Fil info
23:48France : Hausse persistante des précaires -> https://t.co/OkEOh25inX
23:46France : Marseille se veut pionnière de l’éolien flottant -> https://t.co/f2SozAcrW5
23:44France : Cap sur le droit aux vacances avec le Secours populaire -> https://t.co/PBImgo4R0o
23:29RT : Région : Drame de Saint-Jal (19) : La thèse criminelle retenue pour le décès de la policière -> https://t.co/oAjqMPOPf6
22:38Région : Drame de Saint-Jal (19) : La thèse criminelle retenue pour le décès de la policière -> https://t.co/oAjqMPOPf6
22:33Uzerche : les belles rutilantes s'exposent à La Papeterie -> https://t.co/Tvy16pSFkp
21:34Bergerac : Michel Delpon, le député loin d’être En Marche forcée -> https://t.co/8C5ARkSFDy
19:16RT : Pensée du jour 🤔 https://t.co/b8pCsy9VnN
19:15RT : Dernière minute .La Coordination Syndicale Départementale CGT fonction publique territoriale du Cher dépose un préa… https://t.co/MlpSYC3wgU
19:10RT : France Fermetures Boussac et Mr Bricolage à Guéret ont débrayé aujourd'hui (à voir dans notre édition demain)
18:56France Fermetures Boussac et Mr Bricolage à Guéret ont débrayé aujourd'hui (à voir dans notre édition demain)
16:50Saint-Gaultier : Les pompiers domptent les feux de forêts -> https://t.co/klmLJOgfYp
16:49Mézières-en-Brenne : Métal Brenne armée pour l’avenir -> https://t.co/YrSsy3YVvo
16:43Saint-Geniès : Le projet d’abattoir sur la table -> https://t.co/qmjTVZwz4b
15:58Saint-Marcel : Le Secours immédiat espère une reconnaissance d’utilité publique -> https://t.co/Jnsnnm2ZMp
15:47Boulazac : L’avenir à dessiner en commun -> https://t.co/287HUexjGT
13:55Périgueux : La gendarmerie investit l’espace virtuel -> https://t.co/HlzxjpEwWe
13:53Saint-Laurent-sur-Manoire : « Pour nous, nos enfants, ce ne sont pas des lieux agréables » -> https://t.co/Dkgd1eoIJD
13:24Dordogne : L’impôt qui ne coule pas de source -> https://t.co/IfCsHckH46
12:00 Si quelqu'un est arbitre officiel dispo dimanche à 13h30 du côté de Marcillac La Crois… https://t.co/JDcYo8wK2L
11:52Commandez et achetez des produits fermiers pour soutenir https://t.co/68VmuXA6Lk
11:36RT : Un fourgon de la DIRCO qui était en protection d’un véhicule en panne sur l'A20 été heurté par un poids lourds à 5h… https://t.co/5pMRcLpUef
11:28RT : Un fourgon de la DIRCO qui était en protection d’un véhicule en panne sur l'A20 été heurté par un poids lourds à 5h… https://t.co/5pMRcLpUef
11:24RT : Les reprennent vendredi à 18h00 au cinéma Véo de Tulle ! Des places sont à gagner sur not… https://t.co/0I3cPUrtJr
11:18Un fourgon de la DIRCO qui était en protection d’un véhicule en panne sur l'A20 été heurté par un poids lourds à 5h… https://t.co/5pMRcLpUef
10:18Les reprennent vendredi à 18h00 au cinéma Véo de Tulle ! Des places sont à gagner sur not… https://t.co/0I3cPUrtJr

Panorama lyrique des tourments amoureux dimanche au café Equinoxe

Dimanche après-midi, trois artistes castelroussins nous invitent à un tour du monde des parades amoureuses. Au rythme des plus grands classiques du chant lyrique et de la musique contemporaine, le trio dépoussière les airs des compositeurs les plus connus.
Occupation principale du genre humain sous toutes les latitudes, l'amour inspire depuis toujours les compositeurs. Prétexte à toutes les parades, il conduit les individus à toute une palette de comportements, source intarissable de péripéties et d'aventures. Trois artistes locaux nous invitent à les découvrir lors d'un tour du monde musical, au rythme des plus grands airs classiques et contemporains.
Au chant, Nayeli Desbrosses et Maxime Dollo, tous deux formés au conservatoire, interprètent tour à tour les amants passionnés tandis que Brigitte Coissard, enseignante diplômée de l'école normale de Paris, les accompagne au piano. Sur scène, le trio propose un spectacle vivant qui laisse une grande place à la comédie, loin du récital imposé. L'histoire commence avec Brigitte, spécialiste de l'amour, à qui l'on commande une conférence. Elle s'imagine alors les différentes situations amoureuses possibles à travers la planète et nous embarque au rythme des airs les plus connus.
« C'est une façon de revisiter ces grands airs et de les rendre plus contemporains, explique Maxime Dollo, le chanteur du trio. On revisite les classiques de l'opéra pour se les approprier et les remettre au goût du jour, notamment grâce à la mise en scène dans cette situation imaginaire. C'est une espèce de cartographie amoureuse qui montre comment se déploie l'amour dans différentes parties du monde, s'il est plus ou moins démonstratif, intellectuel,... »
Pendant plus d'une heure, les musiciens livrent ainsi une quinzaine d'interprétations, fidèles aux textes et aux arrangements. Le voyage démarre en Italie avec Mozart et les noces de Figaro, une vision de « l'amour démonstratif », puis se poursuit en France avec « son amour intellectualisé » illustré par Bizet et les pêcheurs de perles, le duo de la mouche d'Offenbach ou les chemins de l'amour de Gabriel Poulenc. Le périple se termine aux Etats-Unis, patrie des comédies de Broadway, avec West side story de Léonard Bernstein ou Prélude to a kiss du crooner Joe Williams.

« Ah, l'Amour... », comédie musicale pleine d'humour, dimanche 14 janvier, 15 h, Café Équinoxe (1, place Madeleine-Renaud & Jean-Louis-Barrault), tarif unique : 5 euros

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.