Fil info
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV
07:17Région : Fruits et légumes: pourquoi les prix flambent -> https://t.co/N8Bl5r7dB6
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/VEigJi41bE
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/OizjBr2SD4
07:10Région : Comborn, un patrimoine millénaire -> https://t.co/EywYvuMWtL
07:03Région : Les élevages régionaux marqués par des productions en baisse -> https://t.co/SRlXUx9oF7
06:44Bergerac : La démonstration de force vaut pour Périgueux -> https://t.co/aR0EIEhCxJ
06:11Rampieux : 3 bus détruits dans un incendie entraînent du chômage technique -> https://t.co/cTRfaQmFhK
05:50Calviac-en-Périgord : Accident : un motard de 20 ans gravement blessé -> https://t.co/glOSDiWCRo

«Nous avons fait un beau voyage»

Il était environ 21 h 20, on grignotait une délicatesse alsacienne sucrée ou salée avec un petit cidre bio et nous venait à l'oreille «Nous avons fait un beau voyage», de Reynaldo Hahn dans un bruissement de sourires et d'oeil lumineux.

Nous venions, effectivement, trois heures durant... de voyager. Loin, si loin, à l'invitation du collectif «La grosse situation» (Alice Fahrenkrug, Bénédicte Chevallereau, Cécile Delhommeau et l'homme de la situation, Clovis Chatelain... (plus Lucie Chabaudie en collaboratrice artistique).

Le rendez-vous était donné par un beau samedi frais de mai à 18 h 30 à la salle des fêtes de Peyrat-de-Bellac (la troupe nous avait amené en début de saison passée au château du Fraisse pour «La France Profonde»).

L'ambiance bruisse et d'un coup, une puis deux voies féminines organisent la troupe constitué de très nombreuses personnes (belle surprise pour l'équipe de Bellac sur Scène, des spectateurs sont même venus de Bordeaux...), l'une d'entre-elles debout sur une chaise. On confie ses papiers, ses clefs de voiture, on éteint son portable et par un couloir un pénètre dans une salle des fêtes décorée uniquement de lampions jaunes/blancs et d'un tas, le long d'un mur, de duvets et de sacs à dos.

On a donc confié nos tâches administratives et techniques et chacun s'équipe car... on attend le car pour voyager. L'ambiance monte car personne ne sait rien. Mais alors, rien du tout. Le bus a un peu de retard puis... Clovis, dépité informe «Le chauffeur a pris en stop trois Sénégalaises qui en vérité étaient sans papier, tout le monde est à la gendarmerie de Bellac»...

L'une des intervenantes : «On fait des banderoles et on envahi le centre de rétention de Bellac». «On ne peut pas rester indifférent !». Oui mais, alors, ce voyage...

On enlève le sac à dos, le duvet, on s'assoit ou se couche dessus... et d'un coup d'un seul, sur leurs frêles épaules mais leurs forts caractères trempés d'une riche expérience (déjà 8 voyages extraordinaires, dont le «voyage perché au quartier Saint-Michel dans la flèche de la cathédrale, à 94 m au-dessus du niveau zéro du quartier...») elles nous amènent dans leurs voyages.

Ceux que que l'on aimerait toujours faire. Ceux qui donnent envie, si ce n'est par l'effort ou moins par la lecture, de passer de l'ordinaire à l'extra-ordinaire. De se prendre par la main. Or, en cette belle fin d'après-midi, ce sont elles qui nous ont pris par la main et nous ont amené dans leurs rêves, leur lecture sociétale, leurs envies de mieux ensemble, de partage simple. De goût de la mer des pêcheurs bretons aux coupeurs de cannes de la Réunion. On voyage, à pied, sur l'autoroute A65 «la plus cher de France», la veille de son inauguration et on plonge dans la nature.

La scène est composée d'acteurs et de spectateurs mêlés et tout le monde est «bien». La vitesse est interdite, mais pas les coups de gueule, les urgences à ne rien faire comme les oubliés collectifs sont en lumière dans la pénombre et on voyage. Assis, semi-couchés, debout.

Et, comme pour enfin partir, on se retrouve dehors, avec des feux de bengale pour accueillir la pré-nuit. Mais il fait bien jour en chacun de nous.

Nous avons vraiment fait un beau voyage... que l'on a poursuivi avec l'association de jumelage Peyrat-de-Bellac et les amis d'Alsace (qui, en 1939-1040 avaient, eux, fait un voyage obligatoire et déracinant)qui nous ont proposé de partager des gourmandises. Comme cela, presque entre amis de toujours... Qui se sont, bien sûr, jurés de se retrouver... en voyages intérieurs.

André CLAVE

 

Nike Tanjun SE BR Running Shoe Deep Blue 844908-401 P