Fil info
20:29Dordogne : Chasse au syndicaliste à la Sobéval -> https://t.co/9IBNUkTIvO
18:41Indre : Un nouveau jumelage sur fond de projet économique -> https://t.co/jOjQQAwo70
18:40Indre : 200 lycéens pour le climat -> https://t.co/ghQqNEAhih
18:39Indre : [intégral] Entre traditions et innovations -> https://t.co/7OJxmkL5je
18:07RT : Ce qui se passe ici avec la liaison Perpignan-Rungis c’est aussi la conséquence de la libéralisation du fret ferrov… https://t.co/Ubew1U4Aei
17:55RT : Tête de liste pour les européennes, a fait face sur à la vulgarité absolue d'un improbable… https://t.co/tDujckou22
17:24RT : Pour l'humain et la planète d'abord ! était à la marche à Paris. https://t.co/7KKSQc6Mfg
17:24RT : Le glyphosate pollue, le glyphosate est un poison. C'est la raison pour laquelle nos députés européens se battront… https://t.co/qlP87HuAuO
16:47Saint-Gaultier : Gérard Laude expose ses œuvres pour la première fois -> https://t.co/kasdDr0c7A
16:44La Châtre : Une résidence pour seniors dans le quartier Saint-Lazare -> https://t.co/fnvOlrcuSH
15:41Périgueux : Apprentissages et travaux -> https://t.co/RklGmcjxRW
14:22Boulazac : Mobilité danoise et gourmandises à Métro -> https://t.co/1zzKln03hk
11:34RT : La déontologie et la liberté d'expression convoquées à leur tour par la DGSI https://t.co/LJGceBICkS
11:22RT : ⚠️ [] ⚠️ La est placée en ⛈️ par . Des averses à caractèr… https://t.co/G3WCoSiLEe
09:46RT : La est en alerte jaune aux 🌩️. Soyez prudents dans vos déplacements et si vous pratiquez u… https://t.co/paTzzgZeGb
07:59France : Brossat : « Les 5% sont à portée de main » -> https://t.co/72MgMbyeNJ
07:51# # - : Hervé Labetoulle ancien résistant, partage son histoire -> https://t.co/ZWbLrKNqam
07:49# # - : A hurler de silences... -> https://t.co/zobI35vBDL
07:47# # - -Yrieix-la-Perche : Contes en musique pour Coquelicontes -> https://t.co/a2L8gOLnu1
07:46# # - : Le club de foot prépare ses 70 ans -> https://t.co/AxopmlqSew
07:44# # - -Yrieix-la-Perche : Rester actif et bien se nourrir pour être en forme -> https://t.co/rqEZf8Evjh
07:39# # - : Aurora, sur la route de la créativité et des festivals -> https://t.co/FDhPQDMGlr
07:38# # - : 3 jours de fête et des nouveautés -> https://t.co/6ErmOQw6me
07:35# # - -sur-Vienne : Les composteurs partagés -> https://t.co/QgLTGM6cmq
07:34# # - -Junien : Un Rabelais toujours jeune à La Mégisserie -> https://t.co/lKxTzzJeNt
07:32# # - -Junien : De la danse poignante sur la scène de La Mégisserie -> https://t.co/rBbaf2waIK
07:29# # - : Retrouver sa part d’enfance avec la nouvelle saison de l'Opéra de Limoges -> https://t.co/AxX86V6MPC
07:27# # - : Le jeu fait sa fête demain à la ludothèque -> https://t.co/mFm0lcQVtl
07:24# # - -Vienne : Une programmation culturelle riche pour le vaste territoire d'ELAN -> https://t.co/F0MJRWER7s
07:22# # - -Germain-les-Belles : Le circuit du Martoulet inauguré -> https://t.co/zQuhQW6D3t
07:20Région : « Le contournement Est (de Limoges) n’est pas enterré » -> https://t.co/Zg61eSc3xo
07:16France : Les bébés entassés comme la volaille en batterie? -> https://t.co/XmsVUyIRng
07:13Région : Vins Noirs offre le premier prix du roman policier Francophone -> https://t.co/wwgCLJwSEp

L’orchestre à l’école : petits musiciens deviendront grands

Sous l’impulsion de l’Union Musicale Bergeracoise, les élèves de CE2 de l’école primaire Edmond Rostand s’initient progressivement à la pratique instrumentale.

