Fil info
10:26Bergerac : Code du Travail : le Campanile sur le grill des Prud’hommes -> https://t.co/c7o4oXC2g0
10:10Ussel : Une campagne participative pour maintenir le bar d'ânes -> https://t.co/9M3egHciGr
09:57RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
21:07RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:59Région : Quand l’Education nationale se rapproche de l’entreprise -> https://t.co/abJQTWKUYT
18:56Indre : [intégral] Vanik Berbérian écrit à Agnès Buzyn -> https://t.co/ujYXcKy3cC
18:55Saint-Gaultier : Eglise romane : près de dix siècles d’histoire -> https://t.co/wuUUrPuqav
18:54Indre : Comment aider les orphelins à faire leur deuil ? -> https://t.co/wQmyQUEZYj
18:51# # - -Vienne : Les retraités en ont marre d’être maltraités -> https://t.co/2qWOFhpBhs
18:50Indre : Dans l’intimité de George Sand -> https://t.co/PX6rcRd6DG
18:46La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:13Région : Des pistes pour économiser l’eau -> https://t.co/9yZl9eksh1
18:05RT : Le parti d’extrême droite fait son entrée au parlement de avec 11% des voix. Nouvelle alerte. La pest… https://t.co/G0HDwpOFRW
17:53# # - -Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau -> https://t.co/1zI0CG5nSs
17:50Comme chaque 2e dimanche d’octobre, les badauds ont pris d’assaut les rues, le champ de foire de Chénérailles pour… https://t.co/tq5okDutiD
16:56Mercredi 17 octobre SOLIHA Dordogne-Périgord avec le Département fête ses 50 ans à Périgueux de 9h à 12… https://t.co/e2NGHhFMUF
16:52# # - -Vienne : Le marché aux plantes prend racine parc Victor-Thuillat -> https://t.co/M63o5XWUoy
15:03Dordogne : Entre colère et exaspération -> https://t.co/NCUw6GWJO9
15:02Dordogne : Dominique Bousquet, pour un dernier mandat à la tête des Républicains -> https://t.co/OPVJXzHbQp
14:54RT : Partons à la rencontre de qui se bougent pour améliorer notre quotidien. Adil, entraîneur de jeunes à… https://t.co/yTLQbQ2euk
14:49Périgueux : Partir des besoins des chômeurs et des entreprises -> https://t.co/XFbbbE1Sbg

Stationnement : amende amère pour les nouveaux forfaits

Depuis lundi, les automobilistes ne s’étant pas acquitté d’un stationnement payant ou l’ayant dépassé risquent une amende de 25 euros, un tarif plus élevé qu’auparavant, justifié par les élus pour préserver les recettes de la Ville.

Avec les vœux viennent aussi les hausses tarifaires : gaz (+7%), Smic (+1,24%), tabac (-20 cts avant une hausse de 1,10 euro en mars),... Cette année, le législateur en a rajouté en confiant aux communes la gestion décentralisée des stationnements qui supprime le procès verbal (PV) de stationnement et le remplace par un forfait post stationnement (FPS). D’un montant généralement plus élevé, il atteint même des records dans les grandes villes comme Lyon (60 euros) ou Paris (50 euros).
Jusqu’ici, l’absence de paiement ou un paiement partiel de stationnement exposait l’automobiliste à une contravention forfaitaire de 17 euros, un tarif appliqué sur tout le territoire national. Depuis le 1er janvier, ce sont les communes qui décident et fixent ce montant au travers du FPS. À Châteauroux, l’objectif de l’équipe municipal a été de conserver le même niveau de recette. En moyenne, 18 000 PV sont dressés chaque année. En 2014, l’État a ainsi reversé 480 844 euros pour leur traitement et 581 950 euros en 2015.
« La somme versée par l’État ne distinguait pas les PV de stationnement des autres infractions de stationnement, précise Gil Avérous, le maire de la ville. Pour définir le tarif du FPS, nous sommes donc partis du montant moyen de 23 euros par PV, auquel il faut ajouter le coût de traitement par l’agence nationale de traitement automatisé des infractions. »
Le montant du FPS ainsi défini s’élève donc à 25 euros et concerne les 1 398 places des zones Rapid, Trankil et Unik. Le FPS sera établi par les agents de la voirie. En cas de paiement partiel, la somme déjà acquittée sera déduite.
À réception de l’avis de paiement, l’usager disposera de différentes possibilités pour payer (voir encadré) dans un délai de trois mois. En cas de non-paiement, il s’exposera au recouvrement forcé de sa créance. En cas de contestation, il pourra exercer un recours administratif préalable obligatoire (RAPO) auprès de la Ville, dans un délai d’un mois après réception de l’avis de paiement.
FR

Les différents modes de paiement
Plus de timbre amende mais l’usager pourra régler son forfait post stationnement par :
- smartphone ;
- internet ;
- téléphone via un serveur vocal ;
 - au guichet d’un centre des finances publiques ;
- courrier.