Fil info
23:55International : Assécher financièrement le terrorisme -> https://t.co/qQrR5pd3v7
23:53France : Quartiers prioritaires : 5,5 millions de citoyens concernés -> https://t.co/pvYnFmh0iR
23:50France : Philippe Evain : « Le PDG d’Air France et le Premier ministre doivent écouter » -> https://t.co/mh4PQ2hvtV
22:37RT : Région : Drame de Saint-Jal (19) : La thèse criminelle retenue pour le décès de la policière -> https://t.co/oAjqMPOPf6
22:04Football : La Berri doit prendre des points -> https://t.co/PI0t5lnA5t
22:02Rugby : Deux approches différentes -> https://t.co/E0yVUAhajw
18:45Bélâbre : La micro-brasserie Porcupine en pleine fermentation -> https://t.co/8QsD8c1Aua
18:42Chasseneuil : Le chef cuisinier Pierre Simon investit l’Auberge des saveurs -> https://t.co/DlTqCEuC2w
18:41Indre : Mutuelle familiale de l’Indre : indépendante et fière de l’être ! -> https://t.co/lBo6aw5K6R
18:01# # - -Vienne : «Jac» vous croque au Salon des artistes de Saint-Priest-Taurion -> https://t.co/qQjO2XMUsO
17:41Les reliefs de Saint-Goussaud ont été le théâtre d’une manifestation sportive d’ampleur, avec le championnat région… https://t.co/JHJezYLEuF
17:34RT : Dans notre édition aujourd'hui : - Nouvelle-Aquitaine : une baisse des chiffres du chômage assez contrastée - Unive… https://t.co/7TvHetdBzz
16:56Région : Il dealait pour payer sa consommation -> https://t.co/ZZzC6yz2Ot
16:36Sarlat-la-Canéda : Le festival des Arts en Folie fête ses 20 ans sur un fil -> https://t.co/DbXeNA5VGZ
16:24Région : En "route" pour le concours de nouvelles 2018 -> https://t.co/PJ9PslpzDB
16:23 sera au salon du livre de Palluau sur indre le dimanche 6 Mai avec les auteurs Cluzel et Verger… https://t.co/YUvE3K1tln
15:34Périgueux : Nouvelle vie pour la médiathèque -> https://t.co/tFL2fToDvR
15:16Dordogne : « Nous ne faisons pas que des manifestations » -> https://t.co/qIS057ok6G
15:15Dordogne : Une grande marche du rail le 3 mai -> https://t.co/gOQxO0gJ2B
14:59Saint-Laurent-sur-Manoire : Quel chantier ces vacances ! -> https://t.co/xmNojlm4jI
12:51Disparités entre les régions conséquences de la politique Jacobine des https://t.co/EM0cMfhlTm
12:45 sommes capables d'identifier et mieux gérer le volet formation & apprentissage https://t.co/i9vj5yGySb
12:11Corrèze : Devoir de mémoire international | L'Echo https://t.co/xU5bzEztGg via
12:11Sérandon : Bilan et persperctive de la Société Hydro-Electrique du Midi | L'Echo https://t.co/v14SVQvpIa via
09:43Fanlac : Incompréhensible que des gens puissent tuer sans état d’âme -> https://t.co/EacKb9jAj3
09:02Dans notre édition aujourd'hui : - Nouvelle-Aquitaine : une baisse des chiffres du chômage assez contrastée - Unive… https://t.co/7TvHetdBzz
08:39Sérandon : Bilan et persperctive de la Société Hydro-Electrique du Midi -> https://t.co/9NEMjGofBy

Les poilus de la SEITA retrouvent leur place sur le mur du centre Colbert

Mercredi, élus et membres de l’amicale des anciens de la SEITA étaient réunis sous l’un des porches du centre Colbert pour inaugurer l’installation de la plaque commémorative rendant hommage aux employés de la SEITA morts en 14-18.

Elle avait été enlevée en 2002 pour les travaux de réhabilitation du centre Colbert, ancien centre de production de la SEITA. Depuis, la plaque rendant hommage aux treize ouvriers et ingénieurs de la SEITA tombés au combat lors de la Grande guerre avait disparu.
Suite à une conférence d’octobre 2014 portant sur les morts indriens de 14-18, l’amicale des tabacs de Châteauroux s’est souvenue de l’existence de cette plaque. Ils ont donc posé la question au maire : où se trouve-t-elle ? Finalement, elle sera retrouvée dans les stocks du centre technique municipal, entreposée dans une caisse scellée, à l’abri du temps et de la poussière.
« J’ai donc écrit un courrier au maire en février 2016 pour demander la réinstallation de la plaque, explique Robert Pasquiet, le secrétaire de l’amicale qui regroupe une centaine d’adhérents. C’était important de la remettre en place pour honorer le devoir de mémoire. »
Mercredi, une quarantaine de personnes étaient donc réunies à l’entrée sud pour découvrir la plaque sur son nouvel emplacement, le quatrième. En effet après la guerre, elle avait été installée dans le hall de l’usine, puis sous le porche Est et enfin le porche Ouest avant d’être stockée.
Présent sur place, le maire Gil Avérous a souligné l’importance du symbole,tandis que Serge Descout, le président du département, insistait sur la nécessite de ne pas oublier. « Le meilleur vaccin contre la folie des hommes, c’est le devoir de mémoire. »
Après la réinstallation de la plaque, l’amicale des tabacs prépare un livre sur l’histoire de la manufacture qui sera publié aux éditions de la Bouinotte.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.