence En Marche -> https://t.co/XINzPaf5J6
13:56Vous souhaitez devenir partenaire du ! Contactez nous via Gael Champier ou Michel Bremont https://t.co/42ZRHT1UBH
11:08Bergerac : CAB : les deux points de hausse fiscale définitivement entérinés -> https://t.co/6s7DbBAq0r
11:05Mérinchal : prévention du risque routier et aide à la conduite Le département de la Creuse, la conférence des finan… https://t.co/qMg9uuj0K1

Une webradio sur les ondes, les collégiens au micro

La semaine dernière, les élèves-animateurs radio du département se sont retrouvés au collège Rosa Parks pour occuper les ondes de la webradio académique.
Les élèves inscrits en option radio* se sont rejoint jeudi dernier à Châteauroux pour animer plusieurs émissions diffusées en direct sur la webradio académique**. L'initiative avait lieu dans le cadre du forum départemental du numérique éducatif qui s'est tenu les 11 et 12 avril dernier dans tout le département. Les élèves des premier et second degrés ont ainsi participé à plusieurs ateliers sur les thématiques suivantes : services numériques, applications, classe inversée, eTwinning, travail en collaboration et classes mobiles en fonctionnement.
A Rosa Parks, huit mois après la création de la nouvelle classe option média et la création d'un studio radio avec micros et console de mixage, les collégiens ont donc animé une émission spéciale. « On a voulu rassembler les établissements du département, explique le principal-adjoint Nicolas Victor-Pujebet, avant de revenir sur la genèse de la classe média. A l'aire du numérique, avec des médias qui évoluent quotidiennement, il est important de développer l'esprit critique des élèves, de leur faire prendre conscience qu'une image produit un message. Alors qu'on parle de fake news, le but est de les sensibiliser à la notion de sources. Et puis, il y a l'aspect pédagogique qui leur permet de développer des compétences. Plusieurs disciplines sont impactées : français, recherche documentaire,... S'exprimer au micro est aussi un exercice compliqué, il faut se mettre en danger. »
Rémi Launay, professeur de lettres modernes, accompagne les élèves dans leur découverte des médias. Rémi Fortin, professeur spécialisé des écoles, assure l'accompagnement technique. « On sensibilise les élèves à la communication, à la gestion de l'information, précise le professeur de lettres. Ils apprennent aussi à manipuler une caméra et suivent un cours sur l'image ». Les collégiens animent également une émission radio diffusée régulièrement sur la web radio académique : onde de choc. « C'est un genre de café philo, reprend l'enseignant. L'éventail des thèmes abordés est large : quel est l'impact des images violentes sur la jeunesse ; peut-on rire de tout ? Peut-on se fier aux apparences ? L'évolution des technologies est-elle une évolution de l'humanité ? Les élèves apprennent à lancer des introductions avec un temps de travail à l'écrit. Ils suivent un conducteur, travaillent leurs compétences écrites et orales. »
Ils enregistrent également des fictions radiophoniques en studio, répètent et créent les bruitages, réalisent des reportages TV et doivent présenter un vidéo reportage en fin d'année. Les trimestres sont également ponctués de rencontres avec les professionnels. Les collégiens ont ainsi assisté à la onzième édition des assises du journalisme, organisées à Tours en mars dernier, visité les locaux de nos confrères la Nouvelle République et rencontré une journaliste de presse écrite pour parler d'éthique. Enfin en juin, une visite des studios de France Télévision est prévue.
Les premiers intéressés sont conscients de l'originalité de la démarche. « On traite de sujets de société, c'est de la philosophie au collège, souligne Chaïma. Cela nous permet de développer une bonne expression à l'écrit et à l'oral. » Saïd va dans le même sens. « On parle de manière plus fluide mais la première émission était difficile », se souvient-il en souriant. « On parle de culture », ajoute Sana. « On évoque des sujets qui peuvent tomber au brevet, rebondit Ruth. On a une meilleure analyse grâce aux exercice de vérifications des sources par exemple, on est plus attentif. » En revanche, tous l'assurent. Aucun n'a la vocation de journaliste, seulement l'envie de mieux comprendre le monde qui les entoure.

* Etablissements proposant une option média/radio : les collèges Beaulieu, La Fayette, Balzac (Issoudun), Saint-Exupéry (Eguzon) et le lycée Blaise Pascal
** webradio.tice.ac-orleans-tours.fr

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.