Fil info
01:30Région : Fête de la forge de Palisse, une passion à partager | L'Echo https://t.co/9dyMJ8LwRn via
20:15Périgueux : Terminus Périgueux pour Julien -> https://t.co/UpphNbAls3
20:11Dordogne : Les vacances, un droit pour tous -> https://t.co/R4vko1MZyr
18:46Châteauroux : La Banque de France pour une bouchée de pain -> https://t.co/dXJTOwS5SN
18:41RT : Notre maison brûle regarde l' et tente de faire oublier qu'il a validé l'accord UE-Merco… https://t.co/VbZVVraRbs
18:30Montgivray : Deux jours auprès des agriculteurs -> https://t.co/f1hifxaiSV
16:51 C'est triste......très triste
16:48Le jeune Tristan a été retrouvé mort en fin de matinée par les gendarmes. D'importants moyens avaient été engagés p… https://t.co/4oB5Qe6mER
15:59Sarlat-la-Canéda : Les Musicales : splendide partition à deux -> https://t.co/uGRZcLuSUS
13:26Le Lardin-Saint-Lazare : Dans le Sarladais, il percute un piéton... et poursuit sa route -> https://t.co/PbPfiKGMAT
12:04RT : | A partir du 26/08, circulation interdite sur la RD 54 en raison de travaux de réhabilitation du barr… https://t.co/f9BPI4XDKC
12:03RT : Toile sous les étoiles : projection gratuite du film "Le sens de la fête" demain soir quartier du Sablard 👉… https://t.co/XK3HYLVfMb
11:57# # - -Vienne : Appel à témoin après la dispartition d'un mineur -> https://t.co/ypw55Tmk1l
08:02Bergerac : Mais ce qu’il va faire chaud, et jusqu’à Périgueux -> https://t.co/KhBlaoNhCR
07:36# # - : L’été une période propice aux chantiers -> https://t.co/pi2HoJbemY
07:33# # - -Vienne : L’opérette fait son festival -> https://t.co/VvELKj8ODX
07:31Région : La bataille de Fatima et son bébé pour obtenir un endroit où dormir -> https://t.co/bcVaVd1HCv
07:28Région : Le futur version arts du cirque -> https://t.co/zW3WQxMwtO
06:41La Bachellerie : Dans l'accident, la voiture se retrouve sur le toit -> https://t.co/MgcYpQDRZl

L’univers lumineux de Charles Féola

Brive : exposition

Une trentaine de toiles du peintre Charles Féola sont exposées au Musée Labenche jusqu’à mi avril. L’occasion de découvrir un maître de l’école parisienne dont le style et l’inspiration voyageront de la butte Montmartre aux quais d’Argentat.Le Moulin de la Galette, les quais de Paris, Notre Dame sous la neige, Montmartre  et les éternelles échoppes parisiennes, le Bastier d’Argentat, Alger, une procession, des nus, aquarelle et encre de mademoiselle Ming... l’oeuvre de Charles Féola suit un itinéraire de vie marqué par le voyage, le goût du beau et du «hasard objectif».Né en Algérie, pris dans la tourmente de la Seconde Guerre Mondiale, il gagne Paris, rejoint la butte Montmartre, le coeur artistique battant de la capitale depuis un demi-siècle.Nous sommes en 1943 et Charles Féola découvre les rues d’un quartier qu’il représentera dans ses moindres recoins.A cette géographie sensible viendra s’ajouter les bords de la Dordogne qui traverse Argentat, autre terre d’adoption, découverte en 1946 au hasard d’une fugue improvisée.«La peinture de Charles Féola est empreinte de la personnalité de l’artiste.Héritier de la bohème, l’homme et son mode de vie sont indissociables de son oeuvre.Chaque période d’innovation correspond à un événement personnel marquant» soulignait  Françoise Gautry, Adjoint au maire en charge de la culture lors du vernissage de l’exposition vendredi dernier....
Nike Reveal Toronto-Inspired Air Max 97 Ultra