Fil info
23:29France : Qui pour croire que Macron tend la main aux syndicats? -> https://t.co/juET9tiYe7
23:27International : 2030 : l’objectif d’un monde sans sida -> https://t.co/HhLatbmpjO
20:37Cyclisme : Alaphilippe ouvre les Alpes par la 1re victoire française -> https://t.co/yAYR6SB214
18:56Villars : Nouvelle vie pour le hangar de Boschaud -> https://t.co/uUUU6t4YtK
18:53Boulazac : Des conditions de vie inhumaines -> https://t.co/E3vzIw5XzR
18:40Châteauroux : A l’atelier de l’éventail, tout l’art de s’éventer avec classe et volupté -> https://t.co/TbbKS8UAxh
18:28Tulle : Tagada... tsoin-tsoin les papilles ! -> https://t.co/D5H8R4vqhv
18:22La Châtre : Trois familles syriennes reçues à l'hôtel de ville -> https://t.co/8vlh0khPht
18:19Guéret a une nouvelle fois vibré au rythme des concerts en tous genres pour les Nuits d’été qui se sont terminées s… https://t.co/jL9Q3VFNL7
18:18RT : Devant le avec les handicapés pour le droit au logement pour tous , contre la loi https://t.co/Iufl1p9Vxs
18:13C’est l’une des fiertés de la commune, un petit pont roman classé au patrimoine national, qui surplombe la Creuse e… https://t.co/YDgXqJDXWl
16:16Dordogne : Enquêtes dans le passé -> https://t.co/CAqIDvr7mt
14:42Seilhac : Un réseau de Voisineurs en projet -> https://t.co/2U3Ql5pM1y
13:48Faux-la-Montagne : Fichés F comme Fraternité https://t.co/NlxpLr9W7O via
12:49RT : Plus que 3 et on a bioman https://t.co/LJi54gAME6
12:48RT : Retour à « l’ancien monde » : en visite à pour évoquer le désenclavement de la région la ministre des tran… https://t.co/r4wWEiCMP5
12:46RT : Hier, nous avons appris la démission du doyen de la fac de droit https://t.co/7Vb1p3lHKi

Panorama lyrique des tourments amoureux dimanche au café Equinoxe

Dimanche après-midi, trois artistes castelroussins nous invitent à un tour du monde des parades amoureuses. Au rythme des plus grands classiques du chant lyrique et de la musique contemporaine, le trio dépoussière les airs des compositeurs les plus connus.
Occupation principale du genre humain sous toutes les latitudes, l'amour inspire depuis toujours les compositeurs. Prétexte à toutes les parades, il conduit les individus à toute une palette de comportements, source intarissable de péripéties et d'aventures. Trois artistes locaux nous invitent à les découvrir lors d'un tour du monde musical, au rythme des plus grands airs classiques et contemporains.
Au chant, Nayeli Desbrosses et Maxime Dollo, tous deux formés au conservatoire, interprètent tour à tour les amants passionnés tandis que Brigitte Coissard, enseignante diplômée de l'école normale de Paris, les accompagne au piano. Sur scène, le trio propose un spectacle vivant qui laisse une grande place à la comédie, loin du récital imposé. L'histoire commence avec Brigitte, spécialiste de l'amour, à qui l'on commande une conférence. Elle s'imagine alors les différentes situations amoureuses possibles à travers la planète et nous embarque au rythme des airs les plus connus.
« C'est une façon de revisiter ces grands airs et de les rendre plus contemporains, explique Maxime Dollo, le chanteur du trio. On revisite les classiques de l'opéra pour se les approprier et les remettre au goût du jour, notamment grâce à la mise en scène dans cette situation imaginaire. C'est une espèce de cartographie amoureuse qui montre comment se déploie l'amour dans différentes parties du monde, s'il est plus ou moins démonstratif, intellectuel,... »
Pendant plus d'une heure, les musiciens livrent ainsi une quinzaine d'interprétations, fidèles aux textes et aux arrangements. Le voyage démarre en Italie avec Mozart et les noces de Figaro, une vision de « l'amour démonstratif », puis se poursuit en France avec « son amour intellectualisé » illustré par Bizet et les pêcheurs de perles, le duo de la mouche d'Offenbach ou les chemins de l'amour de Gabriel Poulenc. Le périple se termine aux Etats-Unis, patrie des comédies de Broadway, avec West side story de Léonard Bernstein ou Prélude to a kiss du crooner Joe Williams.

« Ah, l'Amour... », comédie musicale pleine d'humour, dimanche 14 janvier, 15 h, Café Équinoxe (1, place Madeleine-Renaud & Jean-Louis-Barrault), tarif unique : 5 euros

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.