Fil info
16:40Dordogne : Cancer du sein : l’appel à la mobilisation est sonné -> https://t.co/0ZXXooPezc
16:27 invité itinéraires culturels du Conseil de l’Europe à Görlitz (Allemagne) pour parler stratég… https://t.co/ZUM51f9Mju
16:24Bonneuil : Le domaine du Riadoux mêlera cyclisme et handicap samedi -> https://t.co/GUOYTLcjMM
16:22Saint-Marcel : L’ASSAAM, véritable moteur du musée d’Argentomagus -> https://t.co/xwDGV2SGYb
15:44Atur : Atur : les investissements continuent -> https://t.co/DkPLh0JbWm
15:40Périgueux : Dénoncer les entreprises finançant l’armement nucléaire -> https://t.co/q8RYy1Y6rn
15:37Périgueux : Le droit à la vie quotidienne -> https://t.co/zM8tGmRIe2
12:23RT : Dernière minute. Barcelone annonce fermer ses ports au réfugié . Elle cherche une solution à l’échelle… https://t.co/6fDQfD5Tfu
12:22RT : Manuel Valls réfugié politique à Barcelone https://t.co/3jHpUAn7tt
12:21RT : Ce soir au , la droite a voté contre un projet de logements sociaux dans le 16e et contre l'installa… https://t.co/lbn3BitBTv
12:20RT : L’émission « L’Heure des Pros » n’a jamais aussi bien porté son nom. https://t.co/BTCsN5Y9Uv
12:20RT : Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
12:19RT : . ce qu'on veut mette en évidence c'est la réalité de la vie. On n'acceptera pas les situations de dé… https://t.co/LsSZuYTSVO
12:19Ce soir à 19h, espace Simone-Veil, Limoges, conférence des Amis du musée des Beaux-Arts sur l'artiste Mary Cassatt,… https://t.co/G0RVuCLnji
11:48Avant de faire des travaux coûteux le long des quais il serait plus judicieux, utile et respectueux de faire un gou… https://t.co/rioDkdorBr
11:14Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE

Malheur au vaincu

En recevant les Nordistes de Gravelines-Dunkerque, les hommes de Claude Bergeaud se doivent de prendre la victoire pour ne pas se retrouver dernier du classement général.

Ce soir les hommes de Claude Bergeaud tenteront de débloquer le compteur en recevant le prestigieux club nordiste de Gravelines-Dunkerque. Les deux formations n'ont pas encore réussi à prendre une seule victoire sur les trois dernières rencontres. Certes c'est inquiétant de voir les Nordistes à ce niveau de la compétition, lanterne rouge du classement général, pourtant la formation de Gravelines-Dunkerque est une équipe prestigieuse de la Pro-A.
Les Périgourdins qui eux, viennent tout juste d'accéder à la Pro-A, doivent tout prouver pour se faire respecter dans ce championnat. Un bon recrutement dans l'intersaison est indispensable pour pouvoir se mesurer efficacement aux plus grosses cylindrées de la catégorie. Le coach Boulazacois se retrouve dans une situation particulière avec un effectif qui sur le papier reste honorable, mais qui sur le terrain, montre des signes inquiétants, tant sur le plan individuel que collectif.
Claude Bergeaud prend des colères impressionnantes après chaque rencontre, tant les Boulazacois passent à coté de leurs prestations. Non respect des consignes et tactiques de jeu, pas d'impacts personnels sur le plan défensif ou offensif, peu de cohésion collective, il cherche encore la solution pour que son effectif puisse prendre confiance, et enfin passer le cap de la première victoire.
Face à Nanterre, les Périgourdins n'ont tenu les Nanterriens que sur la première période. Battu 98-68, Boulazac a reçu une leçon de basket.
Prendre trente points n'est jamais une bonne chose pour une formation qui doit encore courir après une première victoire. Oniangue est passé complètement à coté de sa prestation, 18 minutes de jeu, 1 point au tableau d'affichage et une évaluation négative de -1. Seul Jérôme Sanchez, 13 points, 8 rebonds, 3 passes décisives et une évaluation de 17 a tenté de relever la tête jusqu'au bout. Sur le plan collectif, les Boulazacois n'ont pu cette soirée là, passer plus de 5 tirs primés sur les 25 tentés.
Ce soir, ils pourront se racheter avec l'aide du public périgourdin qui répondra présent, pour que les hommes de Claude Bergeaud puissent enfin prendre le chemin de la gagne. Quoiqu'il en soit, demain, l'une des deux formations n'aura aucune victoire a son actif. De Boulazac ou de Gravelines-Dunkerque, seul le plus combatif tirera son épingle du jeu.   
Pascal PETIT  (CLP)

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.