Fil info
15:44Atur : Atur : les investissements continuent -> https://t.co/DkPLh0JbWm
15:40Périgueux : Dénoncer les entreprises finançant l’armement nucléaire -> https://t.co/q8RYy1Y6rn
15:37Périgueux : Le droit à la vie quotidienne -> https://t.co/zM8tGmRIe2
12:23RT : Dernière minute. Barcelone annonce fermer ses ports au réfugié . Elle cherche une solution à l’échelle… https://t.co/6fDQfD5Tfu
12:22RT : Manuel Valls réfugié politique à Barcelone https://t.co/3jHpUAn7tt
12:21RT : Ce soir au , la droite a voté contre un projet de logements sociaux dans le 16e et contre l'installa… https://t.co/lbn3BitBTv
12:20RT : L’émission « L’Heure des Pros » n’a jamais aussi bien porté son nom. https://t.co/BTCsN5Y9Uv
12:20RT : Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
12:19RT : . ce qu'on veut mette en évidence c'est la réalité de la vie. On n'acceptera pas les situations de dé… https://t.co/LsSZuYTSVO
12:19Ce soir à 19h, espace Simone-Veil, Limoges, conférence des Amis du musée des Beaux-Arts sur l'artiste Mary Cassatt,… https://t.co/G0RVuCLnji
11:48Avant de faire des travaux coûteux le long des quais il serait plus judicieux, utile et respectueux de faire un gou… https://t.co/rioDkdorBr
11:14Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q

Une 7e édition à bride abattue

Solidarité

Alors que le comité départemental va fêter ses soixante ans, la septième édition de son Relais pour la vie se déroulera du 30 juin au 1er juillet dans le haras de Pompadour.  Une grand messe sportive et festives pour lutter ensemble contre le cancer et lever les tabous liés à cette maladie.

Après Tulle l’an dernier, c’est la Cité du cheval qui accueillera l’un des moments phare du comité de la Corrèze de la ligue contre le cancer.
«Du 30 juin 16 heures au 1er juillet 16 heures, la Ligue met le cap sur Pompadour dans un cadre hors pair» a annoncé hier, Jean Viellefond,  président du Comité départemental de la ligue contre le cancer.
Le Relais pour la vie, événement mondial et septième du nom en Corrèze «n’est pas un événement comme les autres» estime le président surtout dans cet écrin qu’est le haras de Pompadour.  

Objectif : 30.000 euros

L’an dernier la «manifestation sportive et festive» avait permis de récolter 21.300 euros. Cette  année, fort de son partenariat avec la ville de Pompadour et le haras national, le Comité départemental nourrit des objectifs ambitieux pour atteindre la barre des 30.000 euros, somme qui sera entièrement dédié à un projet de recherche sur le cancer du sein.
Mais avant de prendre le départ de cette aventure au long cours, le président insiste sur un point. «Ce relais n’est pas une compétition. Cet  événement est un rassemblement intergénérationnel autour d’une même cause avec une mobilisation de l’ensemble de la société : les malades atteints de cancer et leurs proches, le public, les sportifs, les entreprises et le milieu associatif».
Car ce relais, qu’il soit couru ou marché, s’effectue avant tout en  équipe pour tenir la distance et relever un même défi : «celui de lutter ensemble contre la maladie».
L’idée de cette édition accueillie dans l’enceinte même du haras était de «mettre une touche de cheval assez forte» précise son directeur, Olivier Legouis. Les parcours concoctés pour les relayeurs emprunteront tant les écuries que les jardins du site autour de la cour d’honneur.
Aussi, le traditionnel tour des «survivants» (malades en traitement ou en rémission) ouvrant la course  sera accompagné d’un cavalier. Autre temps fort de la manifestation, la cérémonie des lumières, émouvant hommage aux disparus prévu à la tombée de la nuit, sera suivie d’une retraite aux flambeaux à cheval dans le haras et dans les rues de Pompadour.
Enfin, dernier moment clé de ces 24 heures, une calèche se joindra à la cérémonie de clôture lors de laquelle tous les participants se réuniront pour effectuer ensemble un dernier tour de piste.
Car au-delà du relais à proprement parlé le relais pour la vie c’est aussi des festivités gratuites non stop avec un grand nombre de stands, des concerts, du théâtre, et des spectacles de danse. Un aspect festif  et convivial que défend bec et ongles le président du Comité de la Corrèze.
«L’objectif est aussi de changer le regard sur le cancer. Car cette maladie est encore considérée par beaucoup comme tabou. Cette manifestation est faite pour soutenir ceux qui luttent contre la maladie mais aussi donner de l’espoir aux gens. Car le cancer est aussi une maladie qui se soigne de mieux en mieux» indique Jean Viellefond. Le concept né aux Etat-Unis il y a 25 ans fait d’ailleurs aujourd’hui florès en France. «Il existait 9 relais pour la vie jusqu’ici en France. Cette année, il y en aura 15 ou 16».
Aussi pour incarner la version corrézienne de ce relais, l’événement aura deux parrains cette année. L’un poète, chevalier des Arts et des Lettres et, entre autres, organisateur du festival Découvrir à Concèze, Matthias Vincenot et l’autre, l’escrimeur handisport champion du monde par équipe ayant des attaches à Pompadour en la personne de Damien Tokaltian.

MATHIEU ANDREAU

Inscriptions
Une participation de 5 € est demandée aux marcheurs et coureurs pour prendre le départ. Ils peuvent d’ores-et-déjà s’inscrire sur le site www.relaispourlavie.net. La manifestation sera aussi l’occasion de collecter des dons.

Commentaires

30 juin et 1er juillet une date à retenir

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.