Fil info
23:24 Tellement vrai ! Et triste...
22:42A lire et à méditer: Que vaut une association de bénévoles dans une société qui promeut l’individualisme, le «je pa… https://t.co/ZUpeipEpgl
20:28notre communiqué sur l' et le dans l ' aujourd'hui https://t.co/6ChbCQK4k5
19:58Périgueux : Grosse mobilisation contre la haine et les racismes -> https://t.co/U2RwAQ8i6J
19:14Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/BzKlvfJ5fM via
18:19Le Blanc : Un chèque pour le Secours populaire -> https://t.co/F7fTiGPw9h
18:18Bélâbre : La Comédie bélâbraise rigole en famille -> https://t.co/zx8EuH26Ts
18:17La Châtre : Chantal Goya a enchanté petits et grands -> https://t.co/fTxaqCSl3C
18:15Indre : Appel à témoin -> https://t.co/QhzYi1g2dU
18:15Indre : La région sera bien représentée au salon de l’agriculture -> https://t.co/lLuf3D2Ly1
17:49Face au mécontentement social grandissant, la CGT met en place les mardis de l'urgence sociale. Premier rassembleme… https://t.co/tm7c2QaZsX
17:17RT : L’appel du Barreau pour les rassemblements républicains du 19 février. https://t.co/ZMpHg1kAPw
17:11# # - -Vienne : Une centaine de harpistes du monde entier attendus à Limoges -> https://t.co/yQqMoCOxbi
17:08# # - -Vienne : «En Israël, nous allons droit dans le mur» -> https://t.co/Zs5YCA1on4
17:06# # - -Vienne : Toujours plus de droits humains à défendre -> https://t.co/ep5v1Yd9XO
15:57Région : Plus de trente ans de prestige -> https://t.co/WFDMdoJxZ2
15:45Périgueux : Le vivre ensemble passe par le respect -> https://t.co/g5aoBcWOgl
15:16 Avec L'Echo, j'espère aussi !!!
15:02Disparition de Joseph Akouissonne - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/NnFyGaLQ4C
14:47RT : Fier de mon journal préféré. https://t.co/kQN5TphI73
14:21RT : 🚨⚠️ [FLASH-INFO] Intervention en cours à , rue des Dahlais ⏩ EVITEZ CE SECTEUR et FACILITEZ LE PASSAGE DE… https://t.co/e8a5tv1876
13:35 Votre pizzeria-épicerie fine italienne ouverte à l'année au coeur de Belvès en Périgord Noir https://t.co/dnKTGWPRDC
10:05Périgueux : la FSU appelle les adhérents et plus largement l’ensemble des citoyens à rejoindre le rassemblement pré… https://t.co/6QZtf0teAW
07:57# # - -Vienne : LO, le camp des travailleurs... toujours -> https://t.co/Mow1BrQjOq
07:55Région : Pour une meilleure prise en charge des personnes âgées -> https://t.co/71261YTkIZ
07:53Région : Gérard Vandebroucke; une idée certaine de l’intérêt public -> https://t.co/C3WlEXELUP
07:50Région : Ian Brossat: les Européennes, un enjeu de proximité -> https://t.co/k9t4XVAG7O

« La démocratie, ce n’est pas simple »

Jeudi soir, les deux élus de la liste Châteauroux autrement ont rendu compte de leur action à mi-mandat devant une cinquantaine de personnes.

Ne pas revenir devant les électeurs uniquement au moment des scrutins. Les deux élus de la liste « Châteauroux autrement, l’humain d’abord » au conseil municipal, Eric Bellet et Chantal Delanne, se tiennent à cet engagement de campagne. Élus en 2014 avec un peu plus de 13 % des voix, ils organisent chaque année une réunion lors de laquelle ils viennent rendre compte de leur action et se mettre à l’écoute des remarques et critiques éventuelles.
Jeudi, salle Barbara, une cinquantaine de personnes installées en cercle sont venues échanger avec eux. Chantal Delanne a rappelé la « forte mobilisation » sur l’école Michelet et le projet d’extension : « Notre proposition n’a pas été retenue mais au final les travaux ont coûté plus cher que ce que nous demandions. » Une autre mobilisation ces derniers mois concernait les risques de fermeture du bureau de poste de Saint-Christophe. Cette fois-ci, ils ont eu gain de cause mais l’élue appelle à la vigilance et signale de fréquentes fermetures intempestives. Cette bataille s’inscrit dans une défense des services publics et contre un basculement vers le tout-numérique.
Les deux élus s’inquiétent aussi de la flambée du coût du centre aquatique Balsanéo, passé de 18 à 35 millions d’euros, et qui « posera problème pour l’investissement pour les dix prochaines années ».
À ses côtés, Eric Bellet, dont c’est le premier mandat, se dit encore « en phase d’apprentissage ». « La préparation des conseils municipaux et communautaires se fait de façon collective. Nous sommes une quinzaine à nous retrouver, ce qui est bien, afin de préparer nos interventions. On se définit plus comme des porte-parole. À chaque fois, le délai est court, quatre jours. Nous ne sommes pas toujours d’accord sur tout. C’est la démocratie et ce n’est pas simple, y compris dans notre propre famille politique », reconnaît-il.
Le souhait a été formulé d’étendre ce collectif aux autres communes de l’agglomération « car les décisions importantes, c’est Châteauroux Métropole ». Mais aussi
« d’être plus nombreux dans les différents quartiers pour être porteurs des problèmes rencontrés ».
Le cas d’Aymeric Compain, qui a quitté le groupe mais conserve son siège d’élu, a été évoqué. Eric Bellet parle d’un désaccord sur le projet et regrette sa décision « car en 2020, on aura besoin d’union ».
Aux coups d’éclat et aux vociférations, les deux élus préfèrent une attitude posée, « sans donner de leçons mais en tirant la sonnette d’alarme comme on l’a fait à plusieurs reprises suite aux tensions créées par la mutualisation ». « Sur certains dossiers, en cours de séance, on peut être amené à modifier notre vote si on nous apporte des éléments que nous n’avions pas », précise Chantal Delanne.