Fil info
12:36RT : journée noire des associations. Manif en cours contre la suppression des aides à l'emploi https://t.co/C8oCr7Av4i
18:06 les inscriptions sur les murs du site de La Souterraine ont été effacées... seul reste un petit logo sur la bo… https://t.co/ZS29BHvnHZ

Rentrée sans fausse note au conservatoire

En cette rentrée 2017, les effectifs sont stables au conservatoire à rayonnement départemental (CRD) de Châteauroux. Deux nouvelles disciplines sont proposées : claviers et guitare électrique.
 

Arrivé en mars dernier, William Bensimhon vit avec le sourire sa première rentrée au conservatoire à rayonnement départemental (CRD) de Châteauroux. « Pour la première fois, les inscriptions se faisaient en ligne sur le site de Châteauroux métropole. Tout se passe bien, nous avons déjà 940 inscrits avec un taux de réinscription de 80 % ». Les effectifs sont stables voire en légère progression sachant que les inscriptions se poursuivent jusqu’en octobre. Cette rentrée 2017 voit la mise en place de la tarification sociale avec plusieurs tranches en fonction du coefficient familial. Il sera intéressant de mesurer si cette mesure va faciliter la pratique de familles aux revenus plus modestes.
Autre nouveauté : suite au succès des stages découverte en mai et juin derniers, le directeur du conservatoire a décidé d’étendre ces trois séances gratuites sur toute l’année, dans les sections où il reste des places naturellement. De quoi permettre aux plus jeunes de tester divers instruments.
Deux nouvelles disciplines sont ouvertes en cette rentrée dans le département jazz et musiques actuelles : il s’agit des claviers - avec un certain succès - et d’une initiation à la guitare électrique. Une façon de casser l’image que l’on se fait d’un conservatoire et de rappeler que l’on n’y étudie pas que de la musique classique !
Certaines classes ont déjà fait le plein : c’est le cas pour la harpe, le piano et le violoncelle. Par contre, il reste encore des places pour la flûte, le basson, le violon alto, la contrebasse et la cornemuse. Avis aux amateurs !
Les professeurs donneront un concert le 23 novembre avec un chef invité. « C’est important que les élèves voient leurs professeurs jouer » estime William Bensimhon. Et bien sûr, il y aura le concert de Noël le 22 décembre à l’église Saint-André qui associera professeurs et élèves. Deux rendez-vous avant une vraie saison artistique en 2018 promet-il.
« Nous voulons un conservatoire qui soit ouvert sur la ville » souligne Jean-François Mémin, adjoint délégué à la culture. Lors du prochain festival des Lisztomanias, des élèves vont ainsi rencontrer les stagiaires de l’académie Liszt. Les élèves vont également se produire dans différents lieux dans le cadre des « ballades du conservatoire ». Le programme est sur le point d’être bouclé.
Quant à la réorganisation liée à l’arrivée début 2018 de l’office de tourisme au rez-de-chaussée du conservatoire, elle est accueillie avec sérénité : « nous allons avoir de nouvelles salles avec une meilleure acoustique. L’entrée se fera place Monestier. Nous allons regrouper les cours par secteur. Ici, on aura les pratiques collectives et les cordes ; les vents et la formation musicale seront à l’espace Françoise Katz et la danse et les musiques traditionnelles rue Nigond » précise William Bensimhon.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.