Fil info
22:08Alors que les inquiétudes pèsent quant à l’éloignement programmé du tribunal des justiciables, les justiciables lam… https://t.co/1cP3nMndcy
21:26Tulle : La Ville de demain s’imagine avec Minecraft -> https://t.co/vePlPqyR7I
18:32Indre : Tea time au lycée pour améliorer son anglais -> https://t.co/vraNnZkLtM
17:47RT : Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:33Châteauroux : Saint-Denis : une agence postale à la place du relais, c’est non ! -> https://t.co/V8k36YqyKJ
17:25Bergerac : Journée d’actions de la CGT pour répondre aux urgences sociales -> https://t.co/64rAHkuja0
17:02Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:02Région : Nécrologie: Bernard ! On ne t’oubliera pas | L'Echo https://t.co/dcs9Bd6WWI via
16:59Terrasson-Lavilledieu : Une Sainte Barbe honorée -> https://t.co/zwRpB3tRpg
16:57Sarlat-la-Canéda : La procédure est enclenchée pour la déviation nord -> https://t.co/as1w695VE9
15:51Périgueux : « C’est Macron qui nous a assassinés » -> https://t.co/jkMKeOtuJL
15:47Saint-Aquilin : Une gestion à construire -> https://t.co/XlwvXAoJWi
15:09Région : Bernard Defaix n'est plus -> https://t.co/RJY6Gz1Rey
11:47 grève TER annoncée
11:39Grève demain : service minimum d’accueil à Limoges au centre de loisirs de Beaublanc, (103, avenue Montjovis). Les… https://t.co/7h0Q7QBTrQ
11:21RT : samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
11:19 samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
09:42 municipal # - : Le budget au menu du conseil municipal -> https://t.co/uXpp5REBJs
09:40 - -Vienne : La gronde des avocats ne faiblit pas -> https://t.co/zuQybNTTMu
09:37 jaunes - -Vienne : Pugilat entre Gilets jaunes -> https://t.co/wdSoZ3IEon
09:34Région : A qui appartient «La Joconde des Ferrari ?» -> https://t.co/lKIiTbKgch
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv

