Fil info
23:39Creuse : FNE 23 : nouvelle association qui préserve la nature creusoise, y compris des éoliennes | L'Echo… https://t.co/Qa3j5YQ9rF

L’orchestre à l’école : petits musiciens deviendront grands

Sous l’impulsion de l’Union Musicale Bergeracoise, les élèves de CE2 de l’école primaire Edmond Rostand s’initient progressivement à la pratique instrumentale.

Nadir, tout juste huit ans, est haut comme trois pommes. Pourtant, c’est vers le plus imposants des instruments qu’il s’est de suite dirigé. « C’est moi qui ai choisi le barython », sourit fièrement le gamin en portant à bout de bras le saxophone. Lévy lui, c’est la clarinette. « Je voulais changer et prendre la trompette parce que je n’arrivais pas à sortir de son de ma clarinette », avoue l’élève, « mais bon maintenant ça va ». Quant à Thami, il a eu lui « un coup de cœur » pour la flûte traversière. Comme ces trois musiciens en herbe, ils sont en tout vingt-sept écoliers d’Edmond Rostand à s’exercer depuis quelques semaines à la pratique instrumentale. Et ce mercredi, c’est avec les yeux remplis d’étincelles, qu’on leur confiait pour trois années durant flûtes, trombonnes, trompettes, saxophones et autres clarinettes.

Rendre la musique accessible à tous

Ce nouvel enseignement en vigueur depuis la rentrée scolaire est né sous l’impulsion de l’Union Musicale Bergeracoise. « L’an passé l’Umb a participé à un rassemblement d’harmonies musicales du côté d’Excideuil », explique Guy Feriot, le président de l’orchestre associatif, « là nous avons eu droit à une prestation extraordinaire de l’orchestre-école de la commune. Clairement, les enfants prenaient un plaisir fou à jouer ensemble. On s’est alors dit qu’on allait tenter d’exporter ce concept à Bergerac ». L’Umb a ainsi ensuite exposé son projet auprès des proviseurs des collèges et des directeurs d’écoles primaires de Bergerac. « Beaucoup se sont montrés très intéressés, mais le directeur de l’école Edmond Rostand nous a fait part du peu d’élèves de son établissement ayant accès à la musique. Notre choix s’est donc évidemment porté sur cette structure scolaire ». Est venue la question pécunière pour la mise en place de l’orchestre à l’école. La municipalité de Bergerac a accepté de suite de participer à cette aventure en finançant les vacations des professeurs de musique pour les trois années que doit durer cette aventure. « De nombreuses démarches ont enfin été menées pour obtenir le financement des instruments de musique », poursuit Guy Feriot, « les partenaires privés ont joué le jeu permettant qu’aujourd’hui les vingt-sept écoliers aient chacun un instrument neuf entre leurs mains, et goûtent au plaisir de jouer de la musique ensemble ». Le dispositif orchestre à l’école est entièrement gratuit pour les familles. Seule exigence : le soin à apporter à l’instrument qui est confié aux enfants. C’est là une des nombreuses valeurs que cette aventure entend apporter à ces apprentis musiciens. « Pour faire de la musique, il faut être attentif, minutieux, se respecter, être à l’écoute de l’autre », énumère le président de l’Umb, « c’est aussi une cohésion d’équipe qui se crée entre les enfants et qui se ressentira dans leurs attitudes au quotidien ». Pour l’heure, l’orchestre Edmond Rostand répète deux fois par semaine dans le temps scolaire. L’intérêt des enfants pour ce projet est certain et quelques-uns s’imaginent déjà se produire en public. « On va pouvoir jouer pour le spectacle de fin d’année », s’impatiente l’un d’eux. D’ici là, quelques progrès restent à faire, mais l’enthousiasme des gamins est tel qu’il n’est pas à douter que leur orchestre réserve de belles surprises pour l’avenir. L’Umb de son côté espère que son aventure musicale fera tâche d’huile.

KD VIII Elite High