Fil info
21:06Rugby : Dernier contrôle avant les vacances -> https://t.co/3eg7vl1ZPn
21:04Football : La qualif' au bout de la résistance -> https://t.co/0v6Szg0v5c
20:14Périgueux : Les cheminots luttent en musique -> https://t.co/G33eHkKwVd
18:29RT : | 600000€ d'investissement votés pour la rénovation du pont du Dognon et sa mise en lumière. Pont labelli… https://t.co/cKZUbA46TW
18:24Périgueux : Condamnés pour avoir travaillé -> https://t.co/WIEoRsa80m
18:22Castels : L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Castels vient de fêter ses dix ans -> https://t.co/qKug3XZbnD
18:19Périgueux : Magali Caumon : « de beaux enjeux de sécurité » -> https://t.co/U2V0BBF9Ot
18:15Périgueux : Le kiosque à musique retrouve ses couleurs -> https://t.co/NuGGuaG1b0
18:10Prissac : [intégral] Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/9IAX5auNGc
18:09Indre : Les agents Enedis mobilisés contre la dégradation du service public -> https://t.co/zYgzdweCqM
17:53 Déjà lu !
17:46RT : Kylian Mbappe a ouvert le score pour les Bleus https://t.co/7IU6NcDp5Z
17:46RT : Ça va se passer à en août 2019 ! Découvrez la présentation des championnats du monde de voltige aéri… https://t.co/s3fRIRu7nt
17:46Le célèbre pâtissier Pierre Hermé présidera la 15e édition du Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se tiendra les 23, 24 et 25 novembre.
16:11Dordogne : L’ACAP domine les débats aux championnats d’été -> https://t.co/Np5g1S5oZy
15:39Chancelade : Ils ne veulent pas de la fusion -> https://t.co/edr5gCqHZz
15:35Boulazac : La continuité d’une commune morcelée -> https://t.co/XKhhCXXHqY
15:18France : La censure revient! -> https://t.co/MJvmpdm7AG
15:17Vigoulant : « Mercredis à la ferme » : dix ans et toujours attirants ! -> https://t.co/s5f51aazCy
15:16Prissac : Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/tzIjT7JGWf
15:05France : Les jours de repos seront payés aux grévistes -> https://t.co/EnNQcb7oun
14:28Creuse : Des idées, des bons plans, des initiatives à retrouver | L'Echo https://t.co/yOgcr6BV0G via
14:06RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A
12:23RT : Réforme institutionnelle. Moins de députés, plus de démocratie ? Face à face entre et Com… https://t.co/VGTB6lINjH
12:20RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
11:21-Rancon Chadoin - -Vienne : La vie de la municipalité n’est pas un long fleuve tranquille -> https://t.co/f4g18NtKdZ
10:47Un accident est survenu ce matin vers 7 heures sur la D951 à Lourdoueix-Saint-Pierre direction Méasnes entre un véh… https://t.co/M4GaKtE9Hg
10:43RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
09:48Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
08:28 Il y a 3 abonnés et 5 lecteurs de dans le dépa… https://t.co/KZgR3RQxsQ
00:32Cet article est un torchon! Je demande des excuses publiques. https://t.co/TXKIJvYwCJ
22:45France : Conflit du rail : trois mois après, où en est-on ? -> https://t.co/ELirGsBmWB
22:43France : Les prix exorbitants imposés par l’industrie pharmaceutique -> https://t.co/OIWWPr58Wk
22:28Sport : Le Grand Prix de France fait son grand retour au Castellet -> https://t.co/iaW6pbQwoB
22:27Sport : Vaincre le Pérou comme on vainc ses démons -> https://t.co/nRGATkvFxi

Laurent Astier dévoile ses secrets de fabrication

Après lui avoir décerné son prix de la ville en 2015, la ville de Châteauroux met à l’honneur le dessinateur Laurent Astier qui y vit depuis le début des années 2000. Une exposition à voir jusqu’à la fin de l’année.

De ses premières planches à son dernier album, Face au mur, sorti l'an passé, les bibliothèques de Châteauroux présentent jusqu'au 2 janvier 2018 une rétrospective du travail de Laurent Astier. Une belle mise à l'honneur de cet auteur de BD qui s'est installé au début des années 2000 dans le Berry.
Au printemps 2016, la médiathèque de Châteauroux avait accueilli une première exposition sur sa trilogie Cirk, un projet qui s'est étalé sur une dizaine d'années et dont on suivait tout le cheminement. Cette nouvelle exposition s'inscrit dans son prolongement.
On y découvre ses premières planches parues dans le fanzine de son lycée à Saint-Etienne. « Ce sont les seules qu'il me reste. J'en ai beaucoup brûlé car je ne trouvais pas ça bon. A l'époque, j'étais très influencé par L'Incal de Moebius », sourit-il.
De 2001 à aujourd'hui, Laurent Astier a publié une vingtaine d'albums. Il s'est surtout illustré dans le polar : Aven (avec son frère Stéfan), Cellule Poison (sur un réseau de prostitution albanais) et donc tout récemment Face au mur, inspiré de la vie d'un détenu, Jean-Claude Pautot, rencontré lors d'un atelier BD à la maison centrale de Saint-Maur. En 2015, il a reçu le prix de la Ville de Châteauroux pour Comment faire fortune en juin 40 (sur un scénario de Fabien Nury et Xavier Dorison).
L'exposition se déroule de façon chronologique. Si la plus grande partie se trouve à la médiathèque (rez-de-chaussée et étage), on peut aussi voir des planches de sa biographie de Big Bill Bronzy à la bibliothèque Saint-Jean et d'une histoire courte parue dans le recueil Paroles d'illettrisme à la bibliothèque Beaulieu. Au total, une centaine de planches originales sont visibles. Pendant plusieurs années avant de revenir au papier, Laurent Astier a travaillé sur palette graphique. Des tirages et agrandissements de certaines cases compensent l'absence d'originaux. On peut aussi voir des « bonnes feuilles », ces immenses feuilles récupérées chez l'imprimeur et qui rassemblent les pages des futurs albums.
Mais l'exposition ne se limite pas à présenter ce travail fini. En cela, elle s'inscrit dans le cycle Enfin livres ! qui vise à montrer tout le travail d'élaboration d'un ouvrage. Documentation, recherche de personnages, photos de repérage, story-board... : Laurent Astier a sorti de ses cartons à dessin tout ce que le lecteur ne voit jamais ! Il met en avant tout le travail de préparation nécessaire et qui n'est pas rémunéré comme il le soulignait dans une lettre adressée en juillet à la nouvelle ministre de la Culture.
Laurent Astier s'est beaucoup investi dans la scénographie de cette exposition avec notamment la reconstitution de l'entrée monumentale de la Banque de France, un décor de Comment faire fortune en juin 1940. Le Baz'arts théâtre a de son côté prêté quelques accessoires, notamment des costumes.
L'exposition marque quinze ans d'une carrière bien remplie. L'auteur planche actuellement sur la suite de Face au mur qui sortira en janvier prochain à l'occasion du festival international de la BD à Angoulême. Avant cela, il sera l'un des invités du festival Bulleberry à Bourges le week-end prochain.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.