Fil info
01:11 DESDE SALUDOS A Y A TODOS LOS COMPAÑEROS LUCHADORES DE… https://t.co/FZrMHxRNmM
23:17Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes | L'Echo https://t.co/txBydPUZxh via
23:11Basket : Les dés sont jetés -> https://t.co/S9nwin3FrL
23:09Football : Et Mboné surgit… -> https://t.co/dHlUp7oKmN
19:34Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
16:41Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Le pastolarisme en exemple -> https://t.co/WTVlHIibwi
16:29Sarlat-la-Canéda : Vers de nouvelles modalités de collecte -> https://t.co/LKSm8QZgRn
15:14RT : Les salariés de Carrefour se battent pour une revalorisation de leurs salaires : « On ne vit pas, on survit »… https://t.co/u0GCFAwa2q
15:07Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes -> https://t.co/fHGJLF3bLu
15:06Périgueux : La permanence du député Philippe Chassaing vandalisée -> https://t.co/DFIpWtOj4F
15:00Dordogne : Un bol d’air financier pour la Semitour qui veut voir plus loin -> https://t.co/8U8VMDUtrp
14:58Dordogne : L’école pour tous les enfants -> https://t.co/0aqEHYICp3
14:32Bergerac : Cheminots et retraités s’invitent à la permanence En Marche -> https://t.co/XINzPaf5J6
13:56Vous souhaitez devenir partenaire du ! Contactez nous via Gael Champier ou Michel Bremont https://t.co/42ZRHT1UBH
11:08Bergerac : CAB : les deux points de hausse fiscale définitivement entérinés -> https://t.co/6s7DbBAq0r
11:05Mérinchal : prévention du risque routier et aide à la conduite Le département de la Creuse, la conférence des finan… https://t.co/qMg9uuj0K1

Flambant neuf, le crématorium d'Ajain sera opérationnel en juillet

Inauguration

Il est des questions pointues - type défendre ses droits, est-ce défendre ses intérêts ? Une œuvre d’art est-elle nécessairement belle ? - sur lesquels on ne sèche que quelques heures. Il en est d’autres, à la formulation plus simple qui ont attendu des années avant d’avoir une réponse... du genre de celle qui a pendant longtemps chatouillé les oreilles du maire d’Ajain, Guy Rouchon : « Alors, ce crématorium, il va se faire? »
Depuis un peu moins d’un an, les premiers parpaings sont venus étayer sa réponse. Le crématorium en projet depuis 2012 se ferait. Mieux, il serait opérationnel l’année suivante. Inauguré début juin, le très attendu crématorium, porté par la com d’Agglo ouvrira le 3 juillet (1).
Et il était temps... La Creuse faisait partie des sept derniers départements à ne pas disposer de crématorium. Un manque de choix considérable dans un circuit qu’on est tous amené à faire. En 1970, 2% de la population faisait le choix de la crémation, 35% et, selon les estimations, la moitié, d’ici à 2030.
« Je me rappelle encore, il y a presque une décennie, lorsque notre association crématiste a lancé cette idée de crématorium en Creuse, les réflexions de certains élus.», témoigne Jean-Louis Delarbre, président de l’association crématiste de la Creuse. « Heureusement, nous avons eu la chance d’avoir des élus à l'esprit ouvert qui ont compris qu’un tel projet n’était pas une utopie mais une égalité de choix devant la mort. »
Le choix, jusque-là, pour les crématistes, était de prendre la direction de Limoges, Châteauroux ou Montluçon... (2) ou tout bonnement, de faire une croix sur la crémation.
Le chemin ne s’arrête pas là pour l’association crématiste de la Creuse comme le rappelle son président. « Nous resterons donc vigilants pour que la qualité du service attendu soit irréprochable », souligne-t-il. « J’espère que nous pourrons rapidement mettre en place un comité d’éthique au sein du crématorium d’Ajain. »

(1) Le nombre de crémations prévues en 2017 est de 200 pour arriver à 1000 en fin de contrat.
(2) La réalisation du crématorium, de fait, limite les frais aux familles, diminution des jours supplémentaires en salon funéraire ou en frais kilométriques, mais aussi évite des délais d’attente trop longs après le décès.

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.