Fil info
15:44Atur : Atur : les investissements continuent -> https://t.co/DkPLh0JbWm
15:40Périgueux : Dénoncer les entreprises finançant l’armement nucléaire -> https://t.co/q8RYy1Y6rn
15:37Périgueux : Le droit à la vie quotidienne -> https://t.co/zM8tGmRIe2
12:23RT : Dernière minute. Barcelone annonce fermer ses ports au réfugié . Elle cherche une solution à l’échelle… https://t.co/6fDQfD5Tfu
12:22RT : Manuel Valls réfugié politique à Barcelone https://t.co/3jHpUAn7tt
12:21RT : Ce soir au , la droite a voté contre un projet de logements sociaux dans le 16e et contre l'installa… https://t.co/lbn3BitBTv
12:20RT : L’émission « L’Heure des Pros » n’a jamais aussi bien porté son nom. https://t.co/BTCsN5Y9Uv
12:20RT : Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
12:19RT : . ce qu'on veut mette en évidence c'est la réalité de la vie. On n'acceptera pas les situations de dé… https://t.co/LsSZuYTSVO
12:19Ce soir à 19h, espace Simone-Veil, Limoges, conférence des Amis du musée des Beaux-Arts sur l'artiste Mary Cassatt,… https://t.co/G0RVuCLnji
11:48Avant de faire des travaux coûteux le long des quais il serait plus judicieux, utile et respectueux de faire un gou… https://t.co/rioDkdorBr
11:14Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q

Trois jeunes artistes à découvrir à l’atelier de la Poissonnerie

Une nouvelle galerie artistique vient de voir le jour à Châteauroux, ouverte le week-end dans la vieille ville, au milieu des friches industrielles de la rue de l’Indre,  entre usine désaffectée et terrain vague.

Niché au cœur de la rue de l’Indre, au niveau du numéro 52, l’atelier de la Poissonnerie vient d’ouvrir ses portes dans une vieille usine de circuits imprimés, laissée à l’abandon depuis plus de vingt ans. Un collectif a décidé de se rapproprier le lieu pour en faire un lieu artistique alternatif, regroupant espace d’exposition et atelier de création sur 200 mètres carrés : peinture, photographie, gravure et bibliothèque (livre d’artistes, catalogue d’exposition,....) sont prévus.
Samedi dernier, c’était le vernissage de la première exposition, regroupant une cinquantaine de clichés photographiques, sous différents formats, en couleur et en noir et blanc. Une co-exposition pour être plus précis, réalisée par  trois artistes. Le thème traité concerne l’architecture au sens large.
« J’ai choisi de mettre en avant l’architecture des bâtiments religieux, notamment les éléments réinterprétés », explique Juliette Passilly, l’une des trois artistes, étudiante en histoire de l’art. Elle présente deux séries de clichés, la première met en valeur l’utilisation de la répétition des formes et des figures dans les églises et cathédrales, pour « témoigner de la rigueur et de la logique de construction des artistes architectes au travers des siècles ». La seconde série traite plus particulièrement de la lumière, du jeu de reflets et de sa symbolique.
Pour Inès Silbermann, autre artiste exposée, c’est la notion de trace qui l’a inspirée. « J’essaye de donner une valeur mémorielle à un lieu par la photo. L’architecture prend toute son importance car elle garde les marques du temps et des passages qu’elle a accueillis. »
Nicolas Gasquet s’inscrit dans une autre perspective, inspirée par le cubisme. « Amoureux de la photo, j’essaye de montrer le réalisme au travers du surréalisme. Je superpose les vues, j’organise des empilements directement sur la pellicule. Je joue avec les éléments de la ville qui s’entrelacent pour créer de nouveaux paysages qui se rassemblent sur le décor de fond, une façade par exemple. »
L'Atelier de la Poissonnerie est  ouvert de 10 h à 19 h tous les samedis et de 12 h à 17 h les dimanches. Une nouvelle exposition est prévue chaque mois. Plus d’infos sur les réseaux sociaux : Facebook et Instagram. Entrée libre.
FR

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.