Fil info
07:57# # - -Vienne : LO, le camp des travailleurs... toujours -> https://t.co/Mow1BrQjOq
07:55Région : Pour une meilleure prise en charge des personnes âgées -> https://t.co/71261YTkIZ
07:53Région : Gérard Vandebroucke; une idée certaine de l’intérêt public -> https://t.co/C3WlEXELUP
07:50Région : Ian Brossat: les Européennes, un enjeu de proximité -> https://t.co/k9t4XVAG7O
19:45Indre : Les Gilets jaunes ont convergé vers Le Blanc, samedi -> https://t.co/bfiI9kPhuJ
19:42Indre : Le Racc a tenu une mi-temps -> https://t.co/e0v3QT3nb0
19:38Indre : Déols élimine Le Poinçonnet -> https://t.co/7tbb3lRMVx
19:18Sarlat-la-Canéda : Sarlat « Jaune » de monde -> https://t.co/COjSLlHXwY
19:14Dordogne : Démonstration de force pour Beynac -> https://t.co/eTd39JRnkf
18:53 Qui c'est qui a dit déjà sur une radio : "ferme ta gueule... Ferme ta gueule". On dédie ces mots à Valls
18:52RT : Ça vient donner des leçons sur l’antisémitisme mais ça manifeste avec l’extrême droite en Espagne. Honte à vous… https://t.co/7IfSLQYbA5
18:52RT : Je souhaite que la colère sociale s'exprime dans les urnes à l'occasion des élections européennes. sur… https://t.co/gbJfKNMXjg
18:51RT : Corrèze : Le syndicat CGT en progression dans la Fonction Publique -> https://t.co/00ty93koSo
18:38Périgueux : Les jeunes sapeurs-pompiers récompensés de leur engagement -> https://t.co/zYXMJsV5Tl
18:28Sarlat-la-Canéda : Les travaux du futur pôle culturel reprennent -> https://t.co/wyRlS6efVQ
17:54Corrèze : Le syndicat CGT en progression dans la Fonction Publique -> https://t.co/00ty93koSo
17:49Chameyrat : L’Agglo touchez pas à notre eau ! -> https://t.co/z0VQpuql6b
13:35Egletons : Un forum détecteur de profils | L'Echo https://t.co/RBvrrgS8xu via
13:31Corrèze : Surendettement : la précarité au cœur des dossiers | L'Echo https://t.co/ZZ7h4gSQOl via
13:29Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants | L'Echo https://t.co/88Vf1RrDTa via
09:51À méditer par tous ceux prompts à dénigrer, critiquer voir insulter et grands adeptes de surtout ne pas s’engager d… https://t.co/Nze61oo9zW

Michel Moine démissionne du PS

Politique

«Ce soir, j’ai remis au 1er secrétaire fédéral de la Creuse ma démission du Parti socialiste, auquel j’étais adhérent depuis 1980», commence Michel Moine, dans un message posté ce vendredi 18 mars à 20h08 sur son compte Facebook. «Une page importante pour moi se tourne, non sans regret ou nostalgie mais sans remords», continue le maire d’Aubusson, troisième ville du département. L’élu Creusois ne précise pas les raisons de ce choix. Proche d’Arnaud Montebourg et des «frondeurs» du Parti socialiste, Michel Moine s’est toujours situé à la gauche du PS dans l’échiquier politique du parti. «Mes convictions socialistes demeurent intactes, ce qui me mettait dans un singulier porte à faux», explique  t-il dans son message. Ces derniers mois, il n’avait pas caché son hostilité à la politique nationale du gouvernement et aux mutations récentes du Parti socialiste.
«Des fortes raisons locales»
Mais ce n’est pas l’unique source de désaccord puisque Michel Moine avance aussi des raisons locales. «De fortes raisons locales me conduisent également à cette décision», déclare-t-il. Derrière ces lignes, on retrouve la question du redécoupage du territoire. Le président de la communauté de communes Creuse Grand Sud n’a pas trouvé de terrain d’entente dans le regroupement intercommunal où Creuse Grand Sud pourrait rester isolée. Dernièrement, Michel Moine est monté au créneau en tant que maire d’Aubusson contre la fermeture du guichet de la gare et les possibles suppressions de postes au centre hospitalier. Malgré l’amertume de cette démission, Michel Moine souhaite une «bonne continuation à ceux qui restent, militants sincères et fidèles», en conclusion de son message. Contacté afin d’obtenir plus de précisions sur ce choix, Michel Moine n’a pas souhaité faire de commentaires pour l’instant.
«Un acte douloureux»
En revanche, il a répondu sur Facebook à certains commentaires de citoyens enchantés ou surpris par cette démission. «Je n’achète rien et surtout pas une virginité», répond Michel Moine à une citoyenne le soupçonnant de «rejoindre les frondeurs qui pourraient assurer l’avenir». Pour l’élu Creusois, cela «reste un acte douloureux, qui ne donne aucune plaisir», précise-t-il plus tard en conversant avec des internautes. «Bienvenue au grand air camarade, c’est très oxygénant mais aussi très grand», lui a rétorqué David Gipoulou, conseiller municipal Front de Gauche de Guéret. La démission du PS de cette figure politique de la Creuse va certainement alimenter des spéculations sur une éventuelle candidature aux législatives de juin 2017.