Fil info
20:10Châteauroux : L’année 100 pour l’Apollo -> https://t.co/RI9ntgujKL
19:41📰C'était à lire aujourd'hui dans . C'est demain à : une rencontre… https://t.co/ImPRvqDSIQ
19:23Migné : Double inauguration au Domaine du Plessis -> https://t.co/vY3bKjB8Oc
19:22La Châtre : Patrick Judalet brigue un nouveau mandat -> https://t.co/MRf0VJNq06
19:21Issoudun : Finances publiques : les agents manifestent chaque vendredi -> https://t.co/j8ZuQTtAGW
19:20Châteauroux : Le quartier de la gare s’engage sur une nouvelle voie -> https://t.co/EIe1gsuIar
18:42RT : [Retour vidéo ] journée d'hier de végétation 🚒 sur la commune de . Merc… https://t.co/FZWV4sxuja
18:40Corrèze : Un Trésor public à sauvegarder -> https://t.co/YwwsZDJ7IW
18:39 Les sapeurs pompiers limitent les dégâts... mais qd même... Grosse imprudence à C dans… https://t.co/rnzCNa73Sa
18:32Jumilhac-le-Grand : Il brûle des herbes chez lui... et calcine presque un hectare -> https://t.co/aeIgQSuWSw
17:13RT : [presse] Manque d'AESH et terminale à 36 élèves à Bordeaux : les enseignants du lycée Magendie en… https://t.co/eQ8vcP2Str
17:13RT : Les salariés de General Electric s’apprêtent à se mobiliser à l’appel pour exiger l’arrêt du démantèlement de… https://t.co/yg5iKf1Edw
17:13RT : On pouvait aussi dire qu'il y a, pour les Français, 8 sujets prioritaires avant la lutte contre l'immigration cland… https://t.co/TdgZJJZoAt
16:43France : Chez FO, les établissements tournent comme le père Ubu -> https://t.co/jao978AZB1
16:33RT : Et tuer le train des primeurs , c'est quel degré d'incivisme ? Mettre 20 000 camions en plus sur les… https://t.co/uzROQipj4l
15:42RT : 🚨L'association Saint-Junien Environnement nous informe de la non potabilité de la source publique de Saint-Martin-d… https://t.co/rnL2dLuiUK
14:50RT : Ils iront jusqu'à l'os. Et lorsque qu'ils seront arrivés à l'os il iront jusqu' la moelle. Des fous furieux ! https://t.co/k453evnJFg
14:50RT : RT si t'es Français et que t'as jamais rien conféré à Marine Le Pen. https://t.co/JQD2qrmPyd
14:50RT : Nous aussi ! On utilise Tweeter pour suivre les conneries du Grand Timonier imbu de sa personne ! https://t.co/43pNFu9fU9
14:49RT : Migrants noyés en Méditerranée : une médecin légiste se bat pour retrouver leur identité https://t.co/hWnkiZSLEq
14:49RT : 🚒🚒🚒🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒 + 🚁👮‍♂️ https://t.co/JWnJHEekVS https://t.co/9LRrX5zuMR
14:48RT : Soutien aux journalistes de France 3 Nantes et interpellation : allez-vous encore longtemps, vous, Ministre de l’in… https://t.co/aHQbtWDJca
14:48RT : Provocations à l'outrage, interpellation d'un agent de sécurité, un policier qui sort : "vous avez honte d'être jou… https://t.co/z7JCPopnrT
14:47RT : Une bonne nouvelle RELAXE pour Fanny et Pierre Ce ne sont pas les militant.e.s du climat qu'il faut poursuivre et… https://t.co/gtpFUEO6K3
14:47RT : La préfecture de la et les sous-préfectures de et seront exceptio… https://t.co/YYph5lre5z
14:47RT : Les mots nous manquent à la lecture de cette phrase ignoble, les sentiments nous manquent devant tant de violence g… https://t.co/OfBORr83lk
14:47RT : Comment les gens de droite si prompts à défendre le retour à l’ordre moral, si à cheval sur les valeurs cathos, si… https://t.co/WmH2bPHe4q
14:46RT : Un excellent moment radiophonique mais surtout politique ! Il y a donc des citoyens.nes heureux de vivre sous la co… https://t.co/eU0OF4c8NB
13:04 Des infos forcément utiles aux agriculteurs. C dans : https://t.co/w80JfEbgL4
12:42France : Info préfecture : la baisse des débits d'eau se poursuit -> https://t.co/xd0kbEtdUA
10:14Dordogne : Adopter la Périgord attitude de Bergeras à Duras, en passant par la Fête de l'Humanité -> https://t.co/p2OZunzWhP
10:13Bergerac : Adopter la Périgord attitude de Bergeras à Duras, en passant par la Fête de l'Humanité -> https://t.co/XBlw0h6lPh
07:37Région : Après l'agression d'un de ses contrôleurs, la STCL veut «mieux sécuriser ses personnels» -> https://t.co/xiyBhsAcji
07:34# # - -Vienne : Jardin des traditions à Limoges, un air de Mont Gargan -> https://t.co/SHOElqSe7B
07:33# # - -Vienne : Une délégation cantonaise à Limoges -> https://t.co/Knyk6gVXqN
07:28# # - -Vienne : Mieux connaître le bâti miaulétou -> https://t.co/tcsEXFDRug
07:26Région : Entreprises, la folie du court terme -> https://t.co/QMv9DaDwWd
07:16Vézac : Réplique des opposants à la démonstration de force du président Peiro -> https://t.co/eUKaOt2hsd

