Fil info
23:49La une du Mardi 27 Juin 2017 https://t.co/FpvD5bl2Mi
19:32Sarlat-la-Canéda - La maternité est-elle en danger ? https://t.co/BQmz86Cqb3
19:29Dordogne - Conseil départemental : du Rififi dans l’opposition https://t.co/hg19yHg8VM
19:18Châteauroux - Dix jours de festivités pour les 50 ans du départ des Américains https://t.co/NgXk8UW6rg
19:15Indre - C’est Darc à la campagne ! https://t.co/YEiUdSqLgD
18:00Dans la grande salle de l’IRFJS, règne l’agitation classique qui précède les assemblées générales. Les adultes,... https://t.co/RG63VGDmEM
17:59Creuse - Modestes témoignages importants et petites histoires capitales... https://t.co/I4w1zUZpeL
17:55Reconnus comme partenaires fiables en Haïti, les membres des 7 structures du réseau Haïti Ouest se retrouvaient... https://t.co/meKQDajL9y
17:53Creuse - Solidaires, oui, bons samaritains, non https://t.co/RQv4zEVd4g
17:48Le Menoux - Donner l’envie de faire de la randonnée avec l’aménagement de la Voie Verte https://t.co/LYGlKzDGI6
17:47Haute-Vienne - La «Clafoutis party» où les JO du cracher de noyaux https://t.co/KdIuObx83f
17:47Le Menoux - Donner l’envie de faire de la randonnée avec l’aménagement de la Voie Verte https://t.co/4NPdGMCtzg
17:45Haute-Vienne - «Entre t’air et eau» la nature pour tous https://t.co/vAA0lv99jE
17:39Indre - Inauguration de la stèle de Rouze https://t.co/JnlEQDWPmY
17:37Saint-Aigny - Patrick Gallienne fait chanter les convives du restaurant https://t.co/D4WqUsNNIU
17:33L’espace André-Lejeune à... https://t.co/umjj3aW3Cy
17:32Creuse - Du monde pour la conférence sur la tique https://t.co/Uo4er30F9s
17:31Région - Juste un retour à la normale https://t.co/K909v6R5QL
17:26C’est dans une ambiance toujours conviviale que se sont réunis le 21 juin dernier les enfants, les parents, les... https://t.co/XJkve3yA9L
17:25Creuse - L'année est finie, des félicitations et un cahier... https://t.co/vSKwYf14Qd
13:09La Châtre - FaRanDoLe a versé sa recette en faveur des jeunes têtes https://t.co/XEFSC55CNs
10:58Corrèze - La Ligue contre le cancer a organisé le sixième "Relais pour la vie" ce week-end à Tulle https://t.co/Jdfi8rdo4C
09:23Dans notre édition aujourd'hui : - Un centre d'études pour penser les enjeux de société de demain. - Zoom : La... https://t.co/VmZ5Jelcpy
06:10 Magnifique mondain

Flambant neuf, le crématorium d'Ajain sera opérationnel en juillet

Inauguration

Il est des questions pointues - type défendre ses droits, est-ce défendre ses intérêts ? Une œuvre d’art est-elle nécessairement belle ? - sur lesquels on ne sèche que quelques heures. Il en est d’autres, à la formulation plus simple qui ont attendu des années avant d’avoir une réponse... du genre de celle qui a pendant longtemps chatouillé les oreilles du maire d’Ajain, Guy Rouchon : « Alors, ce crématorium, il va se faire? »
Depuis un peu moins d’un an, les premiers parpaings sont venus étayer sa réponse. Le crématorium en projet depuis 2012 se ferait. Mieux, il serait opérationnel l’année suivante. Inauguré début juin, le très attendu crématorium, porté par la com d’Agglo ouvrira le 3 juillet (1).
Et il était temps... La Creuse faisait partie des sept derniers départements à ne pas disposer de crématorium. Un manque de choix considérable dans un circuit qu’on est tous amené à faire. En 1970, 2% de la population faisait le choix de la crémation, 35% et, selon les estimations, la moitié, d’ici à 2030.
« Je me rappelle encore, il y a presque une décennie, lorsque notre association crématiste a lancé cette idée de crématorium en Creuse, les réflexions de certains élus.», témoigne Jean-Louis Delarbre, président de l’association crématiste de la Creuse. « Heureusement, nous avons eu la chance d’avoir des élus à l'esprit ouvert qui ont compris qu’un tel projet n’était pas une utopie mais une égalité de choix devant la mort. »
Le choix, jusque-là, pour les crématistes, était de prendre la direction de Limoges, Châteauroux ou Montluçon... (2) ou tout bonnement, de faire une croix sur la crémation.
Le chemin ne s’arrête pas là pour l’association crématiste de la Creuse comme le rappelle son président. « Nous resterons donc vigilants pour que la qualité du service attendu soit irréprochable », souligne-t-il. « J’espère que nous pourrons rapidement mettre en place un comité d’éthique au sein du crématorium d’Ajain. »

(1) Le nombre de crémations prévues en 2017 est de 200 pour arriver à 1000 en fin de contrat.
(2) La réalisation du crématorium, de fait, limite les frais aux familles, diminution des jours supplémentaires en salon funéraire ou en frais kilométriques, mais aussi évite des délais d’attente trop longs après le décès.

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.