Fil info
17:39Radio la Creuse, Radio France Creuse puis désormais France Bleu Creuse, voilà 35 ans que l’antenne creusoise du... https://t.co/2mJOK8AX2m

La médaille grand or à Robert Bourdarias

Le septuagénaire sera décoré samedi lors de la cérémonie du 11 novembre de la plus haute distinction pour un porte-drapeau.
Robert Boudarias est un enfant du pays. Il est né le 10 mars 1939 à Prissac. Il se forme au métier de mécanicien, travaille à Chaillac comme ouvrier avant de fonder sa propre entreprise de mécanique avant de prendre sa retraite en 1999.
Au moment de la guerre d’Algérie, comme de nombreux jeunes de cette génération, il est envoyé en Afrique du Nord. Il y effectue un service de 28 mois de 1959 à 1962 dans l’artillerie anti-aérienne à El Alchira où son régiment est affecté. Il a été blessé à l’épaule gauche au cours d’un tir de barrage.
C’est à l’âge de 32 ans qu’il devient porte-drapeau de l’association des anciens combattants de Chaillac. Depuis ce jour et durant quarante-six ans, il n’a eu de cesse de porter et brandir la bannière tricole lors de nombreuses manifestations patriotiques qu’il n’a pas comptées.
Cette médaille Grand Or, propre à  l’Union des anciens combattants,  viendra récompenser samedi toutes ces années d’engagement. Elle viendra s’ajouter à la croix de guerre  étoile de bronze, à la croix du combattant, à la commémoration d’Algérie, au titre de reconnaissance de la Nation ainsi qu’aux insignes de porte-drapeau 5, 10, et 35 ans.
Robert Bourdarias savoure cette nouvelle récompense : « Je suis très heureux et honoré de recevoir cette distinction, la plus élevée chez les porte-drapeaux. Je souhaite pouvoir continuer et le plus longtemps possible. »
JLV

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.