Des produits de qualité en vente directe

Le Pré d'à Côté

Le Pré d’à Côté a ouvert ses portes. Ce magasin regroupant une trentaine de producteurs de la Corrèze, de la Dordogne et du Lot propose depuis hier, des produits de qualité en vente directe, et ce, cinq jours sur sept.
Face aux scandales alimentaires à répétition, la traçabilité des produits est devenue un enjeu majeur pour les consommateurs. Un enjeu également de taille pour les producteurs qui souhaitent avant tout valoriser leurs produits sans passer par des intermédiaires.
Ce constat dressé depuis quelques années par une poignée de producteurs fait germer l’idée de se regrouper dans un magasin commun. Très vite, le projet suscite l’intérêt de nouveaux producteurs. «Au départ nous étions cinq, se souvient Franck Clare, éleveur et producteur de pain. Nous sommes aujourd’hui une trentaine avec plus d’un millier de références dans notre magasin. L’idée est de valoriser nos produits au meilleur prix et lutter contre la malbouffe dans un esprit de proximité des saveurs».
Un temps imaginé dans le Lot, c’est finalement à l’Ouest de Brive, dans l’impasse de la Sarretie que s’est concrétisé le projet.
Fruits, légumes, bœuf, agneau, porc, pigeons, canards, fromages, pain, chocolat, confitures, œufs, farine, huile d’olive... remplissent déjà les rayons des 280 m² dédiés à la vente, en agriculture bio ou raisonnée. Mais cette nouvelle enseigne comporte également son propre laboratoire pour la découpe de la viande, une légumerie pour nettoyer les légumes selon les normes en vigueur, ainsi qu’une salle de cuisson pour la réalisation de conserves et de plats cuisinés.
Au-delà de cet espace de vente, c’est aussi une philosophie de leurs métiers que veulent transmettre ces producteurs associés. «Ce magasin n’est pas un commerce traditionnel. Des tours de permanence ont été déterminés pour qu’il y ait toujours au minimum un producteur sur place afin de pouvoir expliquer notre travail et répondre en direct aux questions des consommateurs». Un contact avec le consommateur primordial pour ces producteurs qui ont déjà tous expérimenté la vente directe, soit sur les marchés, soit à la ferme.
Un lien que les producteurs veulent également recréer entre eux afin de fédérer leurs activités mais aussi «retrouver le bon sens paysan». «Le monde paysan a toujours travaillé dans l’entraide. Tout a été fait pour nous individualiser, nous avons donc décidé de nous resserrer les coudes pour reprendre la maîtrise de nos métiers et de nos productions» indique Joël, producteur de porcs et d’agneaux.
Le groupe de producteurs s’est donc fixé une ligne de bonne conduite : «le respect de la logique de la nature». «Dans tous les magasins similaires que nous avons pu visiter dans le sud-ouest pour peaufiner notre dossier, nous avons constaté que la plus grosse difficulté était de réapprendre à consommer des produits de saison» note Franck. Aussi, inutile de chercher dans le Pré d’à Côté des fraises en décembre ou des tomates toute l’année. «Si les consommateurs veulent sauver une agriculture qui ressemble à de l’agriculture, il va falloir qu’ils se réveillent» indique Joël.
Au final, trois emplois directs ont été créés au magasin et sept jeunes producteurs séduits par le concept ont déjà passé le pas de l’installation grâce à cette nouvelle opportunité. Reste désormais aux consommateurs à leur emboîter le pas.
Le Pré d’à Côté, impasse de la Sarretie, ouvert les mardis, mercredis, jeudis de 9h30 à 12h30 et de 15h à 19h, les vendredis et samedis de 9h30 à 19h. www.lepredacote.fr.

Mathieu Andreau

Air Max Flair KPU