Fil info
23:17RT : Le Blanc : 1500 personnes s’opposent à la fermeture de la maternité -> https://t.co/T1rLp4G6fF
23:16France : Accueil des migrants : la France hors-la-loi ! -> https://t.co/8oLRKbXIdv
22:38Football : La Russie écrase Salah -> https://t.co/nGLTwjbKGn
22:37Football : Le pôle Pogba pour orienter les Bleus -> https://t.co/MHHytpyyO4
22:34France : Le CDD incompatible avec l'allocation privé d'emploi ? -> https://t.co/5Yu2V78T8J
21:12RT : Région : Qui sauvera le site Anovo-Brive ? -> https://t.co/0vLLkRpIgG
20:45Région : Des bons plans pour l’été... avec arrière-pensée -> https://t.co/zYFYbrxVVG
20:12Région : Qui sauvera le site Anovo-Brive ? -> https://t.co/0vLLkRpIgG
19:14Coulounieix-Chamiers : Des solutions pour se lancer -> https://t.co/bMnd6aIx3H
18:51Châteauroux : [intégral] Une heure pour découvrir les charmes insolites de la ville -> https://t.co/7tmHRe5f6Y
18:08Le Blanc : 1500 personnes s’opposent à la fermeture de la maternité -> https://t.co/T1rLp4G6fF
17:06Périgueux : Affrontements entre jeunes et policiers sur le stade -> https://t.co/quSt37daqn
15:58RT : Le musée de la Résistance de Peyrat-le-Château est ouvert. Quatre salles retracent la vie de Georges Guingouin et d… https://t.co/eKT8X8cnfS
15:58RT : Les salariés d' ANOVO en grève pendant les négociations à Paris car 95 emplois doivent être supprimés. Le to… https://t.co/5q7D73IJt8
15:45Pouligny-Saint-Pierre : Fête de la musique : début des festivités ! -> https://t.co/GMDBsoXSb9
15:42Thenay : Un chœur d’hommes pour que vivent les chants traditionnels -> https://t.co/KMKXaaXT8L
15:40Périgueux : Un été musical et mélodieux -> https://t.co/I8l7HcUp7z
15:33Périgueux : Méthodes autoritaires et démocratie absente -> https://t.co/GjKTP6R7Q9
15:32Dordogne : Etre une collectivité exemplaire dans la lutte contre les discriminations -> https://t.co/yYzrqfLBSQ
15:09RT : Le musée de la Résistance de Peyrat-le-Château est ouvert. Quatre salles retracent la vie de Georges Guingouin et d… https://t.co/eKT8X8cnfS
15:01Le musée de la Résistance de Peyrat-le-Château est ouvert. Quatre salles retracent la vie de Georges Guingouin et d… https://t.co/eKT8X8cnfS
12:21 Les salariés d' ANOVO en grève pendant les négociations à Paris car 95 emplois doivent être supprimés. Le to… https://t.co/5q7D73IJt8
09:56Retweeted L'Echo info (): Région : Pompadour : une action symbolique pour défendre la ligne Brive-Limoge… https://t.co/U9aX8jgSMd
08:48RT : Région : Pompadour : une action symbolique pour défendre la ligne Brive-Limoges par Saint-Yrieix -> https://t.co/AmirsJKJvA
08:48RT : Tournoi de foot en soutien à la maison aux volets rouges 17/06/18 à Tarnac https://t.co/voH2ushrDW
07:41RT : Région : Pompadour : une action symbolique pour défendre la ligne Brive-Limoges par Saint-Yrieix -> https://t.co/AmirsJKJvA
07:40RT : Corrèze : Le sage pays et les paysages de Cueco à voir à Sédières -> https://t.co/l0eVVh8gQT

Une balade à travers l’histoire et les rues de la ville

Ce n’est pas la pluie qui a découragé les curieux ce samedi lors de la visite « Châteauroux s’ouvre à vous ».

Organisée par l’office de tourisme de la ville, cette visite qui dure environ une heure et demie permet d’explorer l’histoire de Châteauroux, et ainsi aux Castelroussins de découvrir leur ville. Pour la visite qui s’est déroulée samedi dernier, six curieux, dont quatre originiares de la ville, ont parcouru, armés de leur parapluie, environ trois kilomètres d’histoire.
Le point de départ se fait devant l’office de tourisme, où Edouard, le guide, donne rendez-vous. La visite débute par la révolution industrielle et la construction de la gare en 1847. On apprend alors que le premier train, qui s’appelait Antilope, mettait huit heures pour venir de Paris (contre deux heures aujourd’hui). De la révolution industrielle, on passe à la révolution du cinéma avec un arrêt devant le cinéma Apollo. Là, le guide revient sur la fameuse histoire de la dompteuse Sarah Caryth et de son lion. La balade se poursuit jusqu’à l’église Saint-André. Un cours
d’histoire de l’art est même dispensé. D’un détour place Gambetta avec le monument des mobiles de l’Indre, en passant par la grande tour qui abritait des soldats américains, on se retrouve devant le monument aux morts du sculpteur Ernest Nivet. Ce dernier, qui a notamment travaillé avec Rodin, sera à plusieurs reprises évoqué au cours de la visite.
Après un passage rue Grande (qui porte très bien son nom), on se retrouve à admirer l’église Saint-Martial, la plus vieille encore debout, où un mariage (qui n’était pas compris dans la visite) était célébré. D’autres monuments se trouvent sur le parcours : le musée Bertrand, le couvent des cordeliers, puis la rue des Pavillons où se côtoient des bâtiments des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles.
Toute l’histoire de la ville de Châtaeuroux est retracée au court de la visite, de la période médiévale à la période contemporaine, des murs de la ville en passant par Equinoxe, monument datant de la fin du XXème siècle. Cette visite est l’occasion pour les connaisseurs de la ville de faire partager leurs savoirs, mais également d’en apprendre sur une ville qu’ils pensent connaître.
Pauline Rapinat

Prochaine visite de « Châteauroux s’ouvre à vous » le samedi 19 août. Réservations auprès de l’office de tourisme au 02 54 34 10 74

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.