Fil info
19:06Indre : Rentrée littéraire : c’est parti ! -> https://t.co/VNBhCnj3hY
19:04Châteauroux : Deux semaines dans un monde merveilleux -> https://t.co/88ddYugPid
16:53Gargilesse-Dampierre : Séjour studieux pour les élèves harpistes -> https://t.co/Z3HKnP1Wsz
16:52Saint-Marcel : De la moto au graphisme, une même passion pour Sofiane Benhalima -> https://t.co/GqmzIFAsue
16:50Eguzon-Chantôme : TSB : une deuxième victoire de main de maître pour C. Voisin -> https://t.co/5lOet7DV98

Bientôt un disquaire rue Grande

Chevilles ouvrières de l’association Les Comptoirs sonores, Rémy Léguillon et Bérenger Trompensance se sont lancés dans un nouveau projet : ouvrir un lieu à Châteauroux dédié à la musique, à la fois bar et disquaire. Cela fait un an qu’ils en ont eu l’idée. Depuis, le projet a tranquillement fait son chemin, bénéficiant de l’accompagnement de la BGE Indre.
Après avoir visité plusieurs locaux en centre ville, leur choix s’est arrêté sur l’ancienne poisonnerie au coin de la rue Grande et de la rue Molière. Un concert y a été organisé le 1er avril, non sans humour...
« Il y a pas mal de bars qui ont ouvert ces derniers temps, mais nous, ce qu’on veut proposer c’est un concept différent : il y aura des bacs avec disques, essentiellement des vyniles mais aussi des CD. Les gens pourront s’asseoir, écouter les disques sur place, prendre un verre » expliquent-ils.
De gros travaux sont en cours pour transformer le lieu, notamment pour l’isolation phonique. L’imposant comptoir à poissons a disparu libérant l’espace, une cloison a été abattue, des toilettes vont être aménagées aux normes handicapées. L’investissement est chiffré à 50 000 euros. « On fait beaucoup par nous-mêmes » disent-ils.
Le lieu aura pour nom : Le Bruit qui tourne, clin d’œil à la tournée générale organisée par les Comptoirs sonores, et sera ouvert du mardi au samedi de 11 h à 23 h (2 h les vendredis et samedis). On y trouvera du neuf et de l’occasion, dans tous les styles. Des partenariats sont en cours avec des labels indépendants, comme le label Monopsone, afin de présenter leur production. Ces deux passionnés de musique ont aussi à cœur de faire découvrir des artistes qui seront invités à se produire en showcase et à présenter leurs disques. Le Bruit qui tourne accueillera ainsi régulièrement des événements.
Deux concerts sont prévus en soirée pour l’ouverture : Venomous 2000 et Napoleon Da Legend (que l’on a pu voir au festival Hip hop session à Nantes) le vendredi 1er septembre et Yellow Town, un groupe nantais de folk-blues, le lendemain. Des soirées seront organisées en partenariat avec le Issoudun reggae temple, le Blizzard festival, l’assocation Yume no Japan et Radio Balistiq. Des sets DJ seront également proposés. « On vise tout un vivier de gens qui ne sortent plus sur Châteauroux. On souhaite aussi s’inscrire parmi les autres activités qui existent déjà rue Grande » précise Bérenger Trompesance.

Le Bruit qui tourne, 99 rue Grande à Châteauroux. Oouverture le 1er septembre.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.