Fil info
20:29Dordogne : Chasse au syndicaliste à la Sobéval -> https://t.co/9IBNUkTIvO
18:41Indre : Un nouveau jumelage sur fond de projet économique -> https://t.co/jOjQQAwo70
18:40Indre : 200 lycéens pour le climat -> https://t.co/ghQqNEAhih
18:39Indre : [intégral] Entre traditions et innovations -> https://t.co/7OJxmkL5je
18:07RT : Ce qui se passe ici avec la liaison Perpignan-Rungis c’est aussi la conséquence de la libéralisation du fret ferrov… https://t.co/Ubew1U4Aei
17:55RT : Tête de liste pour les européennes, a fait face sur à la vulgarité absolue d'un improbable… https://t.co/tDujckou22
17:24RT : Pour l'humain et la planète d'abord ! était à la marche à Paris. https://t.co/7KKSQc6Mfg
17:24RT : Le glyphosate pollue, le glyphosate est un poison. C'est la raison pour laquelle nos députés européens se battront… https://t.co/qlP87HuAuO
16:47Saint-Gaultier : Gérard Laude expose ses œuvres pour la première fois -> https://t.co/kasdDr0c7A
16:44La Châtre : Une résidence pour seniors dans le quartier Saint-Lazare -> https://t.co/fnvOlrcuSH
15:41Périgueux : Apprentissages et travaux -> https://t.co/RklGmcjxRW
14:22Boulazac : Mobilité danoise et gourmandises à Métro -> https://t.co/1zzKln03hk
11:34RT : La déontologie et la liberté d'expression convoquées à leur tour par la DGSI https://t.co/LJGceBICkS
11:22RT : ⚠️ [] ⚠️ La est placée en ⛈️ par . Des averses à caractèr… https://t.co/G3WCoSiLEe
09:46RT : La est en alerte jaune aux 🌩️. Soyez prudents dans vos déplacements et si vous pratiquez u… https://t.co/paTzzgZeGb
07:59France : Brossat : « Les 5% sont à portée de main » -> https://t.co/72MgMbyeNJ
07:51# # - : Hervé Labetoulle ancien résistant, partage son histoire -> https://t.co/ZWbLrKNqam
07:49# # - : A hurler de silences... -> https://t.co/zobI35vBDL
07:47# # - -Yrieix-la-Perche : Contes en musique pour Coquelicontes -> https://t.co/a2L8gOLnu1
07:46# # - : Le club de foot prépare ses 70 ans -> https://t.co/AxopmlqSew
07:44# # - -Yrieix-la-Perche : Rester actif et bien se nourrir pour être en forme -> https://t.co/rqEZf8Evjh
07:39# # - : Aurora, sur la route de la créativité et des festivals -> https://t.co/FDhPQDMGlr
07:38# # - : 3 jours de fête et des nouveautés -> https://t.co/6ErmOQw6me
07:35# # - -sur-Vienne : Les composteurs partagés -> https://t.co/QgLTGM6cmq
07:34# # - -Junien : Un Rabelais toujours jeune à La Mégisserie -> https://t.co/lKxTzzJeNt
07:32# # - -Junien : De la danse poignante sur la scène de La Mégisserie -> https://t.co/rBbaf2waIK
07:29# # - : Retrouver sa part d’enfance avec la nouvelle saison de l'Opéra de Limoges -> https://t.co/AxX86V6MPC
07:27# # - : Le jeu fait sa fête demain à la ludothèque -> https://t.co/mFm0lcQVtl
07:24# # - -Vienne : Une programmation culturelle riche pour le vaste territoire d'ELAN -> https://t.co/F0MJRWER7s
07:22# # - -Germain-les-Belles : Le circuit du Martoulet inauguré -> https://t.co/zQuhQW6D3t
07:20Région : « Le contournement Est (de Limoges) n’est pas enterré » -> https://t.co/Zg61eSc3xo
07:16France : Les bébés entassés comme la volaille en batterie? -> https://t.co/XmsVUyIRng
07:13Région : Vins Noirs offre le premier prix du roman policier Francophone -> https://t.co/wwgCLJwSEp

Les salariés de Blocfer en grève

Social

Cela n’était pas arrivé depuis des décennies... Les salariés de l’entreprise Blocfer à Argentat se sont mis en grève reconductible ce mardi, après l’échec des Négociations annuelles obligatoires (NAO).
Le mouvement est d’ampleur et très bien suivi. Il a commencé par un débrayage lundi matin, «pendant cinq heures pour la partie production et pendant deux heures et demi pour le service administratif», précise Yannick Mielvaque délégué CGT. «Car nos revendications concernent l’ensemble du personnel».
Les employés demandent une augmentation de salaire de 60 euros brut par mois, trois jours de plus sur le compteur épargne temps, la prime du samedi en équivalent de nuit, le respect du protocole des 35 heures et une meilleure organisation de l’atelier avec moins d’intérimaires.
Les salariés ont revu leurs exigences à la baisse après deux premières réunions avec la direction. Au départ, ils demandaient une hausse de 150 euros brut. De son côté, l’entreprise offre une augmentation de 0,7% et «les samedis travaillés payés en heures supplémentaires le mois en cours au bout du troisième samedi». La troisième entrevue n’a pas abouti non plus à un accord.
A la suite du débrayage, «la direction a proposé de reprendre les négociations si on cessait le mouvement. Elles se dérouleraient ce jeudi lors d’une réunion avec le directeur industriel et le directeur des ressources humaines du groupe sur le site. Nous, on souhaite négocier tout en restant mobilisés», explique le délégué CGT. La grève a donc succédé au débrayage avec un rassemblement devant le site. Du jamais vu à l’entrée de la ville depuis très longtemps.
Les salariés de Blocfer estiment que leurs efforts n’ont pas été récompensés. En 2015, ils ont renoncé aux NAO et l’année dernière ils ont obtenu 10 euros brut en plus à la fin du mois. «Depuis début janvier on est à huit heures par semaine alors que l’on devrait être à sept. Le protocole n’est pas respecté», souligne Daniel Dayre, le délégué FO. Les ouvriers sont toujours prêts «à revenir les week-ends, faire des heures supplémentaires». En échange, ils attendent des encouragements.
Filiale du groupe Deya basé à Niort, Blocfer est spécialisé dans le bloc porte bois technique. Le site d’Argentat compte 197 personnes. «Nous avons du travail mais notre usine perd de l’argent comme d’autres sites du groupe. Le matériel a vingt ans d’âge, on ne voit plus venir d'investissements», indiquent les délégués syndicaux qui «se posent des questions». «Nous n’avons aucune visibilité sur l’avenir. Cela reste vague».  La grève se poursuit aujourd’hui. Ce matin, la direction reçoit les syndicalistes.

Karène Bellina