Fil info
19:02Châteauroux : Les collégiens s’initient aux élections européennes -> https://t.co/IcRNK6ODV3
19:01Indre : Ils seront au festival Darc cet été -> https://t.co/6VhXbGIlzL
18:46Corrèze : Village éphémère pour service durable -> https://t.co/JI7L2cyQyP
17:35# # - -Vienne : L’éducation par le sport prend ses marques dans l'Ouest-Limousin -> https://t.co/Wxfgs7ZXl1
15:44France : Allegro : anniversaire dans l'allégresse -> https://t.co/1kglhvP5Ce
15:37Le Blanc : Et pourquoi pas une grainothèque à la médiathèque ? -> https://t.co/7afZJWkz4f
15:36France : Allegro : anniversaire dans l'allégresse -> https://t.co/t8T1dFlFYN
15:28La Châtre : Futurs virtuoses sur scène -> https://t.co/3RBxPCh9VO
07:35# # - -Junien : L’oiseau rare, conté par Sandrine Gniady, c’est demain à la médiathèque -> https://t.co/tGwdvHOC7d
07:34# # - -Junien : Faites des livres : plus qu’un festival ! -> https://t.co/RwgwcP7Wak
07:30# # - : Une meilleure desserte de La Bastide pour une meilleure attractivité -> https://t.co/a5tUGGCzF6
07:27# # - -Vienne : Les militants des droits humains font bloc autour d’Aziz -> https://t.co/xZ2Oanw5UD
07:25# # - -Vienne : USEP et FOL, l’accès à l’éducation comme leitmotiv -> https://t.co/6MhDw5Q8N0
07:23Région : Pour une meilleure reconnaissance des AESH, ’un métier tout à fait essentiel -> https://t.co/b3a49EiU43
07:21Région : Reconnaître le préjudice des proches de victimes -> https://t.co/GV8EM0BkxN
07:18Région : Loi mobilité, LOM : Urgence ligne POLT argumente -> https://t.co/U0bz5uAN87

Du pur rock, made in Haute-Vienne

Musique

Parmi les deuxièmes parties de soirée du 61e Festival du Haut-Limousin, un drôle de nom « The Curtis Simmons Band ». Drôle de nom 100% british venu... de la vallée de la Gartempe, de Rancon, moins loin de Bellac que Douvres de Calais. Curtis Simmons, c'est « du gros », du « pêchu », un vrai musicien tant de studio que de scène et il y a quelques années, la responsable technique d'une de ses tournées un peu partout était... ingénieur du son, cavalière et Bellachonne.

Il s'ensuivit un repli à deux en Haute-Vienne et la scène qui continuait, des performances avec les meilleurs. Et pourquoi pas le Festival de Bellac qui sait s'ouvrir à tous les styles. Avec le soutien logistique de partenaires locaux (Art Côté Jardin, Serrurerie Batoufer, Hervé Rittere antiquités brocante et décoration) on a donc retrouvé le blond guitariste, sapé à la « Sergent Paper », chapeau claque en plus et parfaitement encadré dans le hall du théâtre.

A la batterie, des baguettes « made in Saint-Sornin-La-Marche », un Saint-Juniaud aux claviers et un Limougeaud à la basse. Des intermittents qui assurent comme des bêtes aux lumières et au son et c'est parti pour une fin de soirée de très belle qualité. Certes, on se rend rapidement compte que le blues et le rock, surtout le très bon, ça s'apprécie après 30 ans (sauf quelques rarissimes jeunes). Tant pis pour les absents, les présents, nombreux, ont passé un moment chaleureux et en ont pris plein les oreilles.

Autre rôle du théâtre et aussi du festival, qui contient en sa genèse le mot « festif ».