Nadir, tout juste huit ans, est haut comme trois pommes. Pourtant, c’est vers le plus imposants des instruments qu’il s’est de suite dirigé. « C’est moi qui ai choisi le barython », sourit fièrement le gamin en portant à bout de bras le saxophone. Lévy lui, c’est la clarinette. « Je voulais changer et prendre la trompette parce que je n’arrivais pas à sortir de son de ma clarinette », avoue l’élève, « mais bon maintenant ça va ». Quant à Thami, il a eu lui « un coup de cœur » pour la flûte traversière. Comme ces trois musiciens en herbe, ils sont en tout vingt-sept écoliers d’Edmond Rostand à s’exercer depuis quelques semaines à la pratique instrumentale. Et ce mercredi, c’est avec les yeux remplis d’étincelles, qu’on leur confiait pour trois années durant flûtes, trombonnes, trompettes, saxophones et autres clarinettes.

Rendre la musique accessible à tous

Ce nouvel enseignement en vigueur depuis la rentrée scolaire est né sous l’impulsion de l’Union Musicale Bergeracoise. « L’an passé l’Umb a participé à un rassemblement d’harmonies musicales du côté d’Excideuil », explique Guy Feriot, le président de l’orchestre associatif, « là nous avons eu droit à une prestation extraordinaire de l’orchestre-école de la commune. Clairement, les enfants prenaient un plaisir fou à jouer ensemble. On s’est alors dit qu’on allait tenter d’exporter ce concept à Bergerac ». L’Umb a ainsi ensuite exposé son projet auprès des proviseurs des collèges et des directeurs d’écoles primaires de Bergerac. « Beaucoup se sont montrés très intéressés, mais le directeur de l’école Edmond Rostand nous a fait part du peu d’élèves de son établissement ayant accès à la musique. Notre choix s’est donc évidemment porté sur cette structure scolaire ». Est venue la question pécunière pour la mise en place de l’orchestre à l’école. La municipalité de Bergerac a accepté de suite de participer à cette aventure en finançant les vacations des professeurs de musique pour les trois années que doit durer cette aventure. « De nombreuses démarches ont enfin été menées pour obtenir le financement des instruments de musique », poursuit Guy Feriot, « les partenaires privés ont joué le jeu permettant qu’aujourd’hui les vingt-sept écoliers aient chacun un instrument neuf entre leurs mains, et goûtent au plaisir de jouer de la musique ensemble ». Le dispositif orchestre à l’école est entièrement gratuit pour les familles. Seule exigence : le soin à apporter à l’instrument qui est confié aux enfants. C’est là une des nombreuses valeurs que cette aventure entend apporter à ces apprentis musiciens. « Pour faire de la musique, il faut être attentif, minutieux, se respecter, être à l’écoute de l’autre », énumère le président de l’Umb, « c’est aussi une cohésion d’équipe qui se crée entre les enfants et qui se ressentira dans leurs attitudes au quotidien ». Pour l’heure, l’orchestre Edmond Rostand répète deux fois par semaine dans le temps scolaire. L’intérêt des enfants pour ce projet est certain et quelques-uns s’imaginent déjà se produire en public. « On va pouvoir jouer pour le spectacle de fin d’année », s’impatiente l’un d’eux. D’ici là, quelques progrès restent à faire, mais l’enthousiasme des gamins est tel qu’il n’est pas à douter que leur orchestre réserve de belles surprises pour l’avenir. L’Umb de son côté espère que son aventure musicale fera tâche d’huile.