Fil info
20:43Corrèze : Le Melting Potes : Elles hissent haut le pavillon ! -> https://t.co/LcTIFci7J8
19:44Indre : Amapola en résidence à la maisonnette de la Culture -> https://t.co/jPZlJWnpo6
19:30Indre : La municipalité ouvre ses données au public -> https://t.co/aJvUnTijxp
18:06Daniel Taboury, auteur creusois, dédicacera son nouveau roman "De retour" à la librairie "Les belles images" samedi… https://t.co/f3wld9d9Dl
17:51Dordogne : LA Coordination rurale part à la défense des éleveurs -> https://t.co/h2EkFENUbR
17:50Bergerac : Plan de redressement financier pour l’hôpital de Bergerac -> https://t.co/mGMEJxMsvC
17:47Bergerac : L’hôpital ne soigne pas la précarité de ses agents, bien au contraire -> https://t.co/5N3Xmk7Dgk
17:04RT : Anthony Boursaud chute sur le Dakar, blessé au poignet, le jeune motard de Boussac est contraint à l'abandon après… https://t.co/3fFcFiIIAf
16:57Carsac-Aillac : Du grain à moudre pour l’APAM -> https://t.co/OE8a51K3C8
16:54Sarlat-la-Canéda : Une activité très soutenue -> https://t.co/x8ElNQYecH
16:44RT : Le Blanc : Des vœux teintés de colère et d'amertume -> https://t.co/fHuAENn32k
16:42RT : Le Blanc : Des vœux teintés de colère et d'amertume -> https://t.co/fHuAENn32k
16:24France : Grand débat, les maires ne lâchent rien -> https://t.co/CsjYxze9uk
16:11RT : En tous cas il y en a certains qui ont sacrément bien réussi leur , surtout depuis que Macron leur… https://t.co/KoqH6OhKNX
16:09Le Blanc : Des vœux teintés de colère et d'amertume -> https://t.co/fHuAENn32k
16:09Valençay : Les vœux et les espoirs du directeur du centre hospitalier -> https://t.co/QlWIg7NCEP
16:08RT : Primes en liquide : Claude Guéant définitivement condamné à un an ferme https://t.co/JXVuXuhV92 https://t.co/yFsTtmoorz
10:38Bergerac : Téléthon : moins de recettes mais toujours autant d’espoirs -> https://t.co/tlagS6K8Ls
09:26France : L'actualité en France à 9 heures -> https://t.co/ksSbs37h0Y
08:29 d'agriculture - -Vienne : Quel président à la Chambre d'agriculture après Jean-Marie Delage?… https://t.co/Oh7SMjFZsO
08:26 # - -Vienne : 16e recensement, décollage imminent -> https://t.co/t7mV3P91WF

La volière de Napoléon s’envole pour une tournée des Amériques

Attendant son conditionnement pour voyager jusqu’au Canada où elle entamera une tournée des musées, la volière de Napoléon a été démontée en trois jours par deux restaurateurs spécialisés. Elle sera de retour en septembre 2019.

Objet emblématique des collections du musée de Châteauroux, considérée comme trésor national par les Musées de France, ramenée en 1840 par le général Bertrand sur « la Belle Poule » lors du rapatriement des cendres de Napoléon, la volière de Sainte-Hélène s'apprête à quitter son nid pour un long périple à travers les États-Unis.
Elle abandonne sa salle dédiée pour  le musée des Beaux-Arts de Montréal où elle sera exposée dans le cadre de l’exposition « Napoléon - Art et vie de cour au palais impérial », prévue jusqu’en mai 2018. Après cette première étape, elle sera installée à Richmond puis à Kansas City aux États-Unis, avant de revenir en France pour être exposée au Musée National du château de Fontainebleau. La volière devrait être de retour en septembre 2019 à Châteauroux.
Depuis lundi, deux restaurateurs du patrimoine, spécialisés dans les sculptures, s’affairent pour démonter l’immense cage en bambou, vieille de plus de 170 ans et dont la dernière intervention de restauration date de la fin des années 90. Le puzzle géant est constitué d’une centaine d’éléments qui parsèment maintenant trois salles du musée. Le conditionnement en caisse est prévu début janvier. Les deux spécialistes seront les seuls habilités pour la remonter et se déplaceront dans chaque lieu d’exposition outre-atlantique.
« Avant d’intervenir, il y a une longue période d’observation, explique l’un d’eux. C’est très fragile, il faut comprendre comment elle a été montée. Il faut  se creuser la tête même si elle a été fabriquée de manière à pouvoir être démontée. Au fil du temps, on voit qu’elle a été modifiée et rénovée. On distingue des traces de deux ou trois montages précédents. »
Au fur et à mesure de l’avancée, les restaurateurs photographient et consignent chaque pièce dans un registre informatique, pour établir une sorte de manuel de montage, en précisant l’ordre des pièces. D’ici le retour de la volière, le musée devra trouver un moyen de continuer à attirer le public avec sa collection, notamment le reliquaire de Vivan Denon et le Sakountala de Camille Claudel.
FR