Fil info
18:42 en Corrèze aussi c est l Amérique 😉 je la love tro… https://t.co/RlpTUeHwyu
16:14RT : ⚠️ Le département est placé en ⚡️ Soyez prudents dans vos activités extérieures et vos déplacements… https://t.co/ADlGXECG2w

Les parents d'élèves investissent l'école Jules Ferry

Depuis l'annonce de la fermeture possible d'une classe dans l'un des deux groupes scolaires blancois, la mobilisation ne faiblit pas à l'école Jules Ferry. Après les enseignants, en grève jeudi, ce sont les parents d'élèves, qui vendredi matin, dès l'ouverture des portes, occupaient l'école, fermement décidés à faire entendre leurs arguments auprès de l'institution scolaire, et plus spécialement auprès du DASEN. « La pétition a déjà recueilli 1616 signatures, soit 1/4 de la population blancoise ! Nous avons le soutien des élus locaux (maire, président de la CDC), des conseillers départementaux, de la FCPE. Nous avons rencontré Madame Arnaud, IEN, qui, semble-t-il, nous a écouté mais pas entendu. Nous avons également écrit au député et adressé une lettre à Monsieur Gachet (DASEN) lui détaillant toutes les raisons pour lesquelles nous sommes opposés à la fermeture d'une classe. » explique Caroline Barre, représentante des parents d'élèves.
Sur place, les familles venues nombreuses malgré une météo peu clémente, échangent avec les élus et les enseignants. Tout le monde s'interroge sur cette annonce tardive, incompréhensible, au vu des effectifs prévus (183 élèves) ; du public accueilli ( un tiers d'enfants en difficulté), qui mettrait à mal tous les dispositifs d'accompagnement mis en place par une équipe pédagogique investie.
Lundi prochain, Noël Ravat, Inspecteur de l'Éducation Nationale, adjoint au DASEN, a accepté de recevoir les représentants des parents d'élèves pour une ultime entrevue avant que la liste définitive des suppressions de postes soit prise le lendemain.
Déterminés, soucieux de l'avenir de tous les enfants, quels qu'ils soient, les parents d'élèves espèrent vivement que les démarches et actions entreprises pour éviter la fermeture d'une classe, aux conséquences catastrophiques, sauront trouver un écho favorable auprès de la Commission Départementale de l'Éducation Nationale.

Commentaires

La mobilisation continue!

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.