Fil info
23:55International : Assécher financièrement le terrorisme -> https://t.co/qQrR5pd3v7
23:53France : Quartiers prioritaires : 5,5 millions de citoyens concernés -> https://t.co/pvYnFmh0iR
23:50France : Philippe Evain : « Le PDG d’Air France et le Premier ministre doivent écouter » -> https://t.co/mh4PQ2hvtV
22:37RT : Région : Drame de Saint-Jal (19) : La thèse criminelle retenue pour le décès de la policière -> https://t.co/oAjqMPOPf6
22:04Football : La Berri doit prendre des points -> https://t.co/PI0t5lnA5t
22:02Rugby : Deux approches différentes -> https://t.co/E0yVUAhajw
18:45Bélâbre : La micro-brasserie Porcupine en pleine fermentation -> https://t.co/8QsD8c1Aua
18:42Chasseneuil : Le chef cuisinier Pierre Simon investit l’Auberge des saveurs -> https://t.co/DlTqCEuC2w
18:41Indre : Mutuelle familiale de l’Indre : indépendante et fière de l’être ! -> https://t.co/lBo6aw5K6R
18:01# # - -Vienne : «Jac» vous croque au Salon des artistes de Saint-Priest-Taurion -> https://t.co/qQjO2XMUsO
17:41Les reliefs de Saint-Goussaud ont été le théâtre d’une manifestation sportive d’ampleur, avec le championnat région… https://t.co/JHJezYLEuF
17:34RT : Dans notre édition aujourd'hui : - Nouvelle-Aquitaine : une baisse des chiffres du chômage assez contrastée - Unive… https://t.co/7TvHetdBzz
16:56Région : Il dealait pour payer sa consommation -> https://t.co/ZZzC6yz2Ot
16:36Sarlat-la-Canéda : Le festival des Arts en Folie fête ses 20 ans sur un fil -> https://t.co/DbXeNA5VGZ
16:24Région : En "route" pour le concours de nouvelles 2018 -> https://t.co/PJ9PslpzDB
16:23 sera au salon du livre de Palluau sur indre le dimanche 6 Mai avec les auteurs Cluzel et Verger… https://t.co/YUvE3K1tln
15:34Périgueux : Nouvelle vie pour la médiathèque -> https://t.co/tFL2fToDvR
15:16Dordogne : « Nous ne faisons pas que des manifestations » -> https://t.co/qIS057ok6G
15:15Dordogne : Une grande marche du rail le 3 mai -> https://t.co/gOQxO0gJ2B
14:59Saint-Laurent-sur-Manoire : Quel chantier ces vacances ! -> https://t.co/xmNojlm4jI
12:51Disparités entre les régions conséquences de la politique Jacobine des https://t.co/EM0cMfhlTm
12:45 sommes capables d'identifier et mieux gérer le volet formation & apprentissage https://t.co/i9vj5yGySb
12:11Corrèze : Devoir de mémoire international | L'Echo https://t.co/xU5bzEztGg via
12:11Sérandon : Bilan et persperctive de la Société Hydro-Electrique du Midi | L'Echo https://t.co/v14SVQvpIa via
09:43Fanlac : Incompréhensible que des gens puissent tuer sans état d’âme -> https://t.co/EacKb9jAj3
09:02Dans notre édition aujourd'hui : - Nouvelle-Aquitaine : une baisse des chiffres du chômage assez contrastée - Unive… https://t.co/7TvHetdBzz
08:39Sérandon : Bilan et persperctive de la Société Hydro-Electrique du Midi -> https://t.co/9NEMjGofBy

Les Bonnes à l’espace des halles

Théâtre

Le théâtre de la Mûrisserie présente la célèbre pièce de Jean Genet les 24 et 25 juin.
Cette troupe amateur a été fondée en 1998 par Joël Derrier, enseignant et passionné de théâtre, et a longtemps occupé un ancien entrepôt de fruits et légumes rue Anatole France à Châteauroux. Clin d’œil à la Cartoucherie, la troupe et le lieu ont pris le nom de « mûrisserie », « là où l’on fait mûrir les talents ». Elle s’est spécialisée dans les textes contemporains et a présenté une pièce chaque année jusqu’en 2009.
Mise en sommeil, l’association a été relancée à l’automne dernier. Après avoir travaillé sur différents textes, les six comédiennes, dont deux ont déjà une expérience théâtrale, se sont attaquées sous la direction de Joël Derrier à la pièce Les Bonnes de Jean Genet qui avait été choisie par le groupe.
Le sujet s’inspire d’un fait divers : le 2 février 1933, deux domestiques avaient assassiné sans raison apparente leur maîtresse et sa fille. Dans la pièce, « madame », elle, échappe à ce triste sort. « C’est évidemment une sorte de conte qui aborde des pulsions, des fantasmes qui peuvent surgir et nourrir nos rêves et une partie de nos nuits. Les bonnes nous jouent leur insupportable condition et leur refus de continuer à vivre sous la domination tyrannique de leur maîtresse, ce dont elle n’a peut-être pas elle-même conscience » explique le metteur en scène.
Un texte difficile que le théâtre de la Mûrisserie répète depuis le début de l’année tous les lundis soirs et ponctuellement certains autres jours de la semaine. La pièce étant prévue pour trois comédiennes, les rôles des bonnes ont été dédoublés pour permettre à tous de jouer.
Les Serres de Patricia et Jardin d’ombres fourniront les fleurs du décor de scène, Laurent Jacquet, lui, prêtera un échafaudage.
La pièce sera présentée samedi soir et dimanche après-midi à l’Espace des halles à Châteauroux. Elle devrait être reprise fin 2017 début 2018.

Les Bonnes de Jean Genet, samedi 24 juin à 20 h 30 et dimanche 25 juin à 16 h 30 à l’Espace des halles, place Monestier. Plein tarif : 10 euros, tarif réduit 7 euros. Réservation au 06 08 57 43 13 ou au 06 82 39 93 64.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.