Fil info
01:19 ⚠Brûler des arbres n’est pas une solution | Rapport du FERN ➡… https://t.co/9lLw0WBdRU
01:04    📬 Lettres ouvertes aux communes du – enquête publique ➡… https://t.co/yTLqpcFW8f
00:50 🎦 Enquête publique: quelques questions à , et position de Non à la montagne p… https://t.co/1ClSwh611F
22:56International : Soutien des musulmans à la Palestine -> https://t.co/JKXvnvbvLZ
22:50France : Derrière les discours la volonté de mettre au pas les députés -> https://t.co/W6nuTR5Kl8
22:44France : Assurance chômage : lancement des hostilités -> https://t.co/DSXdjduZ30
20:48Millevaches : L'hivernale de Meymac dans le froid -> https://t.co/zYBmR1qQS8
20:02Région : France 3 : de grosses inquiétudes en coulisses -> https://t.co/FlAMittXrD
18:59Ecueillé : Émilie Andéol à la rencontre de ses admirateurs indriens -> https://t.co/7DHT0aacDW
18:39Dordogne : L’aide à domicile en mutation -> https://t.co/bE3RnnY7bo
18:04# # - -Vienne : Communauté urbaine, le retour -> https://t.co/fryNqZz4AL
18:02# # - -Vienne : Des brebis pour préserver et restaurer un site -> https://t.co/xOPNs0fpgp
17:47# # - -Vienne : Sortis de l’ombre -> https://t.co/zLmB2TFP8U
17:45# # - -Vienne : «Périclès» : ouvert sur la vie -> https://t.co/4YCzHmhzhS
17:25Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 | L'Echo https://t.co/rrXSk9Kg80 via
17:18# # - -sur-Benaize : Des locaux rénovés et agrandis pour la ressourcerie «Maximum» -> https://t.co/mrh1MM0XL4
17:17# # - : Le Père Noël se rendra au marché des artisans et commerçants -> https://t.co/hKcsndpVUQ
17:17# # - -Yrieix-la-Perche : Patrick Lebas à la tête de l’Ensemble Vocal -> https://t.co/pGrMxHENvm
17:14# # - : Un beau Salon du Livre en perspective -> https://t.co/DcALeNMVTH
16:40Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 -> https://t.co/5LMBCCdKvW
16:35Le Blanc : Sainte Barbe : les pompiers félicités et honorés -> https://t.co/aBEI0jAFGP
16:32Région : à l’école du jardin planétaire -> https://t.co/kJmYmZv1zY
16:10Périgueux : La plainte pour diffamation, l’arme absolue ? -> https://t.co/LCr9akyyZ2
12:15Auriac : L’esprit de Noël est aussi en Xaintrie -> https://t.co/5kP6qhZtl5
11:18RT : Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
09:19Haute-Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches | L'Echo https://t.co/R2Osmoa2gu via

Une riche rencontre autour du livre de Michel Ossorguine

Une rencontre culturelle, initiée par le Groupe de réflexion citoyen (GRC), s’est déroulée samedi à la villa Stivalis avec pour sujet la vie de Michel Ossorguine, écrivain et journaliste russe, ainsi que le livre qu’il a rédigé lors de son séjour à Chabris de 1940 à 1942.

Le GRC s’est employé à  faire traduire et publier ce livre édité jusqu’à présent en russe afin que cette histoire locale soit connue du plus grand nombre. Il aura fallu deux ans de travail acharné pour aboutir.
Le président, Alain Gapteau, a d’ailleurs remercié lors de cette rencontre, tous les intervenants qui ont permis que ce résultat soit possible : la traductrice Françoise Lyon-Cahen, ancien professeur de russe, qui a œuvré bénévolement, aidée en cela par Hélène Rol-Tanguy et Léonide Rybakov, Cécile Meunier, professeur au lycée A. Bayet de Tours, ainsi que ses élèves qui ont réalisé toute la mise en page. Remerciements également pour les membres du GRC qui ont effectué de nombreuses relectures, Mireille Duvoux, maire de Chabris qui a, avec l’accord du conseil municipal, attribué une subvention, de même que Florence Petitpez, vice-présidente du conseil départemental de l’Indre.
Environ  70 personnes ont assisté à cette réunion au cours de laquelle Michel Potel a rappelé l’importance de ce récit de l’histoire locale dans ces périodes épouvantables qu’étaient la guerre et l’occupation. L’œil extérieur de l’écrivain russe apporte un témoignage vivant  des « petites gens » oubliées des grandes pages de l’Histoire. Cet exilé a porté un regard sur la population locale, du maire au garde-champêtre en passant par nombre d’habitants de la commune. Des descriptions sur le vif font revivre aux yeux du lecteur les victimes de l’exode, l’occupant, les clandestins tout en cadrant l’ensemble dans le contexte international de l’époque.
Michel Potel  a souligné également avec satisfaction l’implication des jeunes du lycée de Tours dans le cadre de leur programme dispensé par l’éducation nationale.  Enfin, s’appuyant sur le témoignage de ce livre, il a parlé de l’espoir de se sortir des situations les plus noires de l’Histoire. Tout reste donc possible pour créer les conditions d’un avenir meilleur.
La rencontre a été riche, que ce soit au niveau des interventions, des témoignages souvent émouvants, de lectures d’extraits, et des questions qui tendent à prouver l’intérêt porté par les Chabriots et autres Indriens à leur histoire locale.
Un pot de l’amitié a été servi à l’issu de cette rencontre.
Serge Gueudry

Il est possible d’acheter le livre Un paisible village de France - Chabris, de Michel Ossorguine auprès du trésorier, Michel Potel 28 rue de Beauregard à Chabris – courriel : potel.md@wanadoo.fr ou à la Maison de la presse de Chabris au prix de 16 €.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.