Fil info
13:22France : Le Sénat saisit la justice de cas de proches d'Emmanuel Macron devant la justice -> https://t.co/VSN3KqbHWq
12:28RT : "Gilets jaunes": Sentinelle mobilisé samedi https://t.co/bF7hZf4SwA
12:28RT : Retraites: "tous les jours vous mettez du sel sur les plaies. C'est honteux". La colère froide de face… https://t.co/X1Q8w2FvhK
09:53Bergerac : Amiante et anxiété : un procès déterminant pour les exposés -> https://t.co/SNVwDbExUi
09:24# # - Dorat : Les tondeurs au Salon de l'Agriculture -> https://t.co/fVaQPDjo2Z
09:22# # - : Santé et grand âge sous « surveillance » -> https://t.co/s5EtzMhXKs
09:19# # - : Ricochets... au paradis des chineurs -> https://t.co/pKvJ9rLz8P
09:17# # - : 19 mars : une vraie grande date -> https://t.co/h8K5F3BX47
09:14# # - -Chervix : Journée dédiée au cirque -> https://t.co/RRTJMR4BrW
09:12# # - -Yrieix-la-Perche : Trois auteurs de polars à la FNAC -> https://t.co/78jWs6J79j
09:09# # - -Yrieix-la-Perche : 289 adhérents à la FNATH -> https://t.co/DtUQ2XcIhj
09:07# # - -Junien : La Roue des Métiers a bien tourné -> https://t.co/Nkj1OIIMrf
09:00# # - -Junien : Les instituts médico-éducatifs se rencontrent au palais des sports -> https://t.co/hXsU5a98oE
08:58# # - -Junien : L’hommage aux victimes de la guerre d’Algérie -> https://t.co/7EPMBL8vsq
08:54# # - -Gence : Cérémonie du souvenir -> https://t.co/AxGi14ktdp
08:51# # - -Vienne : Nantiat, Chaptelat, Balledent, Vaulry, théâtre, spectacle et conte musical dans nos campagne… https://t.co/VnaGg11SvT
08:39# # - -Vienne : Informatique hospitalière, le numérique au service de la santé -> https://t.co/ctb9VPfsIN
08:37# # - -Vienne : Les Veyracos samedi en avant-première au Mas-Martin -> https://t.co/SXGQh8KGML
08:35# # - -Vienne : Vendredi à Bellac, samedi à Limoges, un tour de France a capella -> https://t.co/uj5GFlIgVe
08:30Il est temps de découvrir Saint-Hilaire les places 👀 📌 Rdv en direct à 10:30, 14 & 15:00 dans#TLCMAV sur https://t.co/8pxq8frlxU
07:57# # - -Vienne : Recueillement devant le commissariat -> https://t.co/yMkf01o6Si
07:56# # - : Les gilets jaunes demandent à Emmanuel Macron de prendre ses responsabilités -> https://t.co/uAHwxWNhx9
07:54# # - -Vienne : Darmanin, sa réforme de l’organisation des finances... ne fait pas recette -> https://t.co/R1ysWW2B7X
07:52# # - -Vienne : Les agents des routes demandent à être respectés -> https://t.co/wCuGAM8fKv
07:50# # - -Vienne : Sécheresse : 500 dossiers sur le carreau -> https://t.co/QeM3SrQo8E
07:49Région : Accompagnants mal accompagnés -> https://t.co/hjRSOM6yTG
07:47Région : Vassivière, «Nos yeux vivants», une odyssée visuelle et sonore -> https://t.co/hP14fm2t2K
20:52Tulle : Une pause poétique avec Fabienne Yvert -> https://t.co/QX6WUFCHiV
20:34Brive-la-Gaillarde : Esprit de solidarité pour la «Team Mazière» -> https://t.co/6KtWQHuCQS
19:09Périgueux : Des trophées pour récompenser les acteurs les plus innovants -> https://t.co/MQrhyF3Zz9
19:07Boulazac : Continuer à faire savoir -> https://t.co/OJf71p2oZ9
18:10Indre : Une après-midi pour plonger au profit de l’Unicef -> https://t.co/UuZBHYrjPi
18:00Châteauroux : ACGCS et Scalis dépassent les barrières générationnelles -> https://t.co/V68eYygNDQ
16:04Thiviers : La Ruche qui dit oui s’installe -> https://t.co/Vnyo1Q5SNg
16:03Coulounieix-Chamiers : Les interrogations du groupe communiste / Front de Gauche -> https://t.co/2ogP3g8RU3

La joie de vivre au pied des Monédières

Festival

Le festival d’accordéon de Chamberet brasse la foule cette année encore. Des milliers de danseurs et de passionnés de musette sont venus de toute la France pour écouter les meilleurs accordéonistes du genre et profiter du bon air des Monédières.

