Fil info
23:48France : Hausse persistante des précaires -> https://t.co/OkEOh25inX
23:46France : Marseille se veut pionnière de l’éolien flottant -> https://t.co/f2SozAcrW5
23:44France : Cap sur le droit aux vacances avec le Secours populaire -> https://t.co/PBImgo4R0o
23:29RT : Région : Drame de Saint-Jal (19) : La thèse criminelle retenue pour le décès de la policière -> https://t.co/oAjqMPOPf6
22:38Région : Drame de Saint-Jal (19) : La thèse criminelle retenue pour le décès de la policière -> https://t.co/oAjqMPOPf6
22:33Uzerche : les belles rutilantes s'exposent à La Papeterie -> https://t.co/Tvy16pSFkp
21:34Bergerac : Michel Delpon, le député loin d’être En Marche forcée -> https://t.co/8C5ARkSFDy
19:16RT : Pensée du jour 🤔 https://t.co/b8pCsy9VnN
19:15RT : Dernière minute .La Coordination Syndicale Départementale CGT fonction publique territoriale du Cher dépose un préa… https://t.co/MlpSYC3wgU
19:10RT : France Fermetures Boussac et Mr Bricolage à Guéret ont débrayé aujourd'hui (à voir dans notre édition demain)
18:56France Fermetures Boussac et Mr Bricolage à Guéret ont débrayé aujourd'hui (à voir dans notre édition demain)
16:50Saint-Gaultier : Les pompiers domptent les feux de forêts -> https://t.co/klmLJOgfYp
16:49Mézières-en-Brenne : Métal Brenne armée pour l’avenir -> https://t.co/YrSsy3YVvo
16:43Saint-Geniès : Le projet d’abattoir sur la table -> https://t.co/qmjTVZwz4b
15:58Saint-Marcel : Le Secours immédiat espère une reconnaissance d’utilité publique -> https://t.co/Jnsnnm2ZMp
15:47Boulazac : L’avenir à dessiner en commun -> https://t.co/287HUexjGT
13:55Périgueux : La gendarmerie investit l’espace virtuel -> https://t.co/HlzxjpEwWe
13:53Saint-Laurent-sur-Manoire : « Pour nous, nos enfants, ce ne sont pas des lieux agréables » -> https://t.co/Dkgd1eoIJD
13:24Dordogne : L’impôt qui ne coule pas de source -> https://t.co/IfCsHckH46
12:00 Si quelqu'un est arbitre officiel dispo dimanche à 13h30 du côté de Marcillac La Crois… https://t.co/JDcYo8wK2L
11:52Commandez et achetez des produits fermiers pour soutenir https://t.co/68VmuXA6Lk
11:36RT : Un fourgon de la DIRCO qui était en protection d’un véhicule en panne sur l'A20 été heurté par un poids lourds à 5h… https://t.co/5pMRcLpUef
11:28RT : Un fourgon de la DIRCO qui était en protection d’un véhicule en panne sur l'A20 été heurté par un poids lourds à 5h… https://t.co/5pMRcLpUef
11:24RT : Les reprennent vendredi à 18h00 au cinéma Véo de Tulle ! Des places sont à gagner sur not… https://t.co/0I3cPUrtJr
11:18Un fourgon de la DIRCO qui était en protection d’un véhicule en panne sur l'A20 été heurté par un poids lourds à 5h… https://t.co/5pMRcLpUef
10:18Les reprennent vendredi à 18h00 au cinéma Véo de Tulle ! Des places sont à gagner sur not… https://t.co/0I3cPUrtJr

L'artiste Linn Gustavsson, hôte du Moulin de la Filature

Linn Gustavsson est suédoise, et ce n'est pas son délicieux accent qui le contredira ! Arrivée à Paris en 2006, un ami anglais lui offre l'opportunité de résider à La Châtre, dans un « atelier appartement ». Celle qui a beaucoup voyagé en Europe et qui était plutôt attirée par les pays de l'Est, découvre la campagne berrichonne, l'apprécie et s'y installe. Aujourd'hui, elle partage son temps entre son art et l'aménagement paysager des jardins pour des particuliers. Une rupture de vie  totale mais nécessaire !
Née dans une famille à la fibre artistique prononcée – ses parents étaient tous les deux paysagistes et professeurs d'université en Suède - elle intègre l'école des Beaux-Arts, y fait tout son cursus.Elle aime avant tout peindre et dessiner.
Aujourd'hui, pour sa première exposition, elle offre à voir beaucoup de photos, et quelques peintures, véritable trait d'union des unes vers les autres. La nature est y omniprésente, la ou les lumières aussi. « La nature est un mot compliqué. Cela bouge, continue tout le temps. Rien ne peut être compris directement, mais toujours au travers de quelque chose d'autre. » exprime Linn. « J'ai beaucoup pris de photos. En ce moment, je reviens à la peinture, pour laquelle j'ai en même temps du dégoût et de l'attirance. Un artiste disait que l'art, c'est de douter de tout ! Cela me convient bien » poursuit-elle.
« Trois mots viennent à l'esprit en observant l'univers visuel complexe de Linn Gustavsson : expression, relationnel et devenir. Une texture ou une lumière n'est jamais quelque chose en soi, mais toujours une texture ou une lumière pour quelqu'un » écrivait en préambule d'un long texte consacrée à l'artiste, Hanna Nordenhök, critique littéraire suédoise.
Demain, à 18 h 30, en présence des élus et invités, Linn Gustavsson présentera et commentera certaines de ses œuvres au public, lors du vernissage.
C'est le moment de découvrir un travail émotionnellement riche, beau, avec des photos imprimées sur coton, qui en font des toiles hyper réalistes. Un univers particulier, qui parle et interpelle le regard à voir absolument !

« Coordinates in tension ». Exposition Moulin de la Filature- du 13 janvier au 11 février. Entrée libre. Ouvert mercredi, samedi et dimanche de 15 h à 17 h.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.