La plume est aux cordons bleus

Livres

La quatrième biennale du livre culinaire se tiendra à Beynat les 17 et 18 mars prochains. Unique en Limousin, Festins d’Auteurs fait la part belle à la littérature culinaire avec soixante-dix auteurs invités, qu’ils soient chefs cuisiniers ou intellectuels de la gastronomie. Pour 2018, l’édition sera bleue, la bouche pleine de chocolat !
Festin d’Auteurs est aux livres ce que la Corrèze est à la gastronomie : une histoire gourmande qui se poursuit et s’enrichit.
Pas moins de cent bénévoles et une équipe de huit membres actifs s’investissent dans cette aventure commencée il y a huit ans au moment où le « Repas gastronomique des Français » a été classé au patrimoine immatériel de l’Humanité par l’UNESCO. C’est dire si le bien-manger est pris au sérieux dans la riche et verdoyante contrée corrézienne.
L’événement littéraire a depuis grandi en notoriété et rassemble quelque 3000 visiteurs. à chaque nouvelle édition, un nouveau code couleur pour  les tabliers portés par les organisateurs. « Nos tabliers deviennent collectors car ils sont, chaque année, différents. Ils ont été verts, oranges et  rouges.
Pour 2018, ils sont bleus et millésimés ! »  annonce Céline  Lelièvre, présidente de l’association Festin d’Auteurs. Quand chaque détail est si  parfaitement  soigné, il y a de la passion dans l’air !
Assurément, beynatois et beynatoises mettent du coeur à accueillir les auteurs tels des rois, qui, chez l’habitant, qui, en prestation hôtelière. Ils seront au nombre de soixante-dix à se déplacer de toute la France pour ce « quatrième service » spécial chocolat dont le commissaire reste l’auteur et universitaire, Kilien Stengel.
Un parrain maître-chocolatier
Christophe Felder est quant à lui le parrain 2018. Installé en Alsace, ce chocolatier émérite a publié de nombreux ouvrages de référence en  pâtisserie et sur le chocolat. Vu dans l'émission télévisée Masterchef, ce maestro participera à la causerie  de 16h du dimanche 18 sur  « Le chocolat : de la fève au gâteau, chocolat à déguster, à photographier ». Il réalisera également une démonstration surprise le samedi 17 à 16h30.
Le corrézien Yannick Maurie, champion du monde 2017 de sucre artistique et enseignant au centre de formation des apprentis des 13 vents à Tulle exécutera une performance tout au long du week-end en réalisant une sculpture en chocolat. Il animera également une table ronde sur le thème « Esthétisme et design culinaire : de « passer à table» à «regarder la table ».
Les grands noms de la pâtisserie locale seront partie prenante de Festin d’Auteurs : les Maisons Ernst, Lamy et Rochais avec les apprentis chocolatiers du CFA, présenteront leurs pièces artistiques dans une exposition de fondus de chocolat.
Vous l’aurez sans doute compris, le salon du livre culinaire n’est pas une foire aux produits locaux mais bel et bien un événement atypique conçu pour explorer la gastronomie sous toutes ses facettes avec une approche aussi intellectuelle que technique. C’est sans doute parce que sa  présidente, Céline Lelièvre est aussi professeur de lettres au Collège de Beaulieu-sur-Dordogne que Festin d’Auteurs réunit toutes les  composantes d’un véritable salon du livre qui verra un prix littéraire être décerné à trois lauréats dans trois catégories distinctes (ndlr : lire l’encadré ci-contre) : le prix Apicius du nom de ce cuisinier romain qui aurait, le premier, consigné ses recettes par écrit en introduisant la notion de proportion afin que le quidam puisse les reproduire à l’envi.
« Les lecteurs viennent parfois pour un livre de recettes et repartent avec un livre d’histoire de la gastronomie ou de réflexions philosophiques sur le vin...» explique la présidente dans son « mot » figurant dans le programme. Pour le prix Apicius Jeunesse, ce sont ses 20 élèves de la classe de 4e, qui suite à d’âpres débats ont élu parmi les cinq nominés, le récipiendaire. Les prix seront remis lors de l’inauguration le samedi 17 mars à 17h15.
Sept pôles thématiques
Festin d’auteurs s’articule autour de sept thématiques bien identifiées dans une implantation qui revisite totalement le gymnase de Beynat et qui abrite un Bistrot où les visiteurs pourront se restaurer le dimanche midi et prendre une collation à toute heure.
On y trouvera plusieurs pôles : Cuisine Régionale, Recettes & Saveurs, Littérature, Histoire & Sociologie, Voyage en cuisine, Cuisine & Santé et enfin, un pôle Jeunesse qui abritera le salon des minis chefs avec lectures, ateliers, maquillages et jeux pour occuper les petits pendant que les parents, entrés librement, pourront s’attarder à bavarder avec les auteurs, participer aux causeries littéraires ou encore, être épatés par les démonstrations des chefs-cuisiniers. Bon festin !

Les rendez-vous
Démonstrations : Samedi 17 mars
- 14h30, Régine Rossi Lagorce, bonbons de pain d’épices en chocolat.
- 16h30, Christophe Felder, surprise autour du chocolat.
Dimanche 18 mars
- 11h, Philippe Cerfeuillet, Cheviche de daurade blanche.
- 13h30 Marie-France Thiery,  Ballottines de poulet aux algues.
- 15h, Fabian Müllers, Chauduns de porc - saucisse de porc échaudée avec du gingembre et du safran, Porée blanche, purée de blancs de poireaux au lait et aux amandes et  Hypocras - vin au miel et aux épices. Recettes réalisées à la manière médiévale d’après les ouvrages suivants : Viandier de Taillevent, ed. XVe s , Mesnagier de Paris, 1393 et Manuscrit de Sion, fin XIIIe-début XIVe s.
Causerie : Samedi 17 mars
- 15h30, Esthétisme et design culinaire : de « passer à table » à « regarder la table » avec Nelly Labère, Jessie Kanelos Weiner, Yannick Maurie, Kilien Stengel.
Dimanche 18 mars
- 14h30, le Vin : Histoire, histoires et espaces avec Ségolène Lefevre, Jean-Claude Bonnaud, Didier Nourrisson, Kilien Stengel.
- 16h, le Chocolat : de la fève au gâteau, chocolat à déguster, à photographier avec Eri Ikezi, Christophe Felder, Pascal Rabot.

http://festindauteurs.e-monsite.com - 06 80 34 26 04 - festindauteurs@orange.fr

* Le prix Apicius se décline en trois catégories :
- « Littérature Histoire et Ethno-logie » , il récompense les auteurs qui s’inscrivent dans une approche intellectuelle de la gastronomie.
- « Grand Chef », il vise à remercier la générosité des chefs qui partagent leur talent à travers des ouvrages écrits de leur plume.
- « Jeunesse », il est décerné par un jury de jeunes lecteurs. Il encourage tant la lecture et le débat que les auteurs Jeunesse.