Le chapiteau blanc installé sur le champ de foire peine à contenir la foule. On s’y presse pour danser et écouter la musique. Il faut jouer des coudes pour se glisser dans les allées et accéder à la piste. L’équipement a pourtant été agrandi de 150 m² cette année pour le confort du public. Le succès est tel que l’on vient de très loin pour participer à la treizième édition du festival d’accordéon de Chamberet. Des Hauts de France à la Provence en passant par la Bretagne ou l’Alsace, la cité au pied des Monédières attire les amoureux du piano à bretelles par milliers.

"L'âme du festival"

«La Corrèze reste une terre d’accordéon», analyse Bernard Rual, le maire de Chamberet, président du Syndicat d’initiatives qui organise la manifestation et accordéoniste de son état. «Jean Ségurel et ses millions d’albums vendus ont marqué les esprits jusqu’à aujourd’hui. Cela nous est toujours favorable».
Les gens viennent donc voir de près les fameuses bruyères corréziennes et sont conquis par l’atmosphère authentique et conviviale des lieux. «Grâce au travail de notre équipe de bénévoles, le public est pris en main du début à la fin de l’événement», commente Bernard Rual.
Les petites attentions sont appréciées. «On fait des efforts pour améliorer ce qui doit l’être chaque année. On fait du clé en main en veillant à ce que les festivaliers ne s’ennuient jamais que ce soit sous le chapiteau ou à côté. Cela fonctionne car ils ne repartent pas indifférents». Certains, conquis par «l’âme du festival», reviennent chaque année. La variété artistique de la programmation n’y est pas pour rien non plus. Les journées se suivent et ne se ressemblent pas. Après le concert à l’église jeudi, et la Nuit Ségurel de vendredi consacrée à l’Auvergne, la journée de samedi tenait du marathon musical avec le Tour des régions de France. Neuf musiciens s’enchaînent sur le plateau toute l’après-midi avant un grand repas en soirée. Sur le parquet, les danseurs rivalisent d’élégance et d’adresse. Faisant fi de la chaleur, ils cultivent leur joie de vivre à la valse, au boléro, au madison, à la java, au tango...

Karène Bellina


Un retour au bal avec Jérôme Robert !
Le festival continue ce lundi avec un Retour au bal. De 14h30 à 19h30, Jérôme Robert animera un grand thé dansant avec son chanteur Gilles.
«Il est le roi du bal en France. C’est un véritable phénomène qui remplit toutes les salles», commente Bernard Rual. Originaire de Bretagne, l’accordéoniste a grandi dans le dancing de ses parents. Il apprend la musique dès l’âge de six ans et monte pour la première fois sur scène à huit ans. Il crée un orchestre à 17 ans et enchaîne les dates. Le prodige assure une moyenne de 150 bals par an. Les morceaux qu’il compose sont devenus des tubes. «Adios Dolores», l’un de ses nombreux titres a dépassé les 5 millions de vues sur YouTube. Cet artiste hors normes fera danser les festivaliers au son de «Adieu ma Bigoudène», «Merci, merci !», «La marche russe»... A moins qu’ils ne préfèrent se déhancher sur «le Zimbola». L’entrée est à 10 euros.
A voir encore ce lundi matin, l’exposition des accordéons Maugein à la Maison St-André, place de l’église avec la projection du film «L’histoire de l’accordéon en Corrèze» proposée par le Conseil départemental.


En chiffres
1.200 festivaliers environ comptabilisés rien que sur la journée de samedi. Ils sont venus de 57 départements et de toutes les régions de France.
80 bénévoles sont mobilisés pour le bon déroulement de l'événement qui dure 5 jours.

Festival d'accordéon de Chamberet 2018