Fil info
17:39Radio la Creuse, Radio France Creuse puis désormais France Bleu Creuse, voilà 35 ans que l’antenne creusoise du... https://t.co/2mJOK8AX2m

Patricia Bordas quitte le Parti Socialiste

Politique

L'ancienne sénatrice de la Corrèze et conseillère régionale Patricia Bordas a décidé de quitter le Parti Socialiste après "23 ans de militantisme actif" et une "longue et mûre réflexion". L'actuelle conseillère municipale de l'opposition "ne se retrouve plus dans les positions du PS tant au niveau local, départemental et encore moins au niveau national. Je ne suis plus en phase avec la ligne politique du Parti Socialiste", résume t elle.

L'ancienne première adjointe de Philippe Nauche reste "fidèle à ses valeurs de gauche" mais  veut "reprendre sa liberté de paroles et d’actions. "Je reste une militante active et je m’efforcerais d’apporter modestement ma contribution à la construction d’une nouvelle force progressiste".

Attachée à la ville de Brive, Patricia Bordas continuera de siéger au conseil municipal.  "Après avoir eu le plaisir d’exercer passionnément plusieurs mandats, peut-être trop d’ailleurs et avoir repris mon ancienne activité professionnelle d’agent administratif, je conserve l’envie de contribuer à participer à une ambition collective pour Brive. Je suis convaincue que nous allons assister à la fin des « clans partisans » dans les mois à venir et ce tant au niveau national que local. Je suis convaincue aussi que dans la situation où nous sommes, les grandes difficultés que rencontrent un grand nombre de nos compatriotes ainsi que le climat général doivent conduire de nombreux républicains de progrès à œuvrer ensemble pour le bien général. L’ouverture, enfin, c’est l’unique moyen de progresser tout en restant soi-même. Personnellement c’est la voie que je choisis et souhaite participer à la construction d’un projet qui remettra les brivistes au cœur de celui-ci. En effet, avec des valeurs de gauche, j’ai toujours été et suis toujours hostile aux clivages de quelque forme que ce soit", poursuit elle.

La conseillère entend ne pas pratiquer "l'opposition systématique".  C'est pour cela qu'elle n'a pas cosigné le dernier texte de BriveMag du groupe Socialistes et Républicains car elle est "en désaccord avec la position prise quant à l’armement de la Police Municipale". Au cours du conseil municipal de mercredi soir, l'élue donnera de plus amples explications. "Il faut savoir évoluer dans ses positions quand nous devons affronter un contexte national très compliqué", conclut elle dans son communiqué.

Commentaires

... elle n'a pas digéré sa veste récente et cherche a se recycler chez LREM ?
On y croit